Fraîchement débarqué à Buenos Aires, vous vous êtes déjà senti un peu perdu dans le métro local ? Et bien rassurez-vous, car la société en charge du réseau a pensé à vous et à tous ceux qui ont du mal à s’y retrouver, puisqu’elle a, il y a quelques temps déjà,  annoncé un plan de rénovation de la signalétique du réseau « subte ».

Source: wikipedia

Des nouveaux panneaux pour mieux se repérer

La principale mesure est donc de changer les panneaux avec le nom des stations. En effet, combien de fois vous êtes vous demandé si vous étiez arrivés à la bonne station, ayant du mal à apercevoir la signalisation sur les quais ? Ce problème fréquent appartiendra donc dorénavant au passé puisque désormais, ils seront plus bas, à 1,20m environ, afin de faciliter leur lecture depuis l’intérieur des rames.
Second objectif de ces changements : faciliter la maintenance du réseau. En effet, ces panneaux seront plus légers, et recouverts d’une peinture spéciale, supposée mieux résister au temps et au vandalisme.

Selon la société Subterráneos de Buenos Aires (SBASE), il s’agit d’apporter aux usagers plus d’informations, et de meilleure qualité, comme par exemple sur les différentes sorties, correspondances, l’accessibilité ou encore sur les points d’intérêts de la ville.

Des changements en perspective

Ainsi, ne soyez pas surpris si vous commencez à apercevoir quelques-uns de ces nouveaux panneaux dans certaines stations de métro. En effet, les changements ont déjà commencé  à différents endroits des lignes B, C, D et E. Les modifications ne toucheront cependant pas la ligne A, qui devrait préserver son design original. A titre anecdotique, les rames de cette même ligne viennent d’être remplacées. Celles qui y circulaient jusqu’à très récemment étaient parmi les plus vieilles au monde encore en circulation !

« Avec la mise en place de ce nouveau système d’information et de signalisation simple et moderne, nous faisons un pas important pour rendre plus facile le voyage de chaque usager, en apportant une meilleure orientation dans l’utilisation du réseau métropolitain ainsi que tous ses services », a affirmé le président de SBASE, Juan Pablo Piccardo.

Tout est donc fait pour rendre les voyages en métro plus simples et plus agréables. Malheureusement, la recette magique pour désengorger le réseau aux heures de pointe ne semble pas encore avoir été trouvée… Courage donc si vous aussi vous réalisez au quotidien l’exploit d’aller travailler en « subte »! 


Cet article vous a intéressé? Retrouvez nos autres articles sur le même sujet:  

Carte sube dans les bus et les trains
La ligne du subte H s’agrandit
Se déplacer en transports en commun à Buenos Aires