Dans quelques jours c’est le Carnaval ! Vous attendez à coup sûr cet évènement pour faire la fête … Aujourd’hui, nous allons voir plus en détail les murgas. En effet, derrière ces défilés hauts en couleurs, il y a un réel patrimoine historique et social. Ces groupes ont un très grand impact sur la vie locale des villes.

Carnaval

Carnaval – Photo : José Luis Suerte – Flickr

Qu’est ce qu’une murga ?

Une murga est un groupe de personnes de plusieurs générations qui s’unissent pour chanter, danser et jouer des instruments de musique. Avec les costumes, ils envahissent les rues pour vous divertir et exprimer leur art. Les murgas transmettent des valeurs humaines tels que la solidarité, le respect, le travail manuel … Le travail d’équipe est essentiel pour mener à bien les projets. Et oui ce n’est pas que du divertissement !

Chaque quartier à sa murga, elles sont le porte-parole et la voix du peuple. Elles montrent ou dénoncent le quotidien, le tout en spectacle. Cette organisation communautaire permet de se regrouper alors que notre époque tend plus vers l’individualisme. Ça permet aussi aux habitants de se faire entendre sur leurs besoins comme la santé, l’éducation, la sécurité ou les problèmes sociaux. Ce qui est intéressant, c’est qu’elles permettent aux personnes plus âgées de transmettre leur savoir. Ainsi qu’aux jeunes de s’enrichir dans plusieurs domaines plutôt que de prendre un mauvais chemin.

Petit historique

Tout commence dans les années 1920. Les quartiers ont commencé à se définir culturellement et des groupes d’amis sortaient déguisés pour faire la fête pendant le Carnaval, c’est la naissance des murgas. Dans les années 50, elles vont se standardiser et devenir plus populaires qu’elles ne l’étaient avant ! Elles vont chacune adopter des couleurs et des signes pour être distinguées des autres.

Depuis le début, le gouvernement a essayé de freiner les fêtes pendant le Carnaval et avec la dictature, ils en ont même annulé à la suite d’un décret en 1976 ! C’est seulement à la fin des années 80, que les personnes recommencèrent à se regrouper dans des murgas et fêter Carnaval sans avoir peur d’être réprimé. En 1997, une commission a passé un décret pour autoriser les murgas à se préparer tout l’année pour le Carnaval, les promouvoir et leur donner aussi un objectif social. C’est grâce à cette commission que les murgas sont ce qu’elles sont aujourd’hui et que vous allez autant profiter à la fin du mois !

Murga

Murga – Photo : Wikipédia

Les murgas célèbres

On va voir enfin quelques murgas célèbres du Carnaval de Gualeguaychú, vous entendrez parler d’elles, c’est sûr …
Les Marí Marí fondée en 1913, sont une des fondatrices de ce Carnaval. Ils sont classés parmi les meilleurs performeurs et danseurs du village. Des voisins, des familles s’unissent chaque année pour construire le plus beau char.
Les Papelitos sont à l’origine un groupe d’enfants dont les mères ont décidé de les inscrire au Carnaval comme une murga d’enfants. Ils sont surnommés les « papelitos » car les costumes étaient en papier crépons. Aujourd’hui, c’est l’une des plus importantes du Carnaval.
Les O’Bahia regroupaient les pêcheurs du village pour qu’ils se soutiennent dans les moments difficiles. Après de nombreuses difficultés, l’aide des villageois a permis que la murga se relève et devienne une des plus importantes du Carnaval. Voilà un bel état d’esprit, c’est ça aussi le Carnaval !


Cet article vous a plu ? Consultez également :