Dimanche dernier à Mexico s’est tenu le premier sommet mondial sur le climat rassemblant les maires de plus de 135 villes, dont Paris et Buenos Aires.

Au terme de cette rencontre, les maires ont signé le « Pacte de la ville de Mexico » les engageant à réduire les émissions de gaz à effet de serre dans leurs villes respectives.

Buenos Aires – Photo : loco085

A la suite de cet accord, les villes doivent mettre en place des stratégies menant à réduire la pollution et à minimiser l’impact de leurs activités sur l’environnement et le changement climatique. Un véritable défi pour Buenos Aires, d’ailleurs représentée par Fulvio Pompeo, directeur général des Relations Internationales, ainsi que par Javier Corcuera, président de l’Agence de la Protection Environnementale.
La capitale argentine a en effet avoué son désir de progresser dans le domaine du traitement des déchets et de l’écologie en général.

Cet accord sera transmis à la conférence de l’ONU sur le climat qui aura lieu du 29 novembre au 10 décembre à Cancun.

Source : LePoint.fr