La région de Patagonie, au sud de l’Argentine, est une région qui regorge de trésors ! Il est important de distinguer les zones géographiques qui composent la Patagonie afin de décrire cette flore. Il y a la steppe de Patagonie ainsi que la forêt andino-patagonienne. Voici les plus beaux exemples de fleurs que l’on trouve en Patagonie !

La Lampourde de Magellan

Lampourde – Source : Wikimedia

On la retrouve notamment dans la steppe de Patagonie. Le cadillo est une plante pérenne ou encore vivace, c’est-à-dire qu’elle vit plus de 2 ans. C’est une plante aérienne qui peut atteindre jusqu’à 30 cm de haut. Ses feuilles sont persistantes et dentelées et entourées de 4 à 5 gros pétales. De couleur gris-vert et rouge en automne, les feuilles sont plus sombres étant plus jeunes. Elle est récoltée à des fins décoratives et ornementales. Il est souvent compliqué de l’identifier car selon la géographie et le climat, elle prend des allures différentes.  Sa fleur se colle aux chaussures et aux pantalons : ne passez pas trop près !

L’orchidée de Magellan

Orchidée de Magellan – Source : Flickr

On retrouve cette orchidée dans la steppe andine. L’orchidée mesure de 30 à 60 cm de haut. Elle peut porter jusqu’à 12 fleurs blanc-gris. L’extrême beauté de ses fleurs blanches est soulignée par des lignes vertes. Les pétales sont seulement visibles de décembre à février lorsque la neige fond dans cette région. Elle a besoin de beaucoup de précipitations et peut supporter jusqu’à -8 degrés. Elle est probablement l’une des 4 espèces d’orchidées de la Terre de Feu les plus difficiles à trouver. 

Le Notro

Le Notro – Source : Wikimedia

Petit arbuste pouvant atteindre les 6 mètres de hauteur, le Notro possède de nombreuses feuilles et des fleurs d’un rouge vif qui sont le refuge des colibris et des insectes venant s’y déposer. Il fleurit copieusement au cours du printemps et des premiers jours d’été. Il se distingue par sa splendide floraison rouge au printemps et de moindre intensité, en automne. Normalement il est récolté à des fins décoratives et ornementales, mais il est dit que son écorce et ses feuilles possèdent des vertus médicinales. Le bois blanc de l’arbre est utilisé pour des meubles. On le trouve généralement à l’entrée des forêts et dans tous les parcs nationaux de la Patagonie andine.

Le fuschia de Magellan

Fuschia de Magellan – Source : Wikimedia

Le fuschia de magellan mesure entre 60 cm et 1,50m. Le fuschia de Magellan (Ourisia ruelloides) se reconnaît facilement à ses petites clochettes qui recherchent l’humidité, particulièrement près des cascades. Il produit des fruits comestibles de couleur noire et dès la fin du printemps des fleurs à la forme et aux couleurs éblouissantes. Ces petites fleurs à calices rouges écarlates se terminent par des pétales violacés. Vous pouvez l’admirer dans tous les Parcs Nationaux de la Patagonie andine.

Lupin des jardins

Lupin Jaune – Source : Wikimedia

C’est une fleur de montagne qui peut atteindre jusqu’à 1 mètre de haut. Elle apprécie les lieux humides et se trouve généralement le long des ruisseaux. Ses fleurs sont de couleurs différentes mais le plus souvent mauves, jaunes ou encore roses ou blanches. Elle est souvent cultivée comme fourrage pour le gibier ou encore aliment pour les animaux.

Le Quintral

Le Quintral – Source : Wikimedia

C’est une plante hémiparasite : synthétisant avec la chlorophylle sa propre matière organique. Elle se nourrit grâce à l’eau et les minéraux de l’arbre qui l’héberge. Elle fleurit presque durant toute l’année, même en hiver, et ses fleurs constituent ainsi l’unique source de nectar pour le colibri qui le prélève régulièrement. Des oiseaux dégustent les fruits que produit le Quintral au printemps et au début de l’été. Cette plante peuple divers Parcs Nationaux de la Patagonie.

Le Taique

Taique- Source : Flickr par Zahumeria

C’est un arbuste atteignant jusqu’à 2 mètres de hauteur, et pouvant se trouver dans les sous-bois, et plus particulièrement dans les zones humides. Ses feuilles sont coriaces, ressemblant fortement aux feuilles de houx, et parfois pourvues d’épines. Ses fleurs sont de forme allongée, rouges tout le long et jaune à l’extrémité, et son fruit est une baie de couleur jaunâtre. On la trouve surtout dans les Parcs Nationaux Lanin et Nahuel Huapi.

Topa-Topa

Topa-Topa – Source : Flickr par Ralf Christian Gamper

C’est une plante mesurant entre 15 et 25cm de hauteur. Elle pousse sur les terrains pauvres et sablonneux et peut se trouver aussi bien au milieu de la steppe que dans la profondeur de la forêt. Pour la petite anecdote : son nom particulier vient du bruit que font ses fleurs (jaunes) lorsqu’elles entrent en contact avec une superficie rigide. Elle se nomme aussi « zapatito de la virgen » (petite chaussure de la vierge) ou capachito (couffin) en raison de la forme de ses fleurs. La majorité se trouve dans les parcs de la Patagonie Andine, bien qu’elle soit également présente autour des glaciers et de la Terre de Feu.

Si vous souhaitez découvrir l’extraordinaire flore de la Patagonie, contactez l’Agence Equinoxe, spécialiste de vos voyages faits sur mesure.


Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet