Dans la capitale porteña, le nombre de cafés est impressionnant. En vous en promenant vous en verrez beaucoup et des différents, de la chaîne au petits indépendants, ils ont chacun leur attrait pour la population. En effet, malgré leur nombre, il y a toujours du monde peu importe l’heure, mais pourquoi autant d’engouement ?

Café

Café et croissants – Photo : Wikipédia

Le café

Les argentins depuis des décennies boivent du café mais il n’est pas de qualité. Au cours des cinq dernières années, on a vu un changement. D’abord avec l’apparition de spécialiste, appelé barista qui en plus de préparer le café devant le client, s’occupe aussi de créer des mélanges. Ensuite, il y a le développement des machines à café à domicile donc forcément les clients sont plus exigeant sur la qualité de ce qu’ils veulent boire. Aujourd’hui, c’est un symbole de modernité. C’est la deuxième boisson majeure consommée après l’eau et la seconde industrie la plus importante après le pétrole.

Les argentins en consomment 1kg par personne par an. Mais ils sont l’un des seul pays au monde avec le Paraguay, l’Espagne et l’Uruguay à consommer du café « torrado » . Ils grillent les grains en ajoutant au maximum 15% de sucre. Cette pratique est interdite dans le reste du monde !

Ateneo

Ateneo Grand Splendid – Photo : Niels Mickers

Boire un café en Argentine

Dans la ville, quand on parle de cafés cela peut être donc des cafés qui ne font que ça. Mais en grande partie, vous trouverez aussi des restaurants qui le matin ou l’après-midi entre les services, se transforment en café. C’est un moment différent à celui de la France. En France, c’est pour se redonner un coup de fouet assez rapide avant d’aller travailler, ou après le déjeuner. En Argentine, prendre le café c’est rester minimum 30-40min tout en lisant le journal ou en discutant avec les autres clients. Un moment essentiel à certain argentins pour se réveiller convenablement !

En Argentine, vous pourrez boire votre café noir, cortado (coupé avec un peu de lait), capuccino, café con leche (50% de chaque). En plus de votre café vous sera proposé des medialunas (croissants) et facturas (viennoiserie) et oui c’est la tradition !

Les différents types de cafés

Les chaînes spécialisées dans le café ont débarqué à Buenos Aires à partir de 2008. L’arrivée de Starbucks a été controversée. Beaucoup pensait que le concept ne fonctionnerait pas dans la capitale. Alors que Starbucks est devenu un lieu d’échanges qui attire une cible jeune et dynamique avec des boissons personnalisées de haute qualité. Avec la réussite de Starbucks, d’autres chaînes se sont développées, on vous conseille Café Martinez, The Coffee Store ou encore Havanna !

D’autres types de cafés plus atypiques mais tout aussi sympa se sont démocratisé. Le café-librairie, vous ne connaissez pas ? Que diriez-vous de prendre un café tout en étant entouré de livres que vous pouvez lire sur place ou acheter bien sûr … Les amoureux des livres vont se ruer à l’Ateneo Grand Splendid, LA plus belle libraire du monde. Le café open-space, à l’Urban Station, par exemple, vous y trouverez tout le matériel nécessaire pour travailler dans ce café si vous ne possédez pas de bureau. Un endroit partagé et calme avec une bonne ambiance de travail !

A Buenos Aires, vous retrouverez aussi des cafés historiques chargés d’histoire. Par exemple, le Gran Café Tortoni fondé il y a plus de 150 ans a gardé son architecture et sa décoration. Au Café Bar en Banderín, vous aurez l’occasion de retourner en 1929 ! Et oui, on voyage aussi dans le temps avec Argentine-info !


Cet article vous a plu ? Consultez également :