La Quebrada de Humahuaca est un profond et étroit sillon d’origine fluviale. Il est situé dans la province de Jujuy, au nord de l’Argentine. Vous pouvez vous promener dans les villes pour vous imprégner de cet endroit incroyable. Cependant, il n’est jamais simple de s’y retrouver quand nous ne sommes pas de la région, nous vous écrivons donc cet article avec les différentes villes et les points d’intérêts à visiter, afin que tout se passe pour le mieux lors de votre séjour !

Quebrada

Quebrada de Humahuaca – Photo : Equinoxe – Bertrand Mahé

Les paysages à voir dans la région

Quand vous sillonnerez la Quebrada, au-delà des villages à voir, vous allez vous retrouver plongé au milieu des paysages andins. En effet, sa palette de couleurs a été inscrite au Patrimoine mondial de l’UNESCO. Près du village de Purmamarca, vous verrez « El Cerro de los Siete Colores » (La montagne au sept couleurs) un arc-en-ciel de couleurs dans la roche. Puis, avec la randonnée du « Paseo de los Colorados » vous pourrez admirer pendant 3h la splendeur du canyon. Près de Salta, les Salinas Grandes méritent également le détour. Rouler sur cette plaine saline est impressionnant. Les paysages typiques de l’altiplano argentin vous attendent …

San Salvador de Jujuy 

La ville de Jujuy

C’est un bon point de départ pour la visite de la Quebrada de Humahuaca, les Salinas Grandes et les hauts plateaux argentins et boliviens. La ville est tout d’abord perchée à 1240m d’altitude et compte 270 000 habitants. Elle fut fondée pas moins de 3 fois  et à chaque fois détruite et désertée à la suite d’attaques indiennes. En 1593 enfin, la cité fondée perdure et se développe. Le 23 août 1812 est également une date connue de tous les habitants de la ville, c’est le célèbre Exode de Jujuy. Durant celui-ci, les habitants ont fui vers le sud en brûlant leurs possessions plutôt que de laisser les assaillants royalistes venus du Pérou s’en emparer. Épuisés et privés de ravitaillement, les troupes royalistes ont finalement été vaincues à Salta.

A voir, à visiter

  • La Cathédrale : Datant de 1765, elle abrite une superbe chaire et des confessionnaux en bois rouge sculpté et doré, des œuvres naïves d’artistes indiens et un plafond peint étonnant.
  • Casa de Gobierno : Sur la place centrale, l’endroit est de style baroque et abrite un trésor, le premier drapeau argentin crée par le général Belgrano.
  • Le Mercado del Sur (Marché du Sud) : Sur la place qui fait face à la gare routière, ce marché vous plonge dans une effervescence typiquement andine. Vous trouverez des produits frais et artisanaux typiques de la région.

Jujuy

San Salvaldor de Jujuy – Photo : Wikipédia

Tilcara

Le village de Tilcara

Le petit village de Tilcara, ensuite, se trouve au sein d’un désert de roches impressionnant, peu après la féerique « Palette du peintre ». C’est aujourd’hui le principal centre touristique de la Quebrada de Humahuaca et une étape immanquable de la Route 40 ! Parmi ses nombreux points d’intérêts historique, se détache la Púcara (Place Forte). Découvert en 1903 par le suédois Eric Boman, ce village fortifié constitue effectivement un site archéologique majeur du Nord-Ouest Argentin. Cette forteresse, restaurée par des archéologues de l’université de Buenos Aires, fut construite il y a environ 900 ans par les Indiens. En effet, Tilcara est un véritable labyrinthe de pierres et de cactus ! Sa position en hauteur offre une vue exceptionnelle

A voir, à visiter

  • La Iglesia de la Virgen y San Francisco de Asís, vous la trouverez à un pâté de maison de la place centrale. Son toit est fait de bois de cactus et elle est assez unique dans la région par sa taille imposante et ses deux tours-clochers. Elle est aujourd’hui un Monument Historique National.
  • Le Musée archéologique Eduardo Casanova, possède une belle collection archéologique permettant de comprendre l’évolution de la culture populaire de la zone.
  • Púcara est une fortification précolombienne qui était situé stratégiquement dans la région. C’est aujourd’hui un site archéologique qui jouit d’une vue extraordinaire sur la vallée.

Tilcara

Tilcara – Photo : Wikipédia

Purmamarca

Le village de Purmamarca

Purmamarca signifie en quechua “Lieu de la Terre Vierge”. Ses petites maisons de pisé et bois de cactus sont en parfaite harmonie avec la nature environnante. Cette localité est donc une étape immanquable au cœur des Andes !  Le village de Purmamarca est aujourd’hui en pleine expansion grâce au tourisme et grâce à sa proximité avec San Salvador de Jujuy (65km) et Salta.

A voir, à visiter

  • La Place Centrale et le Marché Artisanal : Elle constitue le cœur vivant de ce village aux ruelles poussiéreuses et le cœur du marché artisanal. Vous y trouverez des pulls et des bonnets en laine de vigogne ainsi que des babioles colorées …
  • L’Église Santa Rosa de Lima : Située sur la place, cette église qui date du XVIIème siècle  est une des plus anciennes de la région. Avec sa petite façade, son parvis et ses petits murs blancs, elle a quelque chose de profondément émouvant. A l’intérieur, on découvre des peintures de l’école de Cuzco et des objets de grande valeur artistique.
  • L’arbre millénaire Algarrobo Negro : Situé à droite de l’église, cet arbre de la famille des acacias aurait plus de mille ans et est très peu répandu. Il est possible d’en trouver au Sud du Paraguay et au Sud de la Bolivie.

Purmamarca

Purmamarca – Photo : Wikipédia

Humahuaca

Le village d’Humahuaca

Ce village enfin est situé à 41 km de Tilcara, au bord de la Ruta 9. Il culmine à presque 3000m d’altitude. Il est souvent l’aboutissement des excursions dans la célèbre Quebrada du même nom. Cependant, le lieu a conservé tout son charme colonial et son authenticité : ses rues sont pavées et ses habitants typés. Compte tenu de la beauté absolue des environs et le charme de Humahuaca y faire une halte est absolument indispensable !

A voir, à visiter

  • La Cathédrale de Nuestra Señora de la Candelería y San Antonio : Construite en 1642, c’est la plus vieille église du pays. Jolie et proportionnelle au village, cette cathédrale est riche de 26 tableaux et de statues de l’époque coloniale. Le retable en bois doré, bijou d’art baroque, date de 1680. Juan Salas et ses artisans locaux y gravèrent des épis de maïs au milieu des motifs traditionnels.
  • Le Cabildo  : Celui-ci est célèbre pour sa tour d’horloge qui est dotée d’une figurine à taille réelle du missionnaire San Francisco Solano. Il émerge de sa niche tous les jours à midi pour bénir les passants.
  • Le Monumento a la Independencia est le point culminant du village. Il s’y trône un imposant monument de bronze, érigé en l’honneur des Héros de l’Indépendance. Le panorama sur les montagnes aux multiples couleurs au coucher du soleil mérite le détour.

Si vous avez envie d’un séjour incroyable dans la Quebrada de Humahuaca, n’hésitez plus. Choisissez l’Agence de Voyage Equinoxe, spécialiste de l’Argentine depuis 26 ans, pour y organiser votre séjour !


Cet article vous a plu ? Consultez également :