C’est bien joli, on vous propose de déjeuner dans un bistró, dîner dans une trattoria ou encore une pulpería, vous hochez la tête mais vous avez aucune idée de où l’on vous amène, stop les mauvaises surprise, voila de quoi on vous parle!

Photo – Source: Daquella manera

Le bistró

Inspiré du style français c’est un endroit à la fois populaire et exclusif avec un soupçon d’élégance. On y mange des plats traditionnels et bien cuisinés dans une ambiance bonne enfant. L’art du fileteado y est plus que présent et vous serez généralement bien assis et enfoncé dans de confortables banquettes.

Un bon exemple – Azema Exotic Bistró

Le bodegón

Amené par les immigrés des siècles derniers, ce concept rassemble les indispensables de la « bonne franquette ». Beaucoup de monde, debout, assis, ça parle fort de tout et de rien, surtout de rien! Les plats sont derrière le comptoir, à la vue des clients et regardez bien quelle équipe de football supporte l’endroit avant de vous aventurer sur ce thème…

Un bon exemple – El Obrero

La trattoria

Vous voici en Italie! L’ambiance y est famialiale, informelle et relaxée. Vous aurez le privilège de goûter à de la bonne cuisine maison avec un bon rapport qualité-quantité-prix.

Un bon exemple – La Trattoria di Giulio.

La taberna

Établissement public, de caractère populaire, où l’on sert des boissons et parfois de la nourriture, on y va et vient. Bien souvent c’est une bonne occasion pour retrouver ses amis et manger quelques picadas ou tapas (la cuisine espagnole y est bien représentée).

Un bon exemple – La Taberna baska

La pulpería

Voici un lieu marqué par le temps. Auparavant les Gauchos y venez pour jouer aux dés, organiser des combats de coqs, vanner les copains, boire un verre et « picorer » quelques préparations. Ces établissements se trouvent en général dans les zones rurales.

Un bon exemple – La pulpería Quilapán

En tout cas ça nous a donné faim ! Et vous ? 

Cet article vous a plu? Vous aimerez aussi…