Déjà 1 741 argentins ont acheté leur terrain sur la Lune ou sur Mars. L’Argentine est le second pays d’Amérique du sud après le Brésil en ce qui concerne le nombre d’acheteurs.

Photo : Luc.Viatour

En 1980, Dennis Hope a enregistré le satellite et les planètes du système solaire à son nom après avoir trouvé la faille dans la déclaration des Nations unies de 1967 qui précise qu’ « aucune Nation ni Etat ne peut s’approprier une planète ou une étoile». Il sollicite alors un juge qui lui attribue la lune comme propriété.
Grâce à sa déclaration de possession des planètes, il divise la Lune en terrain d’un demi hectare et entreprend son commerce. Il vend aujourd’hui 1 500 terrains par jour sur la Lune, Mercure, Mars et Venus.
Et jusqu’à maintenant, les terrains lunaires vendus sont répartis entre 6 millions de personnes dans 80 pays du monde et plus de 1300 corporations selon le journal El Cronista.

Le prix d’investissement du titre de propriété lunaire s’élève à 36,50 US dollars (dont 2,50 dollars pour que votre nom figure sur la photo satellite).

Source : « Ya son 1.741 argentinos que compraron su terreno en la Luna o en Marte »