Alejandro Sabella, ancien sélectionneur de l’équipe nationale de football d’Argentine, a désormais quitté son poste, après avoir mené son équipe jusqu’à la finale d’une Coupe du Monde survoltée. C’est désormais Gerardo Martino qui a pris les reines de cette équipe talentueuse, qui a surpris lors du mondial, et qui se classe désormais 2ème dans le classement FIFA des meilleurs sélections nationales.

 Mais qui est Gerardo Martino ? 

Né à Rosario, Martino est avant tout connu comme ayant fait une carrière de joueur extraordinaire au sein du club de sa ville natal, les Newell’s Old Boys. En effet, il y détient le record de matchs disputés (505!), entre 1980 et 1995. Cela s’explique par le fait qu’il a d’abord débuté dans l’équipe junior avant de jouer dans l’équipe adulte professionnelle.

En 1998, deux ans après avoir arrêté sa carrière de joueur, Martino entame sa carrière d’entraineur en partant entrainer le Club Atlético Almirante Brown. Il entraine par la suite de nombreux clubs argentins puis paraguayens, avant de prendre la tête de la sélection nationale paraguayenne, puis du FC Barcelone.

Photo : l’Albiceleste lors du précédent mondial – Flickr Javier Fernandez

Les Défis

Après avoir entrainé le FC Barcelone pendant une saison, et peut-être justement en raison de ne pas avoir obtenu de résultats à la hauteur de la réputation du club catalan (mais étais-ce vraiment sa faute ?), Martino se retrouve donc désormais de nouveau à la tête d’une équipe nationale avec des choix importants à opérer. L’équipe, en comptant les remplaçants, affiche une moyenne d’âge supérieure à 28 ans, et possède 6 joueurs de plus de 30 ans ! Le remplacement générationnel est donc une nécessité qui va engendrer bien des débats. Le défi sera d’autant plus dur à relevé que Sabella n’a pas démérité en réussissant à construire une équipe qui ne repose pas seulement sur l’hyper-talent de quelques individualités, mais bien sur un jeu d’équipe construit minutieusement. L’arrivée de nouveaux joueurs impliquera de réadapter la construction du jeu, et des joueurs comme Messi et Lavezzi, bien qu’encore pleinement opérationnels, s’approchent aussi petit à petit de la trentaine.

Photo: Wikipedia

Enfin, autre détail non négligeable, Martino a obtenu de bons résultats en entrainant le Paraguay, et l’a même propulsé en quart de finale lors de la Coupe du Monde 2010. Autant dire que les Argentins ne lui pardonneraient pas de faire moins bien avec leur précieuse Albiceleste !

L’ère Martino s’annonce donc belle et bien pleine de promesses !

Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet