Les noms des rues de Buenos Aires ne donnent pas l’impression d’avoir été donnés au hasard et d’avoir une réelle signification pour les porteños. En plus des traditionnels symboles en rapport avec les guerres d’Indépendance comme IndependenciaLibertador, ou Reconquista, il s’agit également de dates, de personnages ou de batailles historiques. Certaines rues portent aussi souvent des noms de pays ou de villes étrangères qui peuvent étonner au premier abord, mais qui ont un rapport étroit avec l’histoire argentine.

Aujourd’hui nous avons décidé de vous révéler la signification des rues les plus fréquentées de la capitale.

Buenos Aires

Buenos Aires – Crédit photo : Wikimédia

Buenos Aires : des rues chargées de sens

En effet les noms des rues porteñas débordent de surprises ! Vous apprendrez que 338 rues sont dédiées à des militaires, 127 à des juristes, 83 à des politiques…et 1 à un chien !

Oui à un chien la rue Chonino rend hommage à un chien policier qui, le 2 juin 1983 attaqua deux voleurs. Bien que ces derniers l’aient tué, le chien a réussi à mordre la poche d’un des agresseurs, faisant tomber la carte d’identité qui a permis de les retrouver par la suite.

Seulement une rue fait référence à un joueur de football Argentin : Herminio Masantonio (1910-1956) qui reste aujourd’hui encore le meilleur buteur de l’histoire du club d’Huracán.

Voici une liste des rues les plus prisées de la capitale.

Dates historiques

Un évènement, une date qui d’une manière ou d’une autre ont marqué l’Argentine. Pour cette raison de nombreuses rues ou places sont nommées ainsi :

25 de Mayo : le 25 mai 1810 fait référence à la Révolution de mai au cours de laquelle une révolte bourgeoise s’est soulevée à Buenos Aires, chassant le Vice roi d’Espagne Baltasar Hidalgo de Cisneros et marquant ainsi le premier pas vers la guerre pour l’Indépendance en Argentine

  • 9 de Julio : 9 juillet 1816, date officielle de la proclamation d’indépendance de l’Argentine, sous le nom de «Provinces Unies du Rio de la Plata »
  • 3 de Febrero : le 3 février 1536, le conquistador espagnol Pedro de Mendoza fonde la ville de Buenos Aires
  • 2 de Abril : En référence au 2 avril 1982, date du débarquement argentin sur l’archipel des Falklands (Malouines) et début de la guerre des Malouines.
  • 12 de octubre : Le 12 octobre 1492, Christophe Colomb pose un pied sur le territoire américain et découvre ainsi le « Nouveau Monde. »

 Personnages historiques

De très nombreuses rues rendent hommage à des personnages qui ont influencé d’une certaine façon l’histoire de l’Argentine. En voici quelques-uns :

  • José de San Martin – 1778-1850 : Général et révolutionnaire argentin qui a eu un rôle décisif lors de l’indépendance de l’Argentine, du Chili et du Pérou.
  • Domingo Faustino Sarmiento – 1811-1888 : Homme Politique, écrivain, journaliste, militaire et Président de la nation Argentine entre 1868 et 1874, il a posé les bases du développement économique argentin en stimulant l’éducation publique, le commerce, l’agriculture et les transports.
  • Eva Perón (MariaEva Duarte de Peron) – 1919- 1952 : Leader politique argentin et femme du président Juan Domingo Perón, connue pour avoir promu les droits des travailleurs et des femmes en Argentine, ainsi que pour son importante œuvre sociale à travers la Fondation Eva Perón.
  • Manuel Belgrano (Manuel José Joaquin del Corazón de Jesús Belgrano) – 1770- 1820 : Journaliste, homme politique, avocat et militaire, il participa à la défense de Buenos Aires lors des invasions anglaises, des guerres civiles et pour l’indépendance. Il est surtout connu pour être le créateur du drapeau argentin.
  • Juan de Garay – 1528- 1583 : Explorateur et conquistador espagnol qui fonda notamment la ville de Santa Fe, et de l’actuelle capitale Buenos Aires (refondation).

Batailles célèbres

Nombreuses sont les rues ou les places à revêtir le nom d’une bataille, d’un combat pour l’Indépendance de l’Amérique du Sud.

  • Ayacucho – L’affrontement d’Ayacucho, s’étant déroulé sur un plateau à proximité de la ville d’Ayacucho au Pérou le 9 décembre 1824 scelle la fin des guerres d’indépendance de l’Amérique latine par une victoire finale des révolutionnaires sur les royalistes.
  • Callao – Cette bataille ayant eu lieu le 2 mai 1866 dans le port de Callao au Pérou a conduit à la réaffirmation de l’indépendance de ce dernier. Utilisant comme prétexte la mort d’un colon espagnol lors d’un incident dans le nord du Pérou, un régiment espagnol bombarda en ce jour de mai le port de Callao pendant plus de 8h avant de se retirer.
  • Chacabuco – Le 12 février 1817, L’armée des Provinces Unies du Rio de la Plata menée par San Martin remporta la victoire contre l’Armée royaliste. Une bataille qui s’est voulue décisive pour l’indépendance du Chili.

Si vous vivez ou passez régulièrement dans une certaine rue en Argentine, vous pouvez vous questionner sur sa signification afin d’en savoir plus sur l’histoire du pays!

Maintenant à vous de découvrir les rues de Buenos Aires et leur signification !


Cet article vous a plu? Vous aimeriez aussi…