Pour la première fois en Argentine, le célèbre couturier et créateur français Jean Paul Gauthier présente une exposition ! Reconnu comme étant « L’enfant terrible de la mode« , Jean Paul Gaultier se retrouve à Buenos Aires et plus particulièrement au Centre Culturel Kirchner dans le cadre de son exposition « Amor es Amor« . Cette exposition représente le mariage égalitaire selon le créateur français ! Retrouvez 35 robes et costumes de marié(e)s réalisés entre 1991 et 2018 qui célèbrent l’amour et la diversité !

Amor es Amor de Jean Paul Gaultier – Marie Domat

Une exposition célébrant le mariage égalitaire

Jean Paul Gaultier et ses créations matrimoniales

Un défilé de haute couture se termine généralement par une robe de marié ! De par la technique et par l’expérience requise dans les ateliers pour créer une robe de marié, ce vêtement est la pièce la plus spectaculaire d’une collection ! Depuis le début de sa ligne de prêt-à-porter en 1976 jusqu’à l’ouverture de sa maison de haute couture en 1997, Jean Paul Gaultier n’a jamais cessé d’impressionner le public avec ses créations de mariage ! Pour chaque collection, l’enfant terrible de la mode a su nous dévoiler son imagination débordante ! En effet, il a réussi à transformer la classique robe blanche ! Défenseur de la diversité en ce qui concerne le genre, l’orientation sexuelle ou les ethnies, Jean Paul Gaultier a transformé les ateliers de couture et changé les stéréotypes !

Love is Love

L’Argentine a légalisé le mariage pour tous le 15 juillet 2010 ! Ainsi, c’est le premier pays d’Amérique Latine a reconnaître ce droit sur tout son territoire mais également le dixième pays dans le monde qui légalise cette union. Quand les Etats-Unis ont légalisé le mariage pour tous et que la Court Suprême a voté pour l’union des personnes du même sexe, le président Barack Obama a prononcé la phrase « Love is Love ». C’est donc de cette phrase que provient le nom de l’exposition « Amor es Amor ».

Amor es Amor de Jean Paul Gaultier – Marie Domat

L’exposition Amor es Amor

L’exposition Amor es Amor est présentée autour d’un immense gâteau de mariage ! La mise en scène comprend des meubles et des objets couverts par une membrane en plastique qui rappelle un cocon. Cette mise en scène est également un clin d’œil aux salles de haute couture de l’atelier du créateur français dans la rue Saint-Martin à Paris !  Les mannequins, qui viennent compléter l’assemblage se situent sur le gâteaux de mariage mais également autour !  Certains mannequins sont animés grâce à un rétroprojecteur qui projette un visage sur leur tête ! Durant l’exposition, vous pourrez également entendre des messages vocaux de Jean Paul Gaultier !

L’enfant terrible de la mode 

Jean Paul Gaultier est né en 1952 à Paris. Il avait à peine 18 ans quand il a commencé sa carrière avec le créateur de mode Pierre Cardin. Après avoir travaillé avec Jacques Esterel, Jean Patou et de nouveau avec Pierre Cardin, Jean Paul Gaultier décide de lancer sa ligne de prêt-à-porter en 1976 à Paris. Le succès médiatique et commercial est très vite arrivé et le créateur parisien est devenu un des jeunes talents les plus appréciés des année 80.

Amor es Amor de Jean Paul Gaultier – Marie Domat

Depuis le début de sa carrière, Jean Paul Gaultier veut montrer que la beauté n’a pas seulement une seule facette et qu’elle peut se trouver dans les lieux les moins attendus ! Par exemple, transformer une canette en bracelet. C’est plus tard qu’il s’est inspiré de cette fameuse canette pour sortir son célèbre parfum. Sa première collection pour homme est sortie en 1984 suivi par son défilé « l’homme objet ». C’est en 1997 qu’il réalise sont rêve de lancer sa maison de haute couture Gaultier Paris.

Tout au long de sa carrière, Jean Paul Gaultier a également travaillé pour des spectacles de danse, cinéma ou musique. Il est ,en autres connu, pour ses créations lors de la tournée mondiale de Madonna « Blonde Ambition ». C’est en 1989 qu’il travaille pour le cinéma pour la première fois. En effet, il a réalisé les costumes du film Le cuisinier, le voleur, sa femme et son amant de Peter Greenaway. Mais il a crée les costumes des films : La cité des enfants perdus de Jean Pierre Jeunet, le cinquième élément de Luc Besson ou encore pour trois films de Pedro Almodovar.

Où et quand ? Centre Culturel Kirchner – Sarmiento 151 (centro) – Jusqu’au 15 juillet – Du mercredi au dimanche de 13h à 20h
Combien ? Gratuit

 


Vous avez aimé cet article ? A lire sur le même sujet