Un argentin sur 100 souffre de maladie cœliaque, une statistique encore plus élevée si on s’intéresse aux enfants. Ces chiffres, en constante augmentation depuis plusieurs années, font de l’Argentine l’un des pays les plus touchés au monde. 

Source: flickr – Photo: Rafale Tovar

La maladie cœliaque, qu’est ce que c’est ?

Plus connue chez nous sous l’appellation d’intolérance au gluten, la maladie cœliaque est en Argentine la maladie intestinale la plus fréquente. Avec plus de 400 millions de personnes diagnostiquées, on estime d’ailleurs que de nombreux argentins en sont atteints sans même le savoir!
Il s’agit donc d’une intolérance permanente au gluten, cette protéine présente notamment dans le blé, le seigle, l’orge et l’avoine. La maladie, qui touche par ailleurs plus les femmes que les hommes, peut être diagnostiquée à n’importe quel moment de la vie, et son unique traitement est d’arrêter la consommation de produits contenant du gluten.

De nombreuses mesures mises en place en Argentine

Combien de fois avez-vous remarqué un sigle « Sin T.A.C.C. » sur un paquet d’aliments au supermarché? Cette appellation qui certifie l’absence des différentes céréales contenant du gluten, est en effet de plus en plus présente, afin d’aider les personnes dans leurs achats.
Parallèlement à cela, de plus en plus de restaurants axent leurs menus sur des aliments sans gluten, afin de proposer une offre adaptée aux personnes intolérantes au gluten, et qui ont donc parfois des difficultés à s’assurer qu’elles peuvent manger tel ou tel plat.
En outre, il faut savoir que cette intolérance passe également par la peau, et donc par les produits cosmétiques que l’on utilise au quotidien et qui ne sont pas forcément toujours adaptés aux personnes atteintes de maladies cœliaques. En Argentine, une marque s’est déjà développée, avec pour ligne de conduite des produits 100% sans gluten!

Le gouvernement argentin en action! 

A travers une loi de 2011, l’attention médicale envers la maladie cœliaque a été déclarée d’intérêt national, tout comme les recherches cliniques et épidémiologiques qui lui sont liées. La loi établit entre autre qu’il faut clairement préciser les étiquettes sur les produits ne contenant pas de gluten. D’autre part, le gouvernement est tenu d’approfondir les recherches sur la maladie afin notamment de faciliter les diagnostics le plus tôt possible.

L’Argentine est donc parmi les pays les plus en avance sur les dispositifs mis en place pour les personnes atteintes de maladie cœliaques. Vous n’aurez donc pas de mal à voyager ici si jamais vous êtes également concerné par cette pathologie, et ne serez donc pas privé de la plupart des spécialités locales!


Cet article vous a intéressé? Vous pouvez également lire ceux-là:

Où déguster des plats sans gluten?
El Galpón, lieu du bio et de l’écologie
La cuisine argentine