Célébration des 38 ans du mouvement des Mères et Grand-mères de la Plaza de Mayo

Rassemblement en septembre 1988 – Source Wikipedia

Quelle fête fêtons ce jeudi 30 Avril ?

En ce jeudi 30 Avril, nous fêtons un anniversaire pas comme les autres : celui de la création du mouvement des Mères et Grand-mères de la Place de Mai de Buenos Aires !
En effet, cela fait déjà 38 ans que ces femmes aux foulards blancs font perdurer la mémoire de leurs enfants et petits-enfants disparus, et luttent (depuis 1977 donc) pour la vérité sur les agissements de la junte militaire durant la dernière dictature argentine entre 1976 et 1983.

Si sur l’ensemble du territoire argentin les hommages se multiplient, il est intéressant de noter que les formes que prennent ceux-ci se diversifient : rassemblement, déclarations, actions symboliques, …

Des hommages publics qui se multiplient

Que ce soit pour célébrer la date anniversaire du Coup d’Etat de 1976 ou l’abnégation de ces femmes qui luttent depuis maintenant 38 ans, les événements publics se sont multiplié ces derniers temps, que ce soit à Buenos Aires ou dans les autres provinces, comme à Santa Fe, où des commémorations ont déjà eu lieu le mois dernier.

Ces célébrations prennent plusieurs formes : discours, forums, marches, visites de lieux symboliques, expositions, représentations culturelles, artistiques ou encore académiques.

Dans les médias

Les médias argentins se sont également appropriés le sujet, notamment dans la presse, au format papier ou digital, où les articles rappelant le combat des Mères et Grand-mères de la Place de Mai se sont multipliés au fur et à mesure que la date anniversaire de la création du mouvement approchait.
Bien entendu, la télévision n’a pas échappé pas à la règle, avec par exemple la programmation de séries documentaires sur les chaînes publiques lors du mois de mars dernier.

La Plaza de Mayo – Source Wikipedia

Un nouveau billet hommage

Prochainement, un billet de 100 pesos, soit le billet le plus fort dans l’économie Argentine, sera également mis en circulation et rendra lui aussi hommage à ses femmes à la détermination sans faille. Les initiales M.V.J, pour Mémoire, Vérité et Justice (Memoria, Verdad y Justicia) figureront notamment sur ce billet. L’annonce a été faite par la Présidente Cristina de Kirchner en personne, et le geste est fort, symbolique même : en effet, jusque-là, seule Evita Perón a, depuis 2012, le privilège d’avoir un billet de 100 pesos unique à son effigie, différent du billet traditionnel sur lequel figure Julio Argentino Roca.

Tous ces hommages nous prouvent une fois de plus que nos amis Argentins n’ont pas la mémoire courte, qu’ils sont attachés à leur patrimoine, à leur histoire, et qu’ils portent ces femmes dans leur cœur !


Cette article vous a plu ? En voilà d’autres !

> Retour sur l’histoire des Mères de la Plaza de Mayo

« Bébés volés » : Mme Carlotto retrouve son petit-fils 36 ans plus tard

24 mars en Argentine : Journée de la Mémoire, de Vérité, et de Justice