Visiter la Péninsule de Valdés, c’est génial ! Visiter la Péninsule de Valdés en passant par l’estancia San Lorenzo, c’est mieux. Au nord de la Péninsule, à 160km de Puerto Madryn, se trouve l’Estancia San Lorenzo. Partez à la découverte d’une incroyable faune et d’une nature à perte de vue qui vous laissera un souvenir impérissable. Prêts pour l’aventure ?

La Péninsule de Valdés – Pablo Nivon

L’estancia San Lorenzo

L’estancia a été fondée par un immigrant basque au début du XXème siècle, Lorenzo Machinea, et elle appartient encore aujourd’hui à ses descendants. Elle fait du développement durable et du tourisme responsable ses deux priorités. Parmi ses activités, l’estancia pratique l’élevage de moutons mérinos australiens pour leur laine appelée « Lana Merino Australina ». C’est l’une des laines de la plus haute qualité qui existe ! À partir de la fin du mois de septembre, vous pourrez observez les différentes activités concernant le bétail comme la tonte par exemple et bien d’autres.

Vous aurez aussi l’occasion d’observer une loberia. Ce nom est donné à l’atelier de chasse de lions de mer et de phoques qui était en activité sur le territoire de l’estancia entre 1917 et 1953. Il est d’ailleurs encore possible de visiter les ruines de cette installation dans la réserve. Depuis 1999, c’est principalement le tourisme qui fait vivre la ferme.

L’estancia San Lorenzo – Pablo Nivon

Au milieu d’une réserve naturelle

Pour se rendre à l’estancia, il faut emprunter la Ruta nº3. Ensuite pour y entrer, il y aura un chemin intérieur facilement praticable en voiture. San Lorenzo se trouve alors à 15km de Punta Norte. L’estancia occupe 5 134 hectares et s’étend sur 5 300 mètres de côtes, face au Golf San Matías. Une vaste étendue donc qui ne laissera pas ses visiteurs insensibles.

L’estancia fait partie de la « Área Natural Protegida Península Valdés » (zone naturelle protégée de la Péninsule de Valdés) et se présente sous le nom de “ÁREA PROTEGIDA ESTANCIA SAN LORENZO”. Vous pourrez y observer des Guanacos, renards, nandous, lièvres européens et autres espèces. San Lorenzo loge et s’occupe d’une colonie de 500 000 manchots de Magellan et une zone leur est réservée pour qu’ils se développent et évoluent dans les meilleures conditions. C’est depuis 1999 que l’estancia consacre une large partie de son activité au tourisme. C’est une chance !

Colonie de guanacos – Claire Peridy

La colonie de manchots de Magellan 

C’est la deuxième plus importante colonie de manchots de Magellan, après Punta Tombo. En effet, ce sont 500.000 spécimens, adultes et nouveaux-nés qui viennent chaque année s’abriter dans cette réserve. Et contrairement à Punta Tombo, ici vous pourrez marcher au milieu même de la réserve, et observer les manchots au plus près ! Complètement pacifiques, voire curieux, leur air gauche et leur démarche nonchalante font craquer n’importe quel visiteur ! Les goélands planent en permanence au-dessus des nids à la recherche d’œufs non protégés par les parents. Cela n’empêche pas ces derniers de connaître une forte croissance d’année en année ! Tout le long de la visite, vous êtes accompagné par un guide/chercheur intarissable sur le sujet : un vrai plaisir !

Vous pourrez venir les observer de septembre à mars pour un spectacle qui vous marquera. Imaginez-vous marcher au milieu de nombreux manchots et les observer dans leur milieu naturel. Ils communiquent entre eux à l’aide de différents sons, ils se battent car ils protègent leurs nids (« territoire ») et ils se font des câlins. Les voir se déplacer vous fera sourire sans aucun doute et vous imaginez avec fantaisie des dialogues possibles entre eux. Un bon moment garanti !

En septembre les mâles reviennent dans la colonie et arrangent leurs nids de l’année antérieure. Vous pourrez les voir sous des arbustes ou des cavités, c’est impressionnant ! Ensuite les couples se forment et 2 œufs seront pondus en octobre. En novembre, vous verrez éclore les œufs et les petits seront sous la protection de leurs parents au regard très attentif.

Découvrez les colonies de manchots de Magellan – Pablo Nivon

Mais aussi …

En plus de visiter la colonie de manchots, l’estancia propose de nombreuses autres activités. Ainsi, il est possible de s’initier aux jeux traditionnels locaux, de faire de petites balades dans les environs. Vous pourrez aussi aller observer les traces de la présence d’anciens indiens Tehuelches. Ce sera l’occasion aussi d’aller observer des fossiles maritimes datant de plusieurs millions d’années ! Enfin, il y a une petite boutique et un restaurant apprécié des voyageurs (rapport qualité/prix très correct). Pourquoi ne pas profiter d’un déjeuner (copieux) à l’estancia ? Un très bon asado (barbecue) préparé avec soin vous permettra de vous détendre pour continuer votre journée !

Pour aller découvrir la Péninsule de Valdés et aller observer la colonie de manchots, n’hésitez pas à contacter l’agence Equinoxe, spécialiste du voyage sur mesure en Argentine ! 


Cet article vous a plu? Vous aimeriez aussi…