La Casa Rosada (Maison Rose) est le siège du Pouvoir Exécutif d’Argentine. Elle est située au centre de la ville de Buenos Aires, dans le quartier Monserrat, face à la Plaza de Mayo et arbore une surprenante couleur rose, soulignée par les éclairages rose vif qui s’allument dès la tombée de la nuit. De par sa couleur et ce qu’il représente, il est l’un des édifices les plus emblématiques de la capitale.

Casa Rosada width=

Casa Rosada – Crédit photo : Wikipedia

Histoire et Architecture

C’est logiquement au coeur de la ville que se situe le siège du pouvoir exécutif de Buenos Aires. Un lieu stratégique par tradition puisqu’en 1594 déjà, s’y trouvait la forteresse royale de Don Baltasar d’Autriche, au sommet des berges du Rio de la Plata. Après la révolution de 1810, le président Rivadavia lance une rénovation et remplace l’entrée par une porte néoclassique. De cet édifice ne subsiste quasiment rien. En effet, il fut détruit pour y construire, dans les années 1850, le siège du gouvernement, que le président Domingo Faustino Sarmiento ordonne de peindre en rose. D’après la légende, il souhaitait ainsi symboliser l’union des deux partis qui s’opposèrent pendant plus de 50 ans. Le rouge des Fédéralistes et le blanc (ou bleu pâle) des Unionistes.

Quelques années plus tard, il commande à l’architecte suédois Carlos Kihlberg le palais des Postes sur la partie du terrain restée libre. Une idée qui eut pour conséquence de laisser l’autre bâtiment décrépir et donc devenir inapte à accueillir le plus haut degré de prestige du gouvernement. Un autre architecte suédois, Enrique Aberg, est donc chargé de rénover l’édifice. De plus, en 1884, le président Luis Saenz Pena commande à l’Italien Francisco Tamburini de réunir les deux bâtiments. C’est pour cela que l’architecture de ce batiment est si particulier. Car de nombreux architectes y ont apporté leur touche à des époques différentes. Ces interventions successives ont ainsi créé un ensemble architectural d’une étonnante variété de styles. Le batiment combinant des éléments de diverses origines : façade italianisante, loggias, mansardes, fenêtres…

D’ailleurs, c’est au balcon de la façade principale que le couple Perón (Juan et Evita Perón) faisait ses discours aux foules. C’est également de ce palais que le président De La Rua a piteusement fui en hélicoptère en 2001. Aujourd’hui, ce joli palais de style italien reste le siège du gouvernement. Mauricio Macri s’y rend presque chaque jour pour s’occuper des affaires du pays.

Casa Rosada width=

Plaza de Mayo – Crédit photo : David Stanley

Visites

Nous recommandons de visiter la Casa Rosada car cela nous permet de revivre les grands moments de l’histoire argentine.

D’abord, les « Granaderos’’, en costume traditionnel, accueillent les visiteurs dans le hall d’entrée et leur font découvrir les richesses de ce centre de la vie politique argentine. Au rez-de-chaussée, on passe devant le surprenant ascenseur présidentiel et sa banquette en velours. On découvre ensuite le patio d’honneur, celui où sont reçus les plus grands dirigeants de ce monde. Par ailleurs, un salon est alors dédié aux femmes argentines ayant marqué l’histoire du pays. Puis nous nous rendons dans les salons Blanc, Nord et Sud dans lesquels furent signés les grands traités internationaux et où se tinrent les cérémonies de passation de pouvoir. Enfin, la visite se termine dans le hall d’honneur à damiers, salle des bustes des anciens présidents.

Nous vous conseillons également de vous rendre au sous-sol du bâtiment. Créé en 1957, le Museo de la Casa de Gobierno présente les différents présidents argentins à travers des objets personnels. Visiter ce musée, c’est en apprendre plus sur l’histoire mouvementée des présidents argentins.

Enfin, si vous avez un peu de chance, et arrivez au bon moment, vous pourrez également assister à la relève de la garde.

Casa Rosada width=

Gardes de la Casa Rosada – Crédit photo : Wikipedia

Informations générales

Où ? Balcarce 50, Plaza de Mayo
Quand ? Visites guidées et gratuites les samedis, dimanches et jours fériés, de 10h à 18h en espagnol, portugais et anglais.
Combien ? Activité gratuite
À savoir : si vous voulez visiter la Casa Rosada gratuitement il faut que vous réserviez votre place 15 jours à l’avance en vous rendant ici !


Cet article vous a plu ? Consultez également :