On sait que l’Argentine a connu une très forte vague d’immigration européenne au milieu du XIXème siècle dont les plus connues sont celles italiennes, espagnoles ou encore françaises. Ceci étant il ne faut pas oublier le poids de l’immigration des autres pays européens à cette époque. Nous avions récemment parlé sur le blog de l’immigration belge qui s’était fortement implantée dans la Province d’Entre-Rios dans le village de Villaguay. Désormais, nous allons vous parler de l’incroyable histoire de l’immigration galloise en Argentine dans la Province de Chubut… en pleine Patagonie !

Les premiers colons gallois arrivés à Gaiman – Wikimédia Commons

L’histoire de l’immigration galloise

12054, c’est le nombre de kilomètres qui séparent Cardiff (capitale du Pays de Galles) de Gaiman (ville argentine située dans la région de Chubut). Malgré cette impressionnante distance (surtout pour l’époque) qui sépare les 2 villes, l’immigration galloise a bien existé en Argentine !

Il faut remonter à l’année 1865 pour voir les tout premiers gallois arriver en terre patagonne. La raison de cette immigration ? Un directeur d’une école théologique qui avait la volonté d’instaurer un Etat où le gallois pourrait se maintenir. Car il faut absolument remettre les choses dans leur contexte. A l’époque les Gallois craignaient que leur culture disparaisse au profit de celle anglaise, écossaise voire irlandaise. Ainsi a émergé l’idée de fonder des communautés galloises à l’extérieur du pays. Le choix de la Patagonie a été décidé car l’isolement de la région permettait de préserver l’identité culturelle, linguistique et religieuse du pays.

Les premières villes créées par la communauté galloise ont été Puerto Madryn puis Rawson (actuelle capitale de la Province de Chubut). Ceci étant, ces dernières ont relativement peu conservé une culture galloise à l’inverse du village de Gaiman que l’on considère encore de nos jours comme le fief de la culture galloise en Argentine.

 

Gaiman en 1925 – Wikimedia Commons

Que reste-t-il de la culture galloise à Gaiman de nos jours ?

En effet Gaiman est l’unique ville d’argentine qui a véritablement conservé une très forte empreinte galloise. Par exemple à l’école la langue galloise a été réintroduite. Les bâtiments témoignent aussi du passé gallois de la ville. On retrouve par exemple des salons de thé, des maisons en pierre et en brique et des chapelles protestantes. Le protestantisme étant la religion majoritaire au Pays de Galles.

Des fêtes et festivals également commémorent la communauté galloise à Gaiman. C’est le cas par exemple le 28 Juillet où on célèbre le « Jour du Débarquement » ! C’est une fête qui commémore des célébrations religieuses dans les chapelles de la ville. On retrouve aussi chaque année des festivals gallois tels que le Gorsedd ou l’Eisteddfod.

De même, le drapeau actuelle de la Province de Gaiman témoigne du passé gallois de la ville. En effet on reconnait le dragon rouge que l’on retrouve également sur le drapeau gallois.

Le drapeau de Puerto Madryn – Wikimédia Commons

Que faire à Gaiman ?

Malgré la petite taille de la ville (on ne compte plus que 4200 habitants), les activités à Gaiman ne manquent pas.

  • Visite de la ville et de ses maisons typiques en brique. Vous pourrez aussi visiter les différentes chapelles protestantes (comme la chapelle Bethel qui rappelle cette culture galloise avec ses briques rouges) qui témoignent de l’importance de la religion chez la communauté galloise.
  • Le Museo Histórico Regional : Aménagé dans l’ancienne gare ferroviaire de la ville, il s’agit du meilleur lieu pour connaitre tous les secrets de cette immigration galloise dans la Province de Chubut.
  • Visiter la Primera Casa De Gaiman : Il s’agit tout simplement de la première maison construite à Gaiman occupée par la famille de David Roberts.
  • Se donner à la tradition du tea time dans un des 6 salons de thé de la ville.
  • Visite du parc paléontologique de Bryn Gwyn : Parc à 8km au sud de Gaiman, vous découvrirez l’histoire géologique, paléontologique et botanique de la Patagonie.
  • Visite de la ville de Trelew qui est à seulement 18km à l’EST de Gaiman. Dans cette ville vous pourrez aussi visiter le musée Paléontologique où de nombreuses répliques de dinosaures sont présentes. Pour en savoir plus sur Trelew cliquez ici

Réplique du Tyrannotitan au Musée Paléontologique de Trelew – Lauriane Him

Pour visiter la Patagonie Argentine, n’hésitez pas à contacter l’agence de voyages Equinoxe, spécialiste de vos voyages sur mesure.


Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet