Comme Match en 1997, Le Figaro magazine consacre en juin 2005 un dossier consacré aux Français installés à l’étranger. Christophe Doré contribue au dossier avec un article sur l’Argentine et ses opportunités. Dans l’article, la situation et l’avis de Vincent Chevalier.

« Vincent Chevalier, patron de l’agence de voyage Equinoxe, a été séduit par cette Argentine à la fois Far West et fruit des racines européennes de ses habitants.

Arrivé à la fin des années 1980 sur les rives du Rio de la Plata, ce Français incontournable de Buenos Aires est tombé amoureux du pays pendant sa coopération. Alors il se balade des chutes d’Iguaçu aux grands déserts de Patagonie et découvre le potentiel touristique du pays.

Mais l’attachement de Vincent Chevalier à l’Argentine ne l’empêche pas de rester critique : « L’histoire de l’Argentine me fait penser à des montagnes russes, confie-t-il. Pays riche, elle alterne des périodes de prospérité durant lesquels tout réussit, à d’autres qui se transforment en véritables descentes aux enfers. L’Argentine est cyclique. C’est un pays imprévisible. Quant aux meilleures stratégies pour réussir, j’en vois peu. Soit vous arrivez au bon moment, vous restez cinq ans et vous repartez, soit il faut vous attendre à quelques revers de fortune si, comme moi, vous tombez sous l’énorme charme de cette contrée. » » « Quand l’Argentine renaît de ses cendres »

Le Figaro magazine, 25 juin 2005, p. 52

Lire l’article en PDF

Le Figaro Magazine - Equionoxe

Le Figaro Magazine – Equionoxe