L’Argentine est devenue la première destination d’Amérique Latine et la deuxième mondiale, après l’Espagne, pour apprendre l’espagnol. On y compte, en effet, environ 50 000 arrivées d’étudiants étrangers annuelles ! Un exploit qui n’a finalement rien de surprenant quand on connait les merveilles de ce pays et l’accueil chaleureux que réservent ses habitants.

Idioma español - Argentine

Etudiants – Crédit photo : Flickr

Pourquoi ?

Plusieurs conditions favorisent l’attractivité de l’Argentine. Tout d’abord, l’espagnol a le vent en poupe puisque 22 millions d’étudiants apprennent l’espagnol à travers le monde. Il s’agit de la deuxième langue de communication internationale, la deuxième, également, plus parlée et étudiée après l’anglais. Bref, ça intéresse !

En outre, la société argentine est très ouverte, conviviale et diversifiée. Ce qui est très invitant. Le pays possède également une tradition centenaire de l’enseignement de la langue castillane pour les étrangers (la formation y est excellente). De plus, l’Argentine attire de par son patrimoine urbain, du tango à la gastronomie, jusqu’à la culture régionale.

La majorité des étudiants se trouvent dans la capitale puis respectivement, à Córdoba et Mendoza et enfin à Salta et Bariloche. D’autres destinations telles que Ushuaia et Rosario, qui possèdent également d’excellents centres de langue, sont de plus en plus populaires.

Qui sont-ils ?

La majorité de ces étudiants ont entre 23 et 29 ans, un segment touristique plutôt urbain, avide de culture, avec une volonté de s’impliquer dans la communauté. Le directeur de l’Association des Centres de Langues de Buenos Aires, Marcelo García, note que ces étudiants viennent pour une période relativement longue en Argentine puisque leur séjour va de 4-6 semaines à 1 an ou plus.

Les pays de provenance les plus fréquents, selon cette même association, sont les Etats-Unis puis l‘Europe avec l’Allemagne, la France, l’Italie et le Royaume-Uni et enfin, le Brésil. Des nationalités comme la Russie ou l’Inde sont également en augmentation et la Chine et la Corée manifestent aussi de l’intérêt.

Le ministère du tourisme travaille ainsi à la création d’un observatoire pour recenser les données de ces bêtes curieuses, qui ne sont pas seulement fascinés par l’Argentine mais par le continent tout entier. Raison pour laquelle, García, souligne l’importance de « fédéraliser » cette tendance et de s’accorder avec les pays voisins pour augmenter le tourisme en Amérique du Sud.

Alors, envie de tenter l’expérience ? Vous ne serez pas déçus ! Il n’y a pas mieux pour améliorer son espagnol que de parler avec les Argentins, jamais avares de bons mots !


Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet :