Les amateurs de vin argentin connaissent très certainement le fameux malbec, fierté de ce pays. Ce cépage est devenu le grand best-seller des caves argentines, mais voilà, il vient initialement de France comme la plupart des cépages du monde

Le malbec a en effet été importé du sud-ouest de la France, de Cahors précisément, en Argentine au milieu du 19ème siècle par un agronome français du nom de Michel Pouget. Avec les années, ce vin s’est adapté au climat chaud de Mendoza, et s’est donc peu à peu forgé une identité différente du malbec initial.

Photo : Emiliano De Laurentiis

Aujourd’hui la France réplique, avec plus d’un siècle de retard, en lançant sur le marché un vin nommé très habilement : le Malbec Original. 

Le vigneron Pierre Goutenoire, à l’origine de cette initiative, déclare :  » Mon but est de faire un vin authentique, fidèle à ses origines mais qui répond aux attentes des consommateurs internationaux ». Vous pourrez donc désormais retrouver sur le marché ce fameux Malbec Original 2007 qui est décrit en termes suivants :

  • Couleur : Noir avec des reflets rubis
  • Nez: Nez très épicé, cassis et violette
  • Bouche: Belle mâche de fruits noirs, beaucoup de longueur

En régression en France, le malbec, dont la surface plantée a été divisée par deux entre 1958 et 1994 et n’a cessé de diminuer depuis, est de nos jours en pleine expansion en Argentine, mais on le retrouve également dans d’autres pays comme par exemple  le Chili, l’Australie ou encore l’Italie.

Source : The Scotsman.com