Le football en Argentine, c’est la passion de tous. Et on comprend mieux pourquoi lorsque l’on voit des joueurs comme Diego Armando Maradona. « El Pibe de Oro » -Le gamin en or- « D10s », « El diez », nombreux sont les surnoms pour qualifier celui qui fut élu meilleur joueur du 20ème siècle, suite à un vote organisé par la FIFA. De joueur à entraineur, Diego Maradona a toujours vécu nourri par le football, en éprouvant un amour inconditionnel pour son pays. « S’il le faut, j’entraînerais l’Albiceleste gratuitement ! Ça me manque de plus en plus de coacher, ça me manque de travailler avec les joueurs« . Cependant, Diego Maradona a eu une fin de carrière difficile avec deux contrôles antidopages positifs, dont un à la cocaïne. Aujourd’hui toujours adoré par une grande partie des Argentins, Diego Maradona revient sur le devant de la scène à 56 ans puisqu’il est un prétendant au poste de sélectionneur de l’Albiceleste pour la deuxième fois.

Diego Maradona Argentine-Angleterre

Diego Maradona Argentine-Angleterre – Crédit photo : Flickr

La carrière de Diego Armando Maradona

Maradona naît le 30 octobre 1960 à Lanús, une province de Buenos Aires. Issu d’un quartier très pauvre -il déclarera même « Je suis né dans un quartier privé de Buenos Aires…Privé d’eau, d’élécricité et de téléphone !« -. Il se passionne très tôt pour le football et rêve dès ses 10 ans de gagner une coupe du monde avec l’Argentine.

1979 : Dans l’équipe nationale des jeunes de moins de 20ans -U20-, « El pibe de oro » gagne la coupe du monde.
1981 : Boca Junior s’offre Diego Maradona qui gagnera le championnat Argentin cette même année.
1982 : Diego Maradona s’exile en Europe. Il est racheté pour une somme astronomique par le FC Barcelone. Mais tout ne se passe pas comme prévu car ses performances sont mitigées.
1984 : Le club de Naples qui croît en le talent de Maradona le rachète une fois encore, pour une somme astronomique.
1986 : Diego Armando Maradona gagne la coupe du monde de football. A cette période il déclare « Beaucoup disent de moi, « tu es dieu », et moi, je leur réponds « vous dites n’importe quoi ». Dieu est Dieu et moi, je suis un simple footballeur. »
1991 : L’Argentin est contrôlé positif à la cocaïne. C’est le début de la fin de sa carrière puisqu’il est suspendu pendant 15 mois. « On m’a coupé les jambes » dit-il en pointant du doigt la peine à encourir.
1997 : Il subit un deuxième contrôle anti-dopage auquel il est également positif. A 37 ans, Maradona se retire du football.
Par la suite, Diego Maradona est devenu entraineur de l’Albiceleste entre 2008 et 2010 mais sans grandes performances

La main de Dieu et le but du siècle

Un match historique. En quart de finale de la coupe du monde de 1986 au Mexique, l’Argentine rencontre l’Angleterre. A cette période, les deux pays sortent tout juste de la guerre des Malouines de 1982, soldée par une victoire Britannique. Ainsi le quart de finale prend vite des allures de revanche pour les Argentins. À la 50ème minute, Maradona a le ballon dans ses pieds, élimine plusieurs adversaires et tente le une-deux avec un partenaire. Un défenseur anglais touche le ballon qui arrive de façon aérienne dans les seize mètres anglais. Shilton (gardien de but Anglais) sort pour intercepter le ballon. Le prodige Diego a senti le coup et saute en boxant le ballon de la main dans les buts anglais. L’arbitre n’y a vu que du feu et Maradona célèbre son but comme si il avait été marqué normalement. Les Anglais protestent en vain.

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=gK2z5-cceP4[/youtube]

Quelques minutes plus tard, le messie Argentin montre une autre facette de son personnage en faisant parler son génie. Parti depuis le rond central, il accélère et élimine pratiquement la moitié de l’équipe adversaire avant de battre Shilton.

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=SOEPIq2g3Ew[/youtube]

Diego est un Dieu … au sens propre pour certains !

Tout a commencé lorsque Hernán Amez et Hétor Campomar ont imaginé leur idole du football en maitre de foi. Ils ont créé une religion dont le Dieu est Diego Armando : c’est le Maradonisme ! L’église Maradonienne compte plus de 110 000 adeptes et déjà plusieurs couples se sont marriés dans cette église. Deux jours par an, pour célébrer l’anniversaire de Diego Maradona et la victoire de l’Argentine contre l’Angleterre en 1986, les adeptes répartis dans 160 pays font la fête. L’église Maradonienne comporte également 10 commandements parmis lesquels « Aimer le football plus que tout au monde« . et « Déclarer son amour inconditionnel pour Diego et le football« .
Pour les plus curieux, à voir : Emir Kusturica a réalisé un film du nom de Maradona, présenté au festival de Cannes.


Cet article vous a plu ? Consultez également :