Bariloche, la petite Suisse d’Argentine, mais pourquoi ? Elle est surnommée la Petite Suisse Argentine pour sa proximité avec les stations de ski, ses lacs, son architecture et son chocolat. Il ne leur manque plus que les montres …

Bariloche – Photo: Miradas.com.br

Chocolat

La belle ville de Patagonie Andine est la Capitale Nationale du Chocolat.  Le chocolat est presque un symbole de la ville. En Argentine, on dit souvent que le chocolat est lié à l’amour et aux amoureux. En effet, son pouvoir aphrodisiaque est connu depuis longtemps. S’il existait une cour réunissant tous les plats et les douceurs inventés par l’homme, le chocolat en serait incontestablement le roi !

Le chocolat y a été importé par les immigrants européens à partir des années 1940. Le musée du chocolat y a été inauguré en 2007. On peut y voir les procédés traditionnels de fabrication et y apprendre l’histoire du cacao, et de son aller-retour d’Amérique en Europe.

Ces dernières années, la production de chocolat de Bariloche n’a cessé d’augmenter ainsi que sa consommation et son exportation à travers tout le pays mais aussi à l’international, dans les grands marchés du chocolat. C’est donc également un signe de la qualité du chocolat patagonien.

Une ressemblance avec les Alpes

Chalets en bois, vue sur les montagnes, lacs, forêts de sapins et chocolat : Non vous n’êtes pas en Suisse mais bien en Argentine, à San Carlos de Bariloche, en plein Nord-Ouest de la Patagonie !

En hiver, Bariloche est une station de ski chic et le point de départ de nombreuses randonnées en montagne.

Les randonnées donnent droit à une vue idyllique qui en vaut vraiment le coup : au sommet, les lacs d’altitude et les monts enneigés ravissent le regard.

Une des activités phare est de partir à l’aventure pour une balade de 4 à 7 heures dans la montagne puis, pour finir la journée de manière pittoresque, rejoindre un refuge dans la montagne où passer la nuit.

Centro Cívico y Puerto San Carlos en Bariloche
Source : Dario Alpern, via Wikimedia Commons

Quelques randonnées :

  • Le Cerro Campanario (circuito chico)

Il vous faut d’abord aller en voiture ou en bus jusqu’au pied du Mont Campanario. De là, vous pouvez grimper au sommet en télésiège ou à pied (1050 m de dénivelé). Une fois en haut du Cerro Campanario.. Vous pourrez observer les lacs Nahuel Huapi et Perito Moreno, la lagune El Trébol, les péninsules San Pedro et Llao Llao, l’île Victoria ainsi que les monts Otto, López, Goye, Bellavista, Catedral et Capilla.

  • Le Cerro Tronador et les cascadas los Alerces

Comptez environ 2h de route pour rejoindre le point de départ de l’ascension du Cerro Tronador, à 90 km de Bariloche. Cette randonnée s’effectue en plusieurs jours (entre 2 et 3 selon votre allure). Vous pourrez observer notamment le Ventisquero Negro ainsi que les cascades Los Alerces et aurez une vue magnifique sur la Cordillère des Andes !

  • Trekking jusqu’au refuge Frey

La marche jusqu’au refuge Frey est une des randonnées incontournables de la région des 7 lacs. Ce refuge est installé sur les rives de la lagune Toncek, un lac cristallin situé à 1700 mètres au dessus du niveau de la mer qui vous ravira par ses couleurs saphirs à couper le souffle ! Différents chemins mènent au refuge, pensez donc à vous renseigner au Club Andino Bariloche afin de choisir le sentier le plus adapté à vos envies !

  • Le Cerro Otto

Le Cerro Otto est lui aussi un sommet fabuleux de la région de Bariloche. Sachez cependant que de là-haut, la vue est moins impressionnante que du Cerro campanario !


Cet article vous a plu ? A lire sur le même sujet :