On en voit partout à Buenos Aires. Mais que sont donc ces petits magasins qui semblent vendre de tout? Retour sur les « kioscos » argentins, maintenant indissociables du pays.

Source – Photo : Dan DeLuca

Definition

Un “quiosque de friandises” (golosinas), appelé aussi en général “quiosque” ou “kiosque” est une boutique commerciale de petite taille où se vendent des sucreries ou friandises (alfajores, chocolats, caramels, bonbons, glaces, chewing-gums…), boissons gazeuses, jus, cigarettes, biscuits, sucre, maté, allumettes, briquets, enveloppes, etc…

En Argentine, ces types de kiosques sont très communs et on peut les rencontrer à une faible distance l’un de l’autre, même à l’intérieur d’une maison, par une fenêtre qui donne sur la rue. Il existe aussi des maxiquioscos, beaucoup plus grands. Le modèle de maxiquiosco argentin, a été exporté en Espagne par une chaîne nommée Kioscocity, qui a eu des difficultés à commencer son activité à cause des nombreuses normes auxquelles elle se confrontait.

Plusieurs types de kiosques

  • de fleurs
  • de sucreries
  • d’information (où l’on trouve des informations touristiques ou des références aux campagnes publicitaires)
  • de musique (pendant les fêtes)
  • de presse (journaux et revues)
  • interactifs (ordinateurs permettant de réaliser différentes actions)
  • de toilettes
  • bar (où se vend de la nourriture et des boissons)

Kiosques de presse

Les kiosques de presse s’installent généralement sur les trottoirsDans la mesure où le kiosque de presse est un maillon de la chaîne qui unit la maison d’édition, la presse écrite et le lecteur final, son origine et son évolution vont de pair avec les transformations (sociologiques et technologiques) qui se sont opérées dans l’Histoire de la presse écrite et dans la société en général.

De passage à Buenos Aires, vous ne pourrez les rater. Profitez-en pour acheter de délicieux alfajores ou pour vous plonger dans la presse du pays!