Le chef du gouvernement, Mauricio Macri, a présenté hier les avancées de son « Plan Intégral de Sécurité » et ce qu’il projette de faire à court terme. Il était accompagné du Ministre de la Justice et de la Sécurité, Guillermo Montenegro, et d’autres fonctionnaires argentins en charge de la sécurité. Macri est d’ailleurs apparu avec un oeil au beurre noir, résultat a-t-il précisé, d’une bousculade lors d’un match de foot.

Il a précisé en amont qu’il était très satisfait du travail de la police Métropolitaine, qui a, en peu de temps, « changé la vie des gens » selon lui.

Police MétropolitainePolice Métropolitaine – Photo : Govierno de la Ciudad de Buenos Aires

Il a annoncé que, d’ici la fin de l’année, seraient installées 500 caméras supplémentaires dans les rues de Buenos Aires. Ces caméras seront contrôlées par un système unique en son genre en Amérique Latine. La priorité sera donnée aux terminaux de trains et bus comme Constitución, Once, Retiro et d’autres points sensibles de la ville.

Macri a aussi annoncé qu’il allait étendre le nombre de policiers métropolitains à 2.000 au total et qu’il les placerait à des endroits stratégiques de la ville. Cette force supplémentaire sera ensuite en charge, début 2011, des quartiers de la Boca, Barracas, Nueva Pompeya et Parque Patricios.

En dépit de toutes les éloges faites à la police Métropolitaine, Mauricio Macri a avoué que selon lui il faudra au moins sept ans avant que la couverture des quartiers de Buenos Aires soit idéale.

Source : Lanzan plan de seguridad con más policías y cámaras en las calles