Buenos Aires est une ville tentaculaire et bon nombre de Porteños admettent eux-mêmes très mal connaître leur ville, hormis les quelques quartiers près desquels ils vivent. Pour vous aider à vous y retrouver un peu, nous avons pensé à vous faire un petit lexique des différents quartiers de Buenos Aires !

Cliquez ici pour accéder à Google Maps

 

Cliquez ici pour accéder à Google Maps

ALMAGRO : Quartier ancien et populaire, il est l’un des plus peuplés de Buenos Aires. Très animé, on y trouve de nombreux clubs de tango, d’importantes écoles, églises, hôpitaux, et la célèbre confiserie Confitería Las Violetas.

BALVANERA : Quartier actif, peuplé et très bien desservi, Balvanera abrite des édifices anciens et historiques en même temps que des commerces et des stands de rue incroyablement nombreux.

BELGRANO : Belgrano est un quartier des classes moyennes et hautes, de grande importance au niveau commercial et résidentiel.

CHACARITA : Ce quartier abrite le parc Los Andes, un des plus importants espaces verts de la ville, le cimetière Chacarita, le plus grand du pays, et la gare Estación Frederico Lacroze.

COLEGIALES : Son ambiance familiale et sa tranquilité en font un quartier où la qualité de vie est très appréciée.

CONSTITUCION : Ses résidences à loyer modeste attirent de nombreuses personnes venues de provinces voisines de la capitale mais aussi d’autres pays. Avec sa gare très fréquentée et son terminal de bus, ce quartier est un des grands centres de transport de la ville.

LA BOCA : Très touristique, le quartier de Buenos Aires où s’est formé le prolétariat est typique du début XXe siècle. Marqué par les différentes vagues d’immigration,  fait de petites maisons de tôle et de bois aux couleurs ennivrantes, ce quartier est incontounable, même s’il n’est pas, et de loin, le plus sûr de la ville.

MONSERRAT : Quartier du centre historique de Buenos Aires, de nombreux sites d’intérêt tels que le Cabildo, la Paza de Mayo, la Casa Rosada, la Place du Congrès et la Manzana de Las Luces y sont concentrés.

PALERMO : Très efferverscent, bobo, branché et commercial, le quartier se divise entre le Palermo Chico, le Palermo Viejo et le Palermo Hollywood. Essentiellement résidentiel, plutôt aisé et très vert, il est le quartier le plus étendu de la ville.

PUERTO MADERO : Ses anciens docks portuaires aujourd’hui réhabilités et ses bassins intérieurs en font un lieu de promenade très agéable. Le soir, l’endroit se tranforme en haut rendez-vous des soirées branchées. Difficile d’imaginer que ce quartier, l’un des plus chers de Buenos Aires, était il y a une dizaine d’année un endroit peu fréquentable.

RECOLETA : Chic, branché, résidentiel mais surtout très riche d’activités culturelles, Recoleta est un haut lieu d’histoire et d’architecture à Buenos Aires. Monuments historiques, musées prestigieux, places majestueuses, cimetière incontournable… Recoleta n’est certainement pas le quartier à manquer.

RETIRO : Retiro, c’est d’abord un quartier qui vit au rythme des trains et du traffic routier. Mais avec sa splendide Plaza San Martín, sa Torre Monumental et le monument aux morts des Malouines, c’est aussi et surtout un parcours obligé pour visiter la capitale.

SAN NICOLAS : Véritable centre de la mégalopole de Buenos Aires, San Nicolas habrite, avec son quartier des affaires, le centre économique et financier du pays. Souvent appelé Centro par les locaux, le quartier, organisé autour du célèbre Obélisque de la ville, compte de nombreux théâtres et cinémas, des avenues démeusurément larges, et de nombreuses façades de verre ultra-modernes côtoyant des édifices historiques.

VILLA CRESPO : Aussi surnommé Parlermo Queens, le quartier est de plus en plus dynamique, grâce à son côté commerçant, populaire et cosmopolite.

SAN TELMO : Berceau du tango, haut lieu de brocante, San Telmo fait partie des quartiers les plus anciens de Buenos Aires. L’endroit est très fréquenté, en particulier le Dimanche, puisqu’il fait bon de s’y balader, le long des rues pavées et pittoresques et au milieu des ferias.

Vous n’aurez plus besoin de faire semblant de savoir où se trouve tel ou tel quartier lorsqu’un ami vous dira qu’il y habite à présent ! Étape suivante, apprendre les grandes rues et avenues de Buenos Aires, afin de devenir un véritable expert (et éviter de se faire arnaquer par un taxi peu consciencieux !)


Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet