La nouvelle n’a pas pu vous échapper. Depuis ce mardi, elle inonde les réseaux sociaux et fait parler d’elle sur tous les plateaux de télé du monde. Selon un récent rapport de l’OMS, la viande rouge ainsi que les viandes transformées seraient « hautement cancérigènes ». Voici la réaction des argentins, parmi les plus gros consommateurs de viande au monde.

Source: flickr – photo: Kirsteen

La réponse argentine à cette « attaque » à leur alimentation favorite

Voici que l’OMS a décidé de s’en prendre à la viande, cet aliment sacré dans un pays qui est parmi les plus gros consommateurs au monde. En effet, une récente étude met en cause la viande rouge, mais surtout les viandes transformées, dans l’apparition de cancers, notamment du système digestif.

Sur les réseaux sociaux, la réaction des argentins ne s’est pas faite attendre puisqu’on a rapidement vu apparaître de nombreux commentaires du type « ¡Con la picada, no! » et plusieurs tweets du type « Il faut bien mourir de quelque chose, autant que ce soit de la viande! ». Pas sur qu’ici l’annonce de l’OMS aie un effet percutant sur la consommation de viande des argentins.

La viande, ici, c’est sacré!

Si vous êtes déjà venu en Argentine, vous avez probablement remarqué qu’ici, la viande était reine! Pour la plupart des argentins, il est d’ailleurs difficile de concevoir un repas sans un morceau de viande. Et pour cause,un argentin consomme en moyenne 60 kg de viande de boeuf, ainsi que 14 kg de viande de porc par an, soit une moyenne de 202 grammes de viande rouge par jour! 

Avec le nombre de fast-food que compte la ville, on se doute également que les argentins sont de grands consommateurs d’hamburgers et autres viandes transformées, telles que la charcuterie ou les saucisses, largement pointées du doigt par l’Organisation.

Les propos des argentins ont par ailleurs été repris par le magazine britannique « The Guardian« , qui relaye que, bien que les argentins aient désormais connaissance des risques de la consommation de viande, ils ne changeront a priori pas pour autant leurs habitudes de consommation, puisqu’ici, la viande fait partie intégrante de la culture nationale! 


Cet article vous a plu? Voici d’autres articles qui pourraient vous intéresser:

L’Argentine: championne du monde de la viande clonée
Choisir le bon morceau de viande en Argentine
Le plus gros asado du monde en Argentine!