Se balader sur l’avenida Corrientes

 

Avenue CorrientesAvenue Corrientes – Photo : blmurch

Cette avenue est l’une des plus représentatives de Buenos Aires. Les Porteños l’adorent et la parcourent par milliers tous les jours en voiture ou à pied… Et davantage encore le week-end : c’est en effet l’avenue des cafés, des librairies, des pizzérias et surtout des théâtres.

Idée d’itinéraire sur l’avenue Corrientes

Carte de l’itinéraire

Cliquez sur la carte pour l’agrandir (ou consultez-la sur google maps) :

1. Théâtre Presidente Alvear

Pour démarrer, passer devant le théâtre Presidente Alvear, au nº1530 de l’avenue Corrientes. Ce théâtre, qui a ouvert ses portes en 1942, est l’une des salles de musique et théâtre les plus importantes de la ville. C’est un complexe qui appartient au Ministère de la Culture.

2. Théâtre du Général San Martin

Un peu plus loin se situe le théâtre du Général San Martin. Il abrite 3 salles de théâtre, un cinéma et une galerie de photos. Face à lui se trouve le Centre Culturel San Martin qui propose de nombreuses activités culturelles.

Avenue CorrientesAvenue Corrientes – Photo : dandeluca

3. Café La Giralda

Une pause au Café La Giralda sera la bienvenue, surtout pour les gourmands qui aiment le chocolat chaud et les churros. Ce café où se rassemblent volontiers les étudiants fait partie de ces bars du centre-ville qui n’ont pas été rénovés dans les années 90. Il a conservé entre autres ses tables en marbre et bois d’antant.

4. Librairie Hernández

L’avenue Corrientes regorge de librairies. L’une d’entre elles, la librairie Hernández au nº 1436, est typique de Buenos Aires. Il y a aussi la librairie Gandhi-Galerna (nº1743), ou encore Losada (nº1551) par exemple.

5. Pizzéria Güerrin

Pour se restaurer, l’une des pizzerias les plus typiquement porteñas est l’établissement Güerrin, au nº 1368. On peut y manger au comptoir ou assis à une table de l’un des salons. Sur le trottoir d’en face, une autre des pizzerias prestigieuses de la ville : Los Inmortales. Plus loin dans la rue se trouvent d’autres bonnes pizzerias.

6. Obélisque

L’Obélisque : impossible de manquer le célèbre Obelisque de Buenos Aires, un des symboles architecturaux de la ville, qui marque le croisement de l’avenue Corrientes avec la fameuse avenue 9 de Julio. Elle fut inaugurée en 1936 et réalisée par Alberto Prebish, lui-même créateur du théâtre voisin le Grand Rex. C’est souvent le point de départ des manifestations et grèves dans la Capitale, et également un lieu de retrouvailles à la suite de rencontres sportives.

7. Théâtres Opera et Gran Rex

Les théâtres Opera et Gran Rex se trouvent en face l’un de l’autre. A eux deux, ils réunissent la plus grande partie des oeuvres de théâtre commercial de Buenos Aires.

Teatro Gran RexTheatro Gran Rex – Photo : Nanta*

8. La esquina del tango

La « Esquina del Tango » est une esquina (c’est-à-dire un angle de rue) célèbre.  Elle a été chantée dans un tango de Celedonio Flores et Francisco Pracanico en 1933…

9. Théâtre Maipo

Le théâtre Maipo au nº449 rue Esmeralda est une salle qui a ouvert au début du XXème siècle et qui fut le siège à cette époque des meilleures représentations. Aujourd’hui encore on peut y voir des concerts ou pièces de théâtre de haut niveau.

10. Palacio del Correo

Le Palacio del Correo est un très bel édifice, construit en 1928  et qui fut longtemps le siège de la Poste argentine. Après une fermeture pour réfaction, il abrite depuis mai 2010 le Centre Culturel du Bicentenaire.

11. Stade Luna Park

Enfin, la visite se termine par le passage devant le stade Luna Park, dont la capacité est de 35.000 personnes, construit à la base pour accueillir des matchs de boxe, et qui aujourd’hui recoit des évènements sportifs, mais aussi de nombreux spectacles et concerts d’envergure.

Pour toute demande de devis pour un voyage, une escapade ou des activités en Argentine, contactez l’Agence Equinoxe, spécialiste des voyage sur mesure dans le pays.