S’il y a bien une période de l’année où il faut se rendre à San Antonio de Areco pour admirer et se rendre compte de la culture gaucho, c’est bien début novembre ! En effet du 5 au 19 novembre, San Antonio de Areco s’apprête à célébrer la fête de la tradition pour sa 78ème édition ! Plongez donc au cœur de la culture gaucho pour découvrir l’Argentine profonde et la culture de ses cow-boys d’Amérique du Sud, qui vouent au cheval un véritable culte.

Gauchos de San Antonio de Areco – Bertrand Mahé

San Antonio de Areco : le berceau de la culture gaucho

Ville datant du XVIIIème siècle, elle est reconnue aujourd’hui comme le fief de la culture gaucho. Mais qui sont précisément ces gauchos et d’où viennent-ils ? Pour répondre à cette question il faut remonter au début de la colonisation de l’Argentine. A cette époque, les gauchos vivaient coupés des lois et des coutumes de Buenos Aires. Les demandes de peau à l’étranger augmentaient et les investisseurs ne cessaient de s’implanter dans la campagne argentine.

Ainsi ces investisseurs s’installèrent dans la campagne pour prendre le contrôle du marché et ainsi établir le fameux système des estancias. Par conséquent, de nombreux gauchos indépendants devinrent des ouvriers agricoles exploités dans ces très grandes propriétés.

Aujourd’hui San Antonio de Areco est une petite ville tranquille qui contraste avec le tumulte porteño. On peut y admirer ses pittoresques rues coloniales et ses nombreux ateliers d’artisans. Dans le centre ville vous pourrez vous promener sur la Plaza Ruiz de Arellano (nommée ainsi en l’honneur du propriétaire de l’estancia qui fonda la ville). Sur cette place plusieurs bâtiments historiques comme l’église paroissiale s’y dressent.

Enfin, la particularité de la ville est que la plupart des bars, magasins ou même discothèques n’ont pas été restaurés depuis l’époque et de ce fait ils conservent leur magie d’antan. Il en est de même des habitants qui ont conservé leurs habitudes vestimentaires passées. En effet il n’est pas rare de voir des personnes qui arpentent les rues avec des larges pantalons, arborant un béret ou armés d’un lasso. Et pendant la fête de la tradition c’est encore plus flagrant !

Spectacle de danses folkloriques San Antonio de Areco – Bertrand Mahé

La Fête de la tradition

Et quoi de mieux que de célébrer la Fête de la tradition dans la capitale de la tradition ! San Antonio de Areco qui par ailleurs fête ce lundi 23 Octobre 2017 les 287 ans de sa fondation. La fête de la tradition est célébrée chaque année depuis 1939 depuis qu’une loi provinciale a choisi une date pour rendre hommage aux gauchos. Et il ne s’agit pas de n’importe quelle date puisque la date officielle de la fête de la tradition correspond au jour d’anniversaire de José Hernández connu pour avoir écrit « Martin Fierro »considéré comme le livre le plus emblématique sur la culture gaucho. Un bel hommage donc pour ce poète !

Pendant ces 15 jours exceptionnels vous pourrez assister à des démonstrations d’équitation, à des danses folkloriques, à des expositions artisanales ou encore  à des visites guidées des sites historiques de la ville. De plus des spectacles musicaux et bals folkloriques animeront vos soirées à San Antonio de Areco ! Si la majorité des célébrations se dérouleront le week-end du 11 et 12 Novembre (avec un défilé exceptionnel et un barbecue géant), la ville restera toutefois très animée les autres jours de la semaine. Afin de consulter le programme de la semaine cliquez ici.

Ne repartez pas sans un souvenir authentique ! Et les souvenirs, cela ne manque pas à San Antonio de Areco ! Repartez avec un couteau gaucho en argent, des ponchos tissés ou encore de la bourrellerie traditionnelle ! Mais aussi des vêtements issus du métier à tisser, des objets de la charpenterie locale ou encore de la céramique !

Personnellement j’irai et vous ?

N’hésitez pas à contacter l’agence Equinoxe pour une escapade à San Antonio de Areco avec un guide privé !


Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet