Pour rêver un peu et découvrir une partie de l’histoire folklorique de l’Argentine, nous allons vous conter l’histoire du géant du Río La Troya. Cette région située au nord-ouest de l’Argentine, dans la province de Catamarca, est encore très marquée par la tradition inca et ses nombreuses légendes.

Source – photo : danielpgauer

La tradition inca

Bien avant l’arrivée des Espagnols, les Incas avaient pour coutume de faire des offrandes à deux de leurs divinités, la Pachamama, déesse-terre (ou Terre-mère) et le Viento Zonda (le vent Zonda), vent fort et chargé de sable. Ainsi, ils étaient protégés des dangers de la région et en particulier des géants qui la peuplaient et voulaient tuer les tribus Incas. Déesse majeure dans la culture inca, la Pachamama est considérée comme un être vivant et est au centre de tout : être vivants, végétaux, textiles, minéraux et même de la technologie ! Durant le mois d’août, le rituel de l’offrande est toujours respecté dans de nombreux villages du nord-ouest argentin.

Le géant du Río La Troya

Une année, le Viento Zonda fût si violent qu’il rendit aveugle l’un des géants assassins. Ne pouvant plus marcher, celui-ci se laissa tomber dans la rivière de La Troya. Inquiets à l’idée que le géant puisse voir de nouveau et sorte de la rivière, les Incas sollicitèrent l’aide de la Pachamama. Celle-ci entendit leurs prières et fit souffler le Zonda sur la région durant tout l’hiver, jusqu’au retour du printemps. Coincé par le vent et blessé, le géant dut attendre jusqu’à l’été dans le río. Mais lorsqu’il pu enfin se déplacer, le niveau de l’eau avait tant monté que le géant se noya, fut transformé en pierre et resta emprisonné à tout jamais dans la rivière. C’est depuis ce jour qu’on peut apercevoir la tête du géant, un énorme rocher en forme de visage à quelques kilomètres de la petite ville de Guatungasta.

Si vous souhaitez découvrir le nord-ouest argentin, contactez l’Agence Equinoxe, spécialiste de vos voyages sur mesure !

Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet