L’Obélisque, icône de la capitale argentine trônant sur la 9 de Julio, l’avenue la plus large du monde, fête aujourd’hui 23 mars ses 75 ans.

Le monument de 67,5 m de hauteur fut construit pour la célébration des 400 ans de la fondation de la ville de Buenos Aires. Sa construction commença le 20 mars 1936, sur l’emplacement d’une église qui dut être détruite pour l’occasion et l’obélisque fut inauguré deux mois plus tard, le 23 mai 1936. Il a été imaginé par l’architecte Alberto Prebisch (l’une des figures majeures du modernisme argentin et également auteur du théâtre Gran Rex sur Corrientes) sous la présidence de Agustin Pedro Justo.

Photo:  Vic Lic

En 1938, l’Obeslique fut en grand danger de démolition. L’intendant de la ville avait en effet fait voter sa démolition, pour raisons économiques, esthétiques et de sécurité publique (des plaques de pierre s’éffondraient alors régulièrement). Les défenseurs du monument purent néanmoins éviter la démolition, en faisant valoir que l’obélisque dépendait de la juridiction nationale et non de la ville.

Après de nombreuses polémiques sur son devenir et sur sa valeur esthétique, l’obélisque est aujourd’hui considéré comme le symbole de la ville et fréquemment utilisé comme point de réunion pour de nombreuses manifestations, notamment culturelles, avec la tenue de nombreux concerts ou spectacles à son pied en été.

Le site web de la Nacion propose de visionner une vidéo retraçant les 75 ans d’existence de l’obélisque. Cliquez ici pour la visionner.

Source : El obelisco cumple 75 años