L’association Los Pibes del Playón est située à la Boca, célèbre quartier de Buenos Aires, réputé pour ses maisons colorées, ses danseurs de tango, ses boutiques touristiques… et la pauvreté du quartier.

La Boca – Source: Claire Péridy

La Boca : un quartier à deux facettes

Aujourd’hui, on dit souvent que le quartier de la Boca a perdu un peu de son âme, qu’il est devenu un lieu touristique peu authentique. En effet, les guides recommandent surtout de voir le Caminito, cette allée célébrissime bordée par des maisons de tôle multicolores. Ces maisons ne sont plus habitées aujourd’hui, ce sont pour la plupart des boutiques pour touristes. Mais si vous vous éloignez un peu de ce centre touristique en vous aventurant dans quelques rues parallèles, vous découvrirez l’autre visage de la Boca : un quartier défavorisé où la pauvreté se fait sentir. Certaines familles du quartier vivent en effet dans de toutes petites maisons de tôle où il fait un froid de canard l’hiver, et une chaleur étouffante l’été. C’est dans cette partie du quartier que se trouve l’association Los Pibes del Playon.

Le concept de Pibes del Playon

Los Pibes del Playon (« Les enfants du parking »), est une association qui vient en aide aux jeunes du quartier en les insérant socialement et professionnellement. L’association cherche à profiter de l’attractivité touristique du quartier tout en proposant des produits plus authentiques et responsables (loin des souvenirs attrape-touristes que vous trouverez sur le Caminito). Les jeunes du quartier viennent faire et vendre des alfajores (gâteaux typiquement argentin), fabriquent des boîtes en carton qu’ils peignent avec les couleurs du Caminito, et proposent thé et café aux touristes.

L’association tente de détourner quelques promeneurs des sentiers touristiques incontournables de la Boca, mais ce n’est pas évident ! La mise en place de partenariats avec des agences de voyage responsables comme Anda Turismo permet cependant de faire découvrir de plus en plus l’association et de sensibiliser les touristes sur le tourisme durable. Pour la fondatrice de Los Pibes del Playón, Cristina Mangravide,  l’intérêt n’est pas simplement économique : “Le Caminito c’est une carte postale, ce n’est pas la réalité du quartier. Nous voulons sensibiliser les touristes aux difficultés de la Boca. En venant ici, ils peuvent en connaitre une autre facette.

Alfajor- Photo Silvio Tanaka

Los Pibes del Playón : une réponse à la crise de 2001

L’association est née en réponse au chaos économique de 2001 qui a durement secoué les habitants de la ville. De nombreux magasins ont dû fermer et  beaucoup d’habitants du quartier se sont retrouvés sans emploi. La fondatrice de Los Pibes del Playón a ainsi commencé à aider les enfants du quartier qui erraient dans les rues. C’est sur un parking que le projet est né car les jeunes ont pu y vendre des pâtisseries préparées au préalable chez Cristina. En fait, à l’époque, le gouvernement octroyait des aides financières pour inciter des entrepreneurs à créer des projets solidaires. C’est dans ce contexte particulier que l’association Los Pibes del Playon est née.

Infos pratiques 

Si vous souhaitez faire un tour pour découvrir l’association ou les soutenir :

Où ? Del Valle Iberlucea, 938, La Boca – Buenos Aires
Tel : (011) 4303-4010
Email : lospibes_playon@yahoo.com.ar
Facebook : Los Pibes del Playón


Cet article vous a plu ? A lire sur le même sujet :
Buenos Aires contre le gaspillage alimentaire
Entreprenariat social et solidaire : découvrez vite le CAPEC
Rosario: Une association française vient en aide à un bidonville.