S’il vous vient l’occasion de visiter la magnifique région de Mendoza, n’hésitez pas un instant. En particulier, les amateurs de vins seront enchantés par la route des vins.

Les paysages de Mendoza en raviront plus d’un – Wikipedia

Cette province est idéalement située, non loin des Andes, à l’ouest de l’Argentine elle offre un ensoleillement exceptionnel et de beaux paysages. Fréquent point de départ pour le point culminant de la cordillère des Andes, l’Aconcagua, elle séduit les amoureux de grands espaces, trekking et cheval.

Mais ça ne s’arrête pas là ! La région de Mendoza détient une réputation mondiale en matière de production viticole. Ici, les nombreuses bodegas peuvent se visiter le long d’une même route, la route des vins !

De Maipú en passant par Luján del Cuyo, Valle del Uco et San Rafael, on peut découvrir les différents cépages présents sur ces terres : le Carbernet Sauvignon, le Malbec, le Merlot ou encore le Chardonnay. Ici, 80% de la production est du vin rouge. D’ailleurs on vous déconseille de goûter le rosé, sucré et doux aux couleurs locales. A savoir que la production de vin dans cette région est le fruit d’une longue histoire, les Espagnols plantèrent les premiers pieds de vignes au XVIème siècle et c’est un français Michel Aimé Pouget, qui importa les premières techniques de vinifications (cocorico !).

Photo : Vignobles de Maipú

Le départ de cette route se fait à Coquimbito, commune de Maipú (à 17 km de Mendoza, capitale de la région) en empruntant la Ruta 7.

De là, on vous conseille de louer un vélo pour la journée (à partir de 20 pesos) vu que la route s’étend sur 16 km et après les premières visites de bodegas il est déconseillé de prendre le volant. Départ vers 10h pour éviter une attente trop longue lors des dégustations qui selon les bodegas sont gratuites ou non. D’ailleurs, vous pourrez également visiter des fabriques d’huiles d’olive, de liqueurs et de chocolat sur cette même route.

Après avoir récupéré une carte à l’office du tourisme, on commence le recorrido par le musée du vin qui vous apprendra tous les secrets de cette boisson enivrante. Puis le long de la route vous aurez la possibilité de vous arrêter à votre gré pour une dégustation. A savoir que vous pourrez trouver aussi bien des bodegas de luxe (Bodega Salentein et sa collection d’objets d’art) que des bodegas toutes jeunes (bodega Lopez qui peut faire un peu « usine »). Attention, économisez-vous car la journée est longue et il devient difficile de pédaler l’après-midi. En effet, dans la région de Mendoza pas de crachoirs, on avale ! Et on ne vous sert pas non plus un fond de verre pour déguster mais quasiment la moitié. Il est également intéressant de savoir que dans cette région il n’y a pas de cuvée contrairement en France. Avec ses 330 jours de soleil par an et une irrigation contrôlée, on produit du vin toute l’année et il se boit dans les 5 ans après la mise en bouteille.

Et pour finir en beauté, la route se termine par le musée du chocolat et des fous rires assurés, ça creuse de « pédaler » !

Pour les plus éméchés, une patrouille de scooters veillent à raccompagner les voyageurs ayant cédés aux caprices de Dionysos. Et si vous avez encore le temps, on vous conseille vivement de vous arrêter à Mendoza, 4ème ville d’Argentine elle offre un urbanisme aéré, de nombreuses terrasses et une bonne ambiance toute l’année !

Envie de découvrir la Route des Vins à Mendoza ou d’inclure cette destination dans un itinéraire sur mesure en Argentine ? N’hésitez pas à contacter Equinoxe, spécialiste de l’Argentine depuis 1990 ! 

Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet