Comme le précise l’association de défense du consommateur Argentin, on communique trop souvent sur la consommation de fruits et légumes en louant ses vertus sanitaires et trop peu sur la « santé de son porte monnaie » lorsque l’on en achète. Pour cause, le prix des fruits et légumes a fortement augmenté en Argentine donnant depuis ce début d’année 2011 un certain goût amer à la « salade classique ».

Photo : Marcelo

Cette augmentation concerne quasiment tous les produits maraîchers, seuls quelques fruits de saison comme la pêche ont été épargnés. Aussi, la laitue afficherait 76 % d’augmentation depuis fin décembre, la tomate 34% et l’oignon 23%.
Autre aliment clé dans l’alimentation des Argentins qui a subit cette forte inflation: la pomme de terre. Alors qu’elle valait, fin 2010, 3 pesos le kilo, aujourd’hui il faut compter 30% de plus, soit 4 pesos. La carotte, elle, aurait augmenté de 39%, passant ainsi de 4,29 à 5,99 pesos le kilo.

Encore hier, les analystes pouvaient difficilement expliquer cette inflation. Seules quelques justifications atténuantes ont été exprimées : la protestation de producteurs de la Haute Vallée du Río Negro, ces dernières semaines, aurait retardé la récolte et la commercialisation de pommes et de poires et les grosses chaleurs qu’ont subit les cultures durant le mois de janvier auraient généré d’importantes pertes dans la culture de légumes à feuille.

Dans ce contexte, cette flambée des prix serait davantage liée à des facteurs structurels : « traditionnellement, les prix des fruits et légumes sont les moins sensibles à l’inflation. Ils restent généralement stables et après quelques mois ils s’ajustent au niveau général d’inflation. Ce schéma est semblable à celui d’aujourd’hui », remarque un opérateur du Marché Central de Buenos Aires. En effet, il paraissait difficile d’imaginer que ce secteur ne soit pas touché alors que le reste du marché argentin subit une inflation générale de près de 20%, selon certaines analyses.

Source : Los fuertes aumentos también alcanzan a frutas y verduras