Ce que nous Etrangers appelons le “choc culturel” n’est pas choquant voir quasi inexistant à notre arrivée en Argentine et l’impression d’un “décalage” culturel ne se voit pas forcément en tant que tel. En effet, il peut ne pas y paraître à première vue car la population argentine a pour sa grande majorité une descendance européenne (italienne, espagnole, allemande et même française) donc plus proche de la culture occidentale. D’autant plus que la ville de Buenos Aires a tout des airs de capitale européenne! Pour bien connaître la culture argentine il faut donc y passer du temps, fréquenter ses différents milieux et surtout parler, échanger et discuter avec la population, âgée comme jeune! Car l’Argentine plus que nul part ailleurs se laisse découvrir à travers… les Argentins!

Photo source : abdallahh

Si vous prévoyez prochainement une escapade en Argentine ou que vous y êtes installés seulement depuis peu, voici quelques tips et conseils pour aborder avec succès vos prochaines rencontres avec les Argentins! Les petites choses à savoir, les “que faire” ou “ne pas faire”, les sujets à aborder…

S’adresser à un Argentin

En général vous pouvez parler de tout avec les Argentins, de la politique au football, ils ont toujours un point de vue et un regard critique. N’hésitez donc pas à lancer des conversations avec eux mais sachez qu’il y a tout de même des sujets à prendre avec des pincettes!

> “Las Malvinas son Argentinas” vous entendrez souvent ce slogan en Argentine. Les îles Malouines (en français) et la guerre du même nom est en effet un sujet de discorde très fort entre l’Argentine et l’Angleterre. Officiellement considérées comme territoire de ce dernier, elles sont revendiquées par l’Argentine! N’appeler pas les îles Malouines par leur nom anglais (Falkland Island) ce serait très mal vu et soyez modéré en parlant de cette récente guerre qui touche toujours à l’orgueil national.

> La dictature militaire qui a duré de 1976 à 1983 a été une époque douloureuse, parlez en avec respect, peut être que vous vous trouvez en face d’un argentin qui a vu “disparaître” un membre de sa famille durant cette période.

> Parlons de football! Le fanatisme pour ce sport même s’il peut paraître excessif est omniprésent en Argentine. Peu importe l’équipe pour laquelle un Argentin est fan, évitez les mauvaises blagues sur ce sujet!

> La présidente Cristina Fernandez de Kirchner partage nettement les Argentins, pas de juste milieu, elle est adorée ou profondément détestée par eux, encore une fois un sujet à aborder avec recul!

Comportements à adopter

Même s’il s’agit de maladresse et d’ignorance simple de notre part, certains gestes ou comportements peuvent être mal interprétés, voici donc une liste des “à faire” et “à ne pas faire” face à un Argentin.

> Prendre quelqu’un en photo surtout dans la région Nord-Ouest de l’Argentine peut être très mal vu. Demandez toujours la permission et ne soyez pas étonné que l’on vous demande une petite pièce en échange.

> Même entre hommes on se fait la bise (une) pour se dire bonjour. Ne soyez pas donc surpris que l’on vous salue ainsi. Il est très courant aussi de voir les hommes se faire des abrazos (câlins) entre amis. Vous l’avez compris en Argentine les échanges sont plus informels. On ne mettra pas beaucoup de temps à vous tutoyer ou à vous appeler “mi amor” ou “corazón” même si on vous connait peu!

> Le maté (sorte d’infusion) est une institution en Argentine! Vous verrez très souvent les Argentins se balader avec leur thermos sous le bras en sirotant leur maté! Au travail, dans le métro, ou dans la rue, il se prend en toute occasion. Mais attention de sa préparation à sa consommation, le maté répond à des règles bien précises!

– Buvez le maté en entier avant de le redonner à celui qui le prépare.

– Ne mélangez pas et ne bougez pas la bombilla (pipette qui sert à boire le maté).

– Ne dîtes pas gracias car cela signifie que vous n’en voulez plus.

– Si vous êtes invité chez un argentin pour “prendre le maté” ramenez une bonne dizaines de facturas (pâtisseries), bonne impression garantie!

> Comme le maté l’asado (barbecue) est une coutume très ancrée chez les Argentins et également très codée. D’abord ne refusez pas un asado si on vous le propose, allez y c’est une bonne occasion de connaître la culture argentine et de partager un bon moment. Celui qui a la charge de préparer l’asado a un rôle très important, derrière sa parilla il ne va presque pas manger et se concentrer sur la réussite du barbecue. Impossible de rater l’asado! Vous verrez amasser sur la parilla des kilos de viande, pas de porc ni de brochettes, c’est 100% boeuf en Argentine! À la fin du repas, applaudissez, c’est la coutume!

Envie d’en connaître plus sur l’Argentine ?