La Province de Santa Cruz située en Patagonie australe, regorge de sites archéologiques inscrits au Patrimoine mondial de l’Humanité, tels que la Cueva de las Manos, la Grotte des Mains. Il s’agit d’une grotte dont les parois sont recouvertes de peintures rupestres ayant été réalisées sur plusieurs milliers d’années, du XIIème siècle avant JC au VIème siècle. Un lieu historique et archéologique impressionnant !

La Cueva de las Manos – Source : Lisa Weichel

Le peuplement de la Terre de feu

Selon la théorie de Clovis qui a prédominé pendant de nombreux siècles, c’est il y a plus de 13000 ans que les premiers hommes sont arrivés en Amérique : Du détroit de Béring, ils auraient descendu tout le continent américain jusqu’à arriver en Terre de Feu. Ces hommes préhistoriques chassaient l’hippidion, ancêtre du cheval, et se déplaçaient toujours en groupe à travers les forêts d’Amérique du Sud. Cependant, cette théorie est très largement remise en cause aujourd’hui, des études archéologiques et génétiques montrent une présence humaine antérieure au peuplement décrit ci-dessus.

Quoi qu’il en soit, la Cueva de las Manos est un témoignage archéologique unique de la présence de l’homme en Patagonie il y a plus de 13000 ans !

La Cueva de las Manos : un site historique et archéologique hors du commun

La Grotte aux mains est située au coeur du canyon formé par le Río Pinturas, dans la Province de Santa Cruz. Elle doit son nom aux très nombreuses impressions de mains, réalisées sur les parois à la manière de pochoirs. Au total, on trouve plus de 800 mains peintes en négatif, ainsi que des figures géométriques simples. On peut également y observer de nombreuses scènes de chasse, avec notamment la représentation de guanacos (cousin du lama), nandous et pumas. Enfin, on y observe des représentations humaines décrivant des rituels de fertilité. Les auteurs de ces peinture sont les ancêtres des chasseurs-cueilleurs patagons telhueches rencontrés par les colons européens au XIXème siècle.

Auhenticité et préservation du site

L’authenticité des peintures de la Cueva de las manos est incontestable. Le site est resté intact pendant plusieurs millénaires et aucune restauration n’a été effectuée avant la seconde moitié du XXème siècle. Les fouilles ont été limitées afin de perturber le moins possible les différentes couches archéologiques et l’aspect de l’abri-sous-roche. Le site est inscrit au Patrimoine mondial de l’UNESCO et plusieurs lois protègent la zone archéologique. En 1997, un plan de gestion de l’administration du site a été mis en place : présence permanente d’un gardien, stratégies de gestion de visiteurs… La conservation du site est activement contrôlée par des experts de conservation de l’art rupestre.

Si vous souhaitez découvrir les différentes merveilles de la Patagonie, contactez l’Agence Equinoxe, spécialiste de vos voyages sur mesure !


Cet article vous a plu ? A lire sur le même sujet :

>La Terre de Feu : son histoire
>A voir, à faire en Argentine: marcher sur le Glacier Perito Moreno
>Los Colorados et la Cueva del Chacho, bienvenue au Far West !