Le mois prochain le président français François Hollande visitera l’Argentine et son nouveau président Mauricio Macri. Cette venue a été confirmée par François Hollande lui même dans sa lettre de félicitations au président argentin: “Alors que l’Argentine s’apprête à célébrer le bicentenaire de son indépendance en 2016, je me réjouis de me rendre dans votre pays en février prochain, afin de vous rencontrer. Nous aurons l’occasion d’approfondir davantage notre dialogue ainsi que notre relation bilatérale qui est l’une des plus denses que connaît le continent sud-américain.”
FRANÇOIS HOLLANDE

Flickr – Saly Bechsin

La rencontre

La rencontre entre François Hollande y Mauricio Macri sera sûrement un moment important, permettant d’approfondir les relations bilatérales.

Relations qui incluent historiquement d’importants aspects économiques et culturels. La France et l’Argentine sont 2 pays frères, unis par la venue d’architectes et paysagistes comme Carlos Thays qui imagina grand nombre d’espaces verts de Buenos Aires (Jardin botanique, zoologique, et la très connue Plaza de Mayo). C’est la France qui accueilli le général San Martín, c’est également à Paris que Cortázar choisit de vivre, les exemples sont multiples!

Les présidents français et argentin auront pour ordre du jour la préoccupation pour la paix dans le monde et le soutien solidaire de l’Argentine à la France avant les menaces du terrorisme international.

La rencontre sera d’une grande envergure pour le développement et l’importance de l’économie française et les perspectives de coopération économiques sociales et culturelles qui s’ouvrent aux deux pays, “Lorsque vous étiez à la tête de la ville de Buenos Aires, vous avez été un interlocuteur privilégié pour la France, permettant de faire vivre notamment notre très riche coopération culturelle. Je souhaite que nous poursuivions dans cette voie” , s’exprime le président français.

Engagements écologiques 

Ce sera également le moment de revenir sur les engagements écologiques de la France à Buenos Aires. En effet Veolia a signé un contrat en février 2014 avec la municipalité  de Buenos Aires pour collecter les déchets de la ville pendant 10 ans. Montant du projet : 500 millions d’euros.

Cependant, à ce jour aucune date officielle n’a été communiquée. 

Cet article vous a plu? Vous aimerez aussi…