Afin de favoriser le développement durable et de protéger l’environnement, la ville de Buenos Aires met en place de nouvelles initiatives : nouveaux centres de tri et containers, partenariats avec des entreprises, mais aussi apprentissage des méthodes de tri au sein du foyer.

Source – photo :    veva gomez

Des initiatives écologiques nombreuses et prometteuses

L’agence de protection environnementale de Buenos Aires (APrA), créée en 2007 et dirigée par le ministère de l’environnement et de l’espace public, a pour actions principales la protection des ressources naturelles et de la qualité de l’air, du sol et de l’eau. A cet effet, de nombreux projets ont été lancés : le Centre Vert Mobile, conçu pour recevoir et recycler les déchets électroniques de plus en plus nombreux, le salon de la consommation responsable (tous les dimanches à Monserrat), ou encore la limitation des gaz à effet de serre avec l’inauguration du nouveau metrobus Corredor 9 de Julio.

 Les entreprises argentines ont aussi un rôle à jouer !

En effet, les entreprises produisent des quantités très importantes de déchets, en particulier de papier. Une vingtaine de ces entreprises ont alors accepté de signer un accord qui les engage à trier leurs déchets. Il s’agit de banques, d’hôtels, d’aéroports, qui, en signant cet accord, passent de grandes generadores (grands producteurs de déchets) à grandes amigos de Buenos Aires Ciudad Verde.

 Une volonté pédagogique et d’implication des citoyens porteños 

Le projet de la ville passe également par la volonté d’éduquer vraiment les citoyens porteños en leur apprenant les méthodes de « separación en origen », c’est-à-dire comment commencer à trier les déchets directement chez eux.

Pour cela, le gouvernement propose sur son site internet des notices explicatives et a également mis en place la campagne Jugá limpio, qui doit permettre, avec l’action de tous les habitants, de maintenir la ville propre et de limiter la pollution en appliquant quelques conseils simples et efficaces. Vous pouvez vous aussi découvrir cette campagne ici !

Bien sûr il reste encore beaucoup à faire pour l’écologie à Buenos Aires, mais ces nouveautés laissent espérer une réelle prise de conscience ainsi que des changements visibles.