Envie de changer d’air le temps d’une après-midi, de profiter d’un coin de nature ? Alors dans ce cas la réserve écologique de la Costanera Sur vous attend ! Considéré comme le poumon vert de la capitale porteña, c’est un espace vert de près de 360 hectares se situant sur les bords du Río de La Plata à seulement quelques blocs du centre des affaires… surprenant !

Costanera Sur - Buenos Aires

Costanera Sur – Photo : Santa

Histoire de la Réserve Costanera Sur

L’actuelle réserve écologique fut d’abord un terrain de chantier – celui du nouveau quartier de Puerto Madero – et fut la zone choisie pour le développement d’un projet d’urbanisme visant à un élargissement du centre-ville de Buenos Aires. Les terrains de la future réserve furent remplis d’eau de manière artificielle pour être ensuite urbanisés mais, ils furent rapidement laissés à l’abandon, son projet d’urbanisme avec.

C’est durant ces années d’abandon que la nature a pu prendre ses marques et développer un écosystème auquel on ne s’attendait pas ! Une faune et flore diversifiée a pris forme: 3 lagunes (lagune des ragondins, des canards et des goélands), des pâturages, des bois de saules et d’acacias et toutes sortes d’espèces d’oiseaux et autres créatures ! Selon l’époque de l’année, on peut en effet y observer 250 espèces d’oiseaux, 9 d’amphibiens, 23 de reptiles, 10 de mammifères et 50 de papillons!

C’est ainsi que la zone fut déclarée Parc Naturel et Zone de Réserve et que la Nature pris le pas sur l’agitation tourmentée de la ville…!

Pourquoi venir se balader dans la réserve écologique ?

Dans la réserve écologique, d’une superficie de 353 hectares, vous pouvez vous ressourcer seul ou entre amis, observer les animaux et insectes ou si vous êtes un adepte de sport, vélo, marche et course à pied seront les activités privilégiées.

Cet endroit vous plongera au coeur de la nature, avec une vue imprenable sur le Río de Plata et un point de retrait pour prendre de belles photos de la capitale. Les âmes d’artiste, peintres ou dessinateurs, seront ravies de trouver un lieu aux multiples aspects et couleurs pour donner libre cours à leur inspiration.

Loin du stress de la ville et pour décompresser d’une semaine de travail, que diriez-vous de venir vous réfugier au sein de cette agréable réserve ?

Une véritable exploration de la faune et la flore

En fonction des différentes saisons, il y a une grande variété d’animaux ou d’insectes : papillons, libellules, mantes, fourmis, tortues aquatiques, grenouilles, une large variété d’oiseaux et bien d’autres espèces. On compterait dans la réserve pas loin de 1500 espèces.

Il y a des lacs qui ne sont pas très profonds et non connectés avec le Río. Le niveau de l’eau varie aux différents moments de l’année, surtout en fonction des précipitations et du phénomène d’évaporation.

Les différents arbres et les fleurs qui dessinent l’espace vous offrent un véritable dépaysement pour une promenade agréable, c’est une vraie bouffée d’air.

Visite de la réserve 

Sous forme de promenade, des sentiers en terre s’y sont formés, là vous pouvez vous y balader à pied ou même à bicyclette !

Où ? Pour accéder au parc à partir de la ville : empruntez un des 5 ponts giratoires, situés sur le prolongement de l’avenue Brasil, EE.UU., Av. Belgrano, Tte.Gral.Perón et Av. Cordoba.

Quand ?
– En hiver de 8h à 18h (avril à octobre). Lundi fermé excepté les lundi fériés.
– En été de 8h à 19h (movembre à mars). Lundi fermé excepté les lundi fériés.

Visites guidées en journée
Samedi, dimanche et jours fériés.
– En hiver de 10.30h à 15.30h (avril à octobre)
– En été de 9.30h à 16h (novembre à mars)

Visites guidées de nuit

Une fois par mois, les jours de pleine lune !
Sur inscription sur place ou par téléphone.

Combien ? C’est gratuit alors profitons.

A pied ou à velo, la réserve écologique de Buenos Aires n’attend plus que vous !


Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet…