Vous en avez forcément déjà entendu parler, Mafalda est cette petite fille, véritable star argentine, que vous pouvez voir un peu partout. Elle est dans les BD mais aussi dans le métro et sur des produits dérivés. Mais attention, sous ses aspects enfantin, la demoiselle pose tout de même des questions très pertinentes, et ce depuis maintenant 50 ans !

Mafalda – Source : Biquipedia 

Un véritable succès

Mafalda est le personnage principal de la bande dessinée éponyme créée par le dessinateur Quino en 1964 et qui s’est vendue à des millions d’exemplaires à travers le monde. L’auteur argentin s’appelle en réalité Joaquin Salvador Lavado et a fait vivre Mafalda durant dix ans.

Quino – Source : Fickr par Ministerio de la Cultura de la Nación Argentina

Le succès de Mafalda est d’autant plus remarquable que la bande dessinée a longtemps existé dans un contexte de censure et de manque total de liberté d’expression. Mais Quino a toujours su comment s’y prendre pour mettre en évidence un problème sans le dénoncer ouvertement, se protégeant ainsi de toute accusation.

Le personnage de Mafalda

Mafalda est une petite fille de 5-6 ans, issue de la classe moyenne argentineElle est extrêmement curieuse et intelligente pour son âge. En effet, elle discute avec ses parents et ses amis de tous les problèmes d’actualité et de société. La bande dessinée prend parfois un caractère politique quand la petite fille s’interroge sur les grands débats du monde : la guerre, la religion ou la culture.

Mafalda – Source : Flickr par Fotero

L’héroïne est entourée de plusieurs autres petits personnages avec des caractères très caricaturaux et des points de vue extrêmement marqués. Cette pluralité permet à Mafalda d’avoir de nombreux avis concernant les questions qu’elle se pose.

Parmi ses amis, il y a par exemple Manolito, fils de commerçant qui passe son temps à compter son argent (figure du capitalisme extrême). On trouve aussi Susanita, petite fille n’ayant pour ambition que de devenir mère et épouse (image de la soumission aux traditions familiales). Ces personnages entourant Mafalda sont une astuce de Quino pour présenter les différents aspects de la société. Il les personnifie et leur donne la parole. La résultat en est que Mafalda semble finalement être la plus raisonnable et la plus intègre des personnages de la bande dessinée.

Une bande dessinée pour les adultes

Quino, qui était soumis au rythme quotidien de parution, a toujours privilégié les idées aux dessins. Cela explique les dessins parfois simplistes et pas toujours attrayants. C’est justement ce qui donne ce côté enfantin à l’oeuvre de Quino, contrastant avec le contenu, plutôt réservé aux adultes.

Un mélange de légèreté et de réflexion taquine donc, qui continue encore d’agiter les consciences.

Et en ce moment, une exposition à ne pas manquer

L’Alliance Française présente « Vacaciones de Mafalda ». C’est une exposition pour les grands et les petits qui pourront profiter des dessins animés de Mafalda et de ses attachants compagnons ! Profitez ainsi de l’hiver pour redécouvrir Mafalda à travers 3 bandes dessinées : « Los preparativos », « Vacaciones en sí » et « El regreso ». De plus, l’espace sera interactif : vidéos, lectures, jeux et autres.

Où et quand ? Jusqu’au 26 août du lundi au vendredi de 12h à 19h, Galeria Centro Palermo, Billinghurst 1926, Buenos Aires
Combien ? Gratuit

Vous connaissez maintenant un peu mieux la petite Mafalda, pensez à elle si vous devez ramener un cadeau typiquement argentin à l’un de vos proches !


VOUS AVEZ AIMÉ CET ARTICLE? A LIRE SUR LE MÊME SUJET