“Traé lo que quieras o nada, y lleváte lo que quieras” ou encore  » amenez ce que vous souhaitez ou rien, et repartez avec ce que vous souhaitez ». Voici le mot d’ordre de ces marchés gratuits qui fleurissent dans la capitale porteña.

Photo: dragonecologista

Le concept

Voici une bonne alternative à une consommation excessive bien souvent pointée du doigt. Le concept est simple, vous amenez tous les objets qui vous semblent superflus (livres, vêtements, chaussures, mobiliers, jeux…) et vous repartez avec vos trouvailles sans aucun engagement et ne moyennant aucun pesos. À savoir que désormais il y a même des services proposés (massages, coupe de cheveux, concerts…) L’idée est de donner le superflu sans attendre en retour. Au début c’est un peu bizarre et on a du mal à y croire surout quand on voit sur les pancartes des stands « servez-vous, c’est gratuit« . On ne parle pas de troc, ni de réciprocité, c’est bien un don d’où le nom gratiferia.

Pourquoi avoir lancé cette idée ?

C’est Ariel Bosio jeune porteño qui initia le concept en 2010. Lassé des cartons et des montagnes d’affaires à déplacer lors de chaque déménagement, il décida lors d’un déménagement parmi tant d’autres d’offrir les affaires dont il n’avait plus besoin une école voisine. C’est par la suite qu’il se rend compte que le sourire des nouveaux propriétaires lui apporte bien plus que d’avoir des tas d’objets entassés chez lui. Et puis c’est bien plus facile de changer de lieu quand on n’a seulement une valise à emporter !

Les grafiterias

Désormais fortes de leur succès les grafiterias ou marchés gratuits poussent comme des champignons dans la capitale. N’importe qui peut en organiser une du moment qu’elle se déroule sur un lieu public. Et ce concept sort peu à peu des frontières puisque désormais on en trouve au Mexique, au Chili ou encore au Paraguay. Et c’est aussi l’occasion de passer un bon moment, de faire des rencontres et échanger dans une bonne ambiance…

Quand et où ?

À Buenos Aires:

> Almagro (Plaza Almagro, 1er dimanche de chaque mois),

> Caballito (Parque Centenario, 2nd dimanche de chaque mois),

> San Telmo (Parque Lezama, 3ème dimanche de chaque mois)

> Chacarita (à côté de la station Federico Lacroze, les samedis).

Et de façon occasionnelle à Liniers, San Nicolás, Palermo, Parque Patricios, Flores, Saavedra.

Alors plus d’excuses pour renouveler sa garde robe, on y va avec le sourire et son carton d’encombrants pour que tout le monde passe une bonne journée !