Le Président Mauricio Macri a décidé de renouveler, cette année, les billets de 100, 50 et 20 pesos. Ces billets sont à l’effigie de la faune et la flore du pays, au lieu des traditionnels portraits de figures politiques. Ils présentent donc un animal typique de la région ainsi que l’habitat caractéristique de cette espèce. Le yaguareté (jaguar), la ballena franca austral (baleine franche australe), le condor andino (condor des Andes), le hornero (Fournier), le guanaco (sorte de lama) et enfin le taruca (cerf andin) ont été sélectionnés.

Ancien billet  – Source : Wikipedia

Le Guanaco (billet de 20 pesos) représentant de la steppe de Patagonie

Le guanaco remplace Juan Manuel de Rosas, militaire et homme politique argentin, sur les billets de 20 pesos. Peu d’espèces herbivores sont aussi abondantes que le guanaco en Argentine. Avant, les populations utilisaient sa viande, ses os et ses poils pour construire des maisons, faire à manger mais également fabriquer des vêtements. Aujourd’hui la fermeture d’estancias a favorisé la croissance de cette espèce qui sera peut être un gain futur pour la région de Patagonie.

Le Condor (billet de 50 pesos) représentant de la région andine

Condor Argentin – Source : Flickr par David

Le condor andin remplace Domingo Faustino Sarmiento, ancien président mais aussi grand écrivain, sur les billets de 50 pesos. Le roi du ciel, c’est ce condor andin ! En effet, avec ses ailes déployées, le condor peut atteindre 3m. Cela ne l’empêche pas d’être en danger. Il est en ce moment victime d’empoisonnement par appâts toxiques destinés aux pumas et renards. Les condors sont un élément indispensable dans la chaîne alimentaire. Ils éliminent en effet les possibles foyers d’infection dans leur environnement.

Le Cerf andin (billet de 100 pesos) représentant du nord ouest argentin 

Le cerf andin remplace Julio Agentino Roca, surnommé « El Zorro », qui dirigea le pays pendant plus de 30 ans, sur les billets de 100 pesos. La population du cerf andin est en forte diminution et les chercheurs essaient de récolter des informations pour le sauver. Afin de créer ce billet,  Martín Miranda, dessinateur du billet a réalisé un voyage dans le nord ouest. Il a pu observer dans la Sierra de Famatina, entre 2000 et 5000 mètres d’altitude ces espèces très difficiles à observer !

La baleine franche (billet de 200 pesos) représentant la Mer Argentine et l’antarctique (déjà en circulation)

C’est dans la Peninsule de Valdés, lieu privilégié pour observer la faune marine, que cet animal fascine ! Cette espèce est cependant menacée par les mouettes qui s’alimentent de la peau des baleineaux… Ce billet fut l’objet d’une polémique importante ! Le maire Ricardo Sastre de Puerto Madryn a en effet invité le designer du billet à mieux s’informer sur les baleines, pour qu’il se rendre compte qu’il les a dessinées à l’envers. En effet, sur le dessin, les nageoires sont placées sur le dos et pas sur les flancs de l’animal, sa bouche “ressemble plutôt à celle d’un dinosaure” et ses yeux situés au mauvais endroit… Le billet a donc fait l’objet d’une nouvelle version !

Le Yaguareté (billet de 500 pesos) représentant la région du nord est argentin (déjà en circulation)

Nouveau billet de 500 – Source : Wikipedia 

Ce félin est le roi des bois ! Sa présence indique le peu d’intervention de la part de l’homme. Il n’est cependant pas assuré de survie. Il est, comme de nombreuses espèces, destiné à disparaître si des mesures ne sont pas prises. À Corrientes, se trouve une réserve naturelle qui fonctionne comme lieu d’élevage et protection de cet espèce de félin sauvage.

Le hornero (billet de 1000 pesos) représentant la région du centre

Le hornero est donc l’animal qui sera présenté sur le billet le plus cher. Cet oiseau représente l’oiseau national depuis 1928 et est connu pour utiliser de la boue et de l’herbe afin de construire son nid. Cette espèce d’oiseau n’est pas en voie d’extinction pour le moment, il est très proche des populations et est connu comme étant « travailleur », il utilise en effet que son bec pour outil !

Avec maintenant ces billets en main, partez donc à la découverte des régions de ce magnifique pays qu’est l’Argentine !


Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet