Les quartiers de Buenos Aires : zoom sur San Telmo

Argentine-Info vous propose, à travers une série d’articles, de découvrir Buenos Aires sous un tout autre angle ! Partez à la découverte de la capitale comme vous ne l’avez jamais vue: merveilles cachées, restaurants insolites, cafés traditionnels et lieux atypiques. Cette fois ci, nous partons à la découverte du quartier de San Telmo, connu pour être le cœur emblématique de la vieille ville et abriter de nombreuses tanguerías (lieux nocturnes où se danse le tango).

San Telmo – Source : Wikimedia

Son ambiance et sa transformation

Ce beau quartier très agréable et plein d’histoire a comme un air d’autrefois. Ses petites rues pavées, ses maisons coloniales et ses antiquaires lui donnent beaucoup de caractère et de charme. Dernièrement, il a connu un regain à tel point qu’il est en passe de devenir le nouveau quartier bobo de la capitale. Sur le plan historique, si San Telmo est connu, c’est à cause des violents affrontements qui eurent lieu dans ses rues en 1806, lorsque les Anglais envahirent Buenos Aires. Les classes aisées s’y installèrent par la suite mais à la fin du 19ème siècle, une virulente épidémie de fièvre jaune les poussa à fuir vers le Nord, à savoir vers l’actuel quartier de Recoleta. Aujourd’hui, le quartier est habité par des artistes, des commerçants et des expatriés à la recherche d’authenticité.

A faire ?

El Zanjon

Les 150 mètres de galeries souterraines de cet endroit atypique vous feront remonter le temps! Le Zanjón de Granados est, en effet, un musée situé sous une demeure construite en 1830 dans un style italien. Comme beaucoup d’autres bâtisses du quartier, elle avait été abandonnée pendant l’épisode de fièvre jaune.  Le lieu fut ainsi trouvé par erreur en 1985 lors de la rénovation de la maison et fut restauré durant une vingtaine d’année. Vous ne regretterez pas ce voyage à travers trois siècles d’histoire !

Où ? Avenida Defensa 755
Quand ? Les visites guidées s’effectuent du lundi au vendredi de 12h00 à 15h00 et les dimanches de 11h00 à 18h00
Combien ? A partir de 200 ARS ( 160 le dimanche)

El Parque Lezama

Ce parc abrite l’un des jardins les plus luxueux de la ville. Il possède plusieurs sculptures et statues (comme celle de Pedro de Mendoza) mais aussi un amphithéâtre, un belvédère et une fontaine ; objets d’une remise en valeur commencée en 2012 par le gouvernement. Cet espace vert est également un carrefour culturel important dans la capital puisqu’il est entouré de la Iglesia Ortodoxa Rusa et du Musée Historique National.

Où ? Au coin de Avenida Paseo Colón et Avenida Brasil

Où manger et boire à San Telmo ?

El Desnivel

Viande de Desnivel – Source : Flickr par Christian Haugen

Dans une auberge traditionnelle du quartier de San Telmo, vous tomberez sur Desnivel, une parilla typiquement porteña (de Buenos Aires) qui vous ravira par son rapport qualité-prix. Vous pourrez y déguster des morceaux de choix de viande bovine dans une ambiance populaire. Lieu idéal pour bien manger à petit prix.

Où ? Avenida Defensa, 885
Quand ? Ouvert tous les jours à partir de midi (sauf le lundi, ouvert le soir seulement)

Amici Miei

Restaurant italien situé dans un endroit élégant face à la Place Dorrego. Au menu, vous trouverez des spécialités italiennes raffinées telles que les tagliatelles aux crevettes, des risottos, des produits méditerranéens de choix ou même encore de la panacotta au dulce de leche ! Un des restaurants les plus prisés de la zone !

Où ? Avenida Defensa, 1072
Quand ? Ouvert du mardi au samedi, midis et soirs et seulement le midi le dimanche

La Brigada

La Brigada – Source : Flickr par David Berkowitz

Envie de déguster un vrai morceau de viande argentin? La Brigada est donc l’endroit idéal ! Vous trouverez en effet dans ce restaurant typique une parrilla de haute qualité. Ce restaurant est marqué par une ambiance avec de nombreux maillots de football argentins dédicacés. De plus, ce sera l’occasion pour vous de goûter à de la viande d’une tendresse inégalable. Pour vous faire saliver, imaginez-vous que la viande est coupée à la cuillère ! Enfin, n’hésitez pas à demander leur carte des vins. En effet, le restaurant dispose d’une cave de haute qualité avec de nombreuses bouteilles de vin argentin.

Où ? Estados Unidos, 465

Quand ? Du lundi au dimanche, de 12hs à 16hs et à partir de 20hs.

HierbaBuena

Brunch Hierbabuena – Source : Candice Barkatz – Equinoxe

Vous êtes végétarien ou végan ? Où vous avez tout simplement envie d’un bon petit plat avec des aliments organiques naturels ? Alors n’hésitez pas à vous rendre à Hierbabuena. Ce petit restaurant propose en effet une nourriture saine, naturelle et respectueuse de l’environnement de qualité ! Dans une ambiance relaxante, vous aurez donc l’occasion de déguster de nombreux petits plats sans viande et des jus de fruits frais ! Que ce soit pour le petit déjeuner, le déjeuner ou le dîner, vous pourrez même vous offrir un brunch aux riches saveurs les weekends.

Où ? Av. Caseros, 454

Quand ? Le lundi de 9hs à 17hs et du mardi au dimanche de 9hs à minuit.


Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet


 

Les quartiers de Buenos Aires : zoom sur Recoleta

Argentine-info vous propose aujourd’hui d’aller faire un tour du côté de l’un des quartiers les plus chics de Buenos Aires : Recoleta. Branché, mais également riche en histoire et architecture : monuments historiques, musées prestigieux et places magnifiques. Vous l’aurez compris, Recoleta est donc un incontournable lors de votre visite à Buenos Aires !

Plaza Francia – Source : Candice Barkatz – Equinoxe

Son ambiance et sa transformation 

Le quartier était initialement un verger en dehors de la ville de Buenos Aires. Les premiers habitants furent donc les moines qui avaient leur monastère juste à côté de la “Iglesia del Pilar”. C’est en 1851 que le quartier commença à se peupler par les familles aristocratiques. En effet, ces familles se sont installées dans la zone pour fuir l’épidémie de la fièvre jaune qui sévissait dans toute la zone sud de la ville et plus particulièrement à San Telmo. Ces familles ont donc construit leurs maisons, aux influences européennes, et plus particulièrement française !

À faire

Iglesia del Pilar

Iglesia del Pilar – Source : Wikimedia

Cette basilique coloniale du XVIIIe siècle, est l’une des plus anciennes de la capitale. Elle inspire la pureté, la convivialité et un réel accueil avec sa façade immaculée de blanc. C’est un monument incontournable dans ce quartier chic et plein de charme, situé non loin de la magnifique Plaza Intendente de Alvear.

Où ? Junín 1904

Floralis

Floralis – Source : Candice Barkatz – Equinoxe

Située au centre de la Plaza Naciones Unidas, cette immense sculpture métallique en forme de fleur a été réalisée par l’architecte argentin Eduardo Catalano. Elle s’ouvre  ainsi chaque matin, telle une véritable fleur aux immenses pétales de 23 mètres de hauteur, se referme le soir en s’illuminant alors d’une magnifique couleur violette.

Où ? Av. Pres. Figueroa Alcorta 2263

Centro Cultural de Recoleta

Centre culturel de Recoleta – Source : Candice Barkatz – Equinoxe

Ce bel édifice de l’époque coloniale vous offrira des moments culturels très intéressants. Des peintures aux installations visuelles, en passant par des sculptures de taille humaine et les arts plastiques, vous en prendrez donc plein les yeux! De plus, ce bâtiment saura vous ravir de part son architecture aux caractéristiques diverses et les expositions dynamiques et artistiques.

Où ? Junín 1930

Cementerio de Recoleta

Cementerio de Recoleta – Source : Candice Barkatz – Equinoxe

Il fait la renommée du quartier ! Nombreux sont les touristes qui viennent arpenter les allées de cet immense cimetière, à la découverte des tombes d’inconnus mais également des figures marquantes d’Argentine. C’est notamment là-bas que repose la célèbre et tant aimée Eva Perón, mais aussi Bartolomé Mitre, Domingo Sarmiento ou bien encore Carlos Pellegrini. Les tombes à la forme de maisonnettes ainsi que les espaces entre elles qui ont l’aspect de ruelles facilitent la promenade et rendent agréable ce recorrido à travers ce labyrinthe! Ses architectures incroyables et ses nombreuses sculptures lui auront d’ailleurs fait gagner en 1946 le statut de Musée Historique National.

Où ? Junín 1760

Où manger et boire à Recoleta ?

La Cumana

La Cumaná est un restaurant qui offre une variété de plats typiques du Nord-Ouest à un prix très raisonnable. L’environnement y est chaleureux avec des galets, des objets de la campagne mais également d’anciens objets qui décorent le salon. Parmi les plats traditionnels argentins, outre le Locro vous trouverez également carbonada, mondongo ou encore cazuelas.

Où ? Rodríguez Peña 1149
Quand ? Du dimanche au lundi de 12h à 1h

Tanizaki

Sushis – Tanizaki – Source : Lauriane Him – Equinoxe

Sushis, tiraditos, ceviches et woks vous attendent dans ce restaurant japonais ! Parmi les ingrédients du succès : des pièces très généreuses, une attention particulière, de la créativité ainsi que d’excellentes saveurs concoctées par le sushi man chilien.

Où ? French 2989, Recoleta
Quand ? Tous les jours à partir de 18h

Lo de Rita

Voici un petit restaurant du quartier de Recoleta. De la bonne viande ainsi que de bons plats dans un petit endroit caché et intimiste de type “bodegón” typique d’ici. On vous conseille de goûter aux pâtes, qui sont excellentes! Le plus? tout est fait maison! Un régal!

Où ? José Andrés Pacheco de Melo 2832
Quand ? Du lundi au samedi de 12h à 16h et à partir de 20h

Pani

Tarte au chocolat et marshmallows – Source : Candice Barkatz – Equinoxe

Ici on dépose sur votre table une carte presque plus grande que vous ! Il faut donc bien quelques minutes pour lire toutes les propositions ! En passant du salé avec des salades, toasts à l’avocat au sucré avec notamment des tartes extraordinaires comme la tarte Oreo ou encore le cheescake de dulce de leche ! À tester de toute urgence !

Où ? Vicente López 2056
Quand ? Du lundi au jeudi de 9h à 23h, vendredi et samedi de 9h à 1h et le dimanche de 9h à 12h

Fervor

C’est dans une maison ancienne à l’allure traditionnelle que se trouve une parrilla proposant une gastronomie typiquement porteña ! Sous un lustre réalisé avec des couverts au milieu du salon, vous dégusterez des plats typiques. On vous conseille la dégustation de la parrillada del mar, une grande variété de poissons et fruits de mer ou encore la parrillada de carnes.

Où ? Posadas 1519, Recoleta, Buenos Aires
Quand ? Tous les jours de 12h à 16h et à partir de 20h

Clark’s

Fondé en 1974 par le chef Gato Dumas, cette parrilla offre une cuisine internationale mélangée à la traditionnelle cuisine argentine. Parmi ses plats marquants on vous conseille le carpaccio de boeuf, mais également le “gran bife de lomo de Clark’s”, ou tout simplement la “parrilla para dos”.

Où ? Junín 1777, Recoleta, Buenos Aires
Quand ? Tous les jours de 12h à 1h

Tea connection

Crumble aux pommes – Source : Candice Barkatz – Equinoxe

Tea connection est un restaurant de nourriture naturelle aux aliments bons pour la santé ! Salades, soupes, pâtes,… vous attendent. Allez-y aussi pour leur grande variété de thés pour bien finir votre repas. Un petit sablier accompagne votre théière pour le laisser infuser exactement le temps nécessaire !

Où ? Uriburu 1597
Quand ? De 8h à minuit

Le Moulin de la Fleur

Voici une des boulangeries les plus françaises de la ville de Buenos Aires : le moulin de la fleur. Au comptoir, tous répondent à l’appel; les pains au chocolat, les croissants, les pains aux raisins, brioches, croissants aux amandes… Côté salé, des sandwichs et de la vraie baguette, des pains de campagne, pains aux céréales!

Où ? Av. Pueyrredón 1824
Quand ? Tous les jours de 8h à 21h

L’heure du thé et le brunch à Alvear Palace

Envie de petites douceurs dans un cadre unique ? L’Alvear palace vous propose une sélection de tartes, mini pâtisseries, tartelettes de fruits frais et autres délices, tous plus exquis les uns que les autres, préparés avec soin par leur propre chef pâtissier  ! N’oubliez pas de goûter leur thé « Alvear blend » : subtil mélange exotique de thé noir, agrumes et amandes de Méditerranée ainsi que pétales de roses…

Où ? Av. Alvear 1891, Recoleta, Buenos Aires
Quand ? Du lundi au samedi de 16h30 à 19h, le dimanche de 17h à 19h.

La Dama de Bollini

Une fusion de musique et de nourriture : voici le concept de ce restaurant ! C’est un classique du quartier où vous profitez du spectacle du soir tout en dégustant empanadas, pâtes ou picadas.

Où ? Bollini 2281, Recoleta, Buenos Aires
Quand ? Tous les jours à partir de 17h

Buller

Cette maison réunit la connaissance de 3 générations dévouées à l’élaboration artisanale de la bière. Ils élaborent eux-mêmes 6 variétés de bière que sont : Light Lager, Cream Pale Ale, India Pale Ale, Oktoberfest, Honey Beer et Dry Stout. Un grand choix est donc disponible, accompagné d’une grande variété de plats !

Où ? Junin 1747, Recoleta, Buenos Aires
Quand ? Du dimanche au mercredi de 12h à 2h, le jeudi de 12h à 3h et le vendredi et samedi de 12h à 4h

Job’s bar

Cocktail au Job’s bar – Source : Candice Barkatz – Equinoxe

Job’s bar est un lieu hors du commun. En effet, dans cette immense espace (sur 3 étages), se mélangent toute sorte de jeux, cocktails et nourritures ! Ainsi, jouez parmi 20 tables de billard, un baby foot géant, 6 tables de ping pong et pleins de jeux de société originaux. C’est donc l’endroit idéal pour sortir entre amis et passer une bonne soirée.

Où ? Arenales 2932
Quand ? Du mardi au jeudi de 19h à 3h, vendredi de 19h à 5h, samedi de 21h à 5h et dimanche de 19h à 2h

Presidente Bar

Presidente Bar – Source : Candice Barkatz – Equinoxe

Voici un des bars cachés de la ville de Buenos Aires qui mérite le détour ! Vous rentrez tout d’abord dans le bar aux lustres somptueux et dans une ambiance très chic grâce à ses salons qui mélangent élégance mais également bon goût. Mais ce n’est que le début de votre découverte ! En effet, vous aurez peut-être la chance de passer dans la partie cachée de ce bar. En effet, après un passage dans une bibliothèque, vous arrivez dans le salon présidentiel. D’autres découvertes vous y attendent.

Où ? Av. Pres. Manuel Quintana 188
Quand ? Tous les soirs à partir de 20h

Milion

Le Milion est une grande maison du début du siècle transformée en un bar – restaurant. Tout d’abord, vous prendrez un malin plaisir à choisir l’endroit où vous vous installerez : dans le jardin, sur la terrasse qui le surplombe ou encore à l’intérieur dans un décor du début du XXe siècle étonnamment réaliste. De plus, une large carte de cocktails est proposée par ce bar, de quoi satisfaire tous les amateurs de boissons alcoolisées, le tout dans un joli cadre !

Où ? Paraná 1048
Quand ? Du lundi au vendredi de 12h à 4h, samedi de 10h à 4h et dimanche de 20h à 2h

Bar la Biela

La Biela – Source : Wikimedia

Au 600 de l’Avenue Quintana, La Biela n’est pas seulement un bar de Buenos Aires, c’est un témoin de l’histoire de la capitale et de Recoleta, qui est aujourd’hui reconnu parmi les « bars notables » de la ville. Le café garde ainsi son âme d’antan au fil des années grâce à une décoration composée de photos en noir et blanc d’illustres champions automobiles, mais également grâce aux pièces mécaniques qui rappellent bien le nom du bar. Vous serez donc entouré de klaxons et autres photos de champions d’époque pour déguster votre café.

Où ? Av. Pres. Manuel Quintana 596
Quand ? À partir de 8h


VOUS AVEZ AIMÉ CET ARTICLE? A LIRE SUR LE MÊME SUJET


 

À la découverte des activités insolites à Buenos Aires

La ville de Buenos Aires regorge d’activités culturelles, gastronomiques et sportives ! Mais en y cherchant bien, de nombreuses autres activités existent ! Nous avons sélectionné ici pour vous le top des activités insolites et hors du commun qui vous attendent dans la capitale ! De l’escape game en passant par une activité de casse ou encore une chasse au trésor ou un théâtre dans le noir, voici des activités à ne pas rater !

Escape Game

L’escape game est un jeu d’évasion grandeur nature ! Le concept ? Sortir d’une pièce en 60 minutes top chrono à travers des énigmes et une bonne cohésion d’équipe ! En effet, vous devez chercher avec les autres participants des indices disséminés dans une pièce, les combiner entre eux afin d’avancer dans l’énigme et sortir de la pièce. Différentes thématiques de jeu sont disponibles : historiques, scientifiques,…

Escape Game – Source : Vimeo

Eureka

Eureka propose 4 thématiques dans sa salle de Palermo Soho. Vous avez le choix entre “La oficina del Detective Spencer”, “Enigma”, “Venganza” et enfin “Despacho presidencial”. Dans la première thématique, le détective Spencer est retrouvé mort et vous devenez donc les principaux suspects ! À vous de vous échapper de la pièce avant que la police n’arrive ! Lors de la 2ème thématique (en pleine guerre), le contexte est d’empêcher une attaque qui mettrait en danger l’avenir du monde entier . Pour la 3ème thématique, le cachot de la ville est en train de prendre feu. Enfin, le 4ême scénario vous plongera dans l’histoire de l’Argentine où la démocratie est en échec !

Eureka a trouvé une alternative intéressante aux circuits « normaux » En effet, voici une proposition pour les plus courageux d’entre vous ! Dans son local de Palermo Hollywood, vous êtes plongés dans une ambiance plus « thriller ». L’histoire est celle d’une petite fille, Lucy, qui assiste à des choses étranges dans sa chambre depuis son déménagement avec ses parents. Attention ce jeu est réservé aux personnes majeures, non cardiaques ni enceintes ! Il contient en effet des scènes d’horreur explicites !

Où ? Soler 4545 et Humboldt 1917
Quand ? Varie selon scénarios
Combien ?
À partir de 175 ARS.
Plus d’infos : ici

Juegos Mentales

Pièce d’escape game – Source : Pexels

C’est un autre escape game possible si vous souhaitez vous évader ! Parmi les thématiques : un très large choix vous est proposé ! La tombe du pharaon, un crime dans le temps, l’expérience Da Vinci, un hôpital psychiatrique ou encore un vol au musée. Vous aurez de nombreuses options pour vous amuser entre amis !

Où ? Venezuela 538 (San Telmo) , Aguëro 1135 (Palermo) et Bs.As.Design (Recoleta), Buenos Aires
Quand ? Varie selon les scénarios
Plus d’infos : ici

Se défouler

BreakClub

Nous sommes de plus en plus stressés : c’est un fait ! Un nouveau concept a donc émergé : il s’agit de détruire des objets afin d’évacuer son stress ! Votre boss vous a énervé, votre fiancé plaqué ou votre banquier harcelé, et vous avez envie de tout casser ? Assiettes en porcelaine, machines à laver, ordinateurs… chacun trouvera son bonheur et son moyen de décompresser ! De plus, cette destruction constructive s’inscrit dans une démarche éco-responsable ! En effet, les produits sont déjà destinés à la destruction et sont ensuite emmenés avec les autres déchets.

Comment ça marche ? 3 étapes suffissent ! DRESS – BREAK – RELAX ! La première étape consiste donc à se mettre dans le personnage. Vous enfilez un body, des gants, un casque et choisissez votre batte ! À vous de choisir quelle chanson accompagnera votre destruction ! Ensuite, vous choisissez l’objet que vous souhaitez détruire, ordinateur, clavier,… Votre colère a enfin disparu, il est alors temps de passer à la “Relax Room” aux lumières tamisées et avec un fauteuil confortable ! Votre expérience unique est finie!

Où ? Palermo Soho, Buenos Aires
Quand ? Du mercredi au dimanche de 16h à 22h
Combien ?
De 100 à 500 ARS
Plus d’infos : ici

Activités dans le noir

Teatro Ciego

Teatro Ciego – Source : Candice Barkatz – Equinoxe

“Lo que ves cuando no ves”, voici la phrase qui résume le concept ! En effet, le théâtre à l’aveugle est une nouvelle forme de théâtre révolutionnaire. Pendant toute la représentation, vous êtes plongés dans le noir le plus complet et se joue sous vos yeux une pièce de théâtre ! Ce n’est pas seulement une simple récitation de texte ! Le Teatro ciego insiste sur les autres sens afin de créer une expérience unique ! Un parfum à la lavande ou encore le bruit de l’eau ainsi que le mouvement : les acteurs sont créatifs afin de vous faire oublier un des sens auquel on tient le plus : la vue !

Où ? Zelaya 3006, Buenos Aires
Quand ? De 15h à 22h

Club Silencio

Le Club Silencio vous offre une expérience musicale hors du commun avec les yeux bandés. “Nada es lo que parece ser” : cela résume bien la sensation que vous aurez en allant là bas ! Dans une première partie laissez donc votre imagination voyager à travers les paysages et vivez une expérience unique ! Dans la seconde partie, vous pourrez enlever votre masque et profiter de boire un coup avec vos amis ainsi que de profiter d’un show exclusif !

Où ? Loyola 658, Palermo, Buenos Aires
Quand ? Tous les vendredis à 23h

Chasse au trésor

Hummingbird Trip – The BA Scavenger Hunt

Ce concept est très intéressant ! C’est une chasse au trésor insolite afin de découvrir la ville de Buenos Aires ! Le concept s’appelle “The BA Scavenger Hunt “. En effet, par équipe vous aurez à résoudre des énigmes, répondre à des challenges,…tout cela en demandant l’aide des locaux, en goûtant des spécialités ou en vous baladant dans les rue de la capitale ! Une activité fun et pleine d’aventure !

Où ? Plaza San Martin, Buenos Aires
Plus d’infos : ici


Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet


 

Les meilleures pizzas de Buenos Aires !

De 1860 à 1940, près de 3 millions d’italiens sont venus s’installer sur les terres argentines. Ils héritèrent ainsi du surnom de « tanos » (de napolitanos, vous l’aurez deviné). Aujourd’hui, à tous les coups, vous rencontrerez des argentins avec une ascendance Italienne et pourtant personne ne parle la langue. Cependant, cette influence s’entend de par l’accent chantant des Portenos, mais se voit également dans l’assiette…

Pizza – Source : Wikimedia

Siamo nel Forno

Siamo nel Forno – Source : Candice Barkatz – Equinoxe

Si vous désirez goûter les authentiques pizza a la napolitaine, réservez tout de suite une table pour ce soir ! Ils détiennent en effet des recettes uniques pour la préparation d’une Margherita, avec de la mozzarella, tomates et basilic qui remplissent amoureusement la pizza. La Regina, avec de la roquette, des tranches de tomates, mozzarella et olives noires, et gorgonzola, avec des champignons, les oignons et les courgettes. De plus, ces pizzas sont cuites dans un four à bois, directement venu d’Italie, alimenté à base d’eucalyptus et de sauce. L’idéal est d’accompagner votre pizza avec de la bière typiquement italienne Moretti.

Où ? Costa Rica 5886, Palermo Hollywood, Buenos Aires
Quand ? Du mardi au jeudi de 8h à minuit, vendredi et samedi de 8h à 1h et le dimanche de 8h à minuit

Guerrin

Fugazzeta Guerrin – Source : Wikipedia

Ouverte depuis 1932, cette pizzeria possède un seul local et ne possède pas de succursales ! Ainsi vous pourrez apprécier une authentique pizza, une des meilleures de la ville. Choisissez parmi les 70 pizzas de la carte allant des basiques jusqu’aux spécialités de la maison : vous trouverez ainsi votre bonheur !

Où ? Av. Corrientes 1368, Buenos Aires
Quand ? 
Tous les jours de De 10h à 2h

Morelia

Ici les pizzas se font au Grill. On recommande la Montecatini avec mozzarella, jambon cru, roquette et huile d’olive. Les calzones sont également réputées ainsi que la fraîcheur des produits cuisinés. Enfin, pour les desserts on conseille el dulce Julieta, une mousse de chocolat avec dulce de leche (évidemment) ou la marquise de chocolat et son coulis de fruits de la passion et orange.

Où ? Báez 260, Las Cañitas et Av. del Libertador 3499
Quand ?
Du lundi au dimanche de 20h30 à 1h

San Paolo Pizzeria

San Paolo pizza – Source : Candice Barkatz – Equinoxe

Des pizzas de petite taille avec une pâte épaisse, moelleuse et légère. Le tout avec des ingrédients frais et un service rapide ! Le petit plus ? Pour finir en beauté sur une note sucrée, une délicieuse pizza fourrée au nutella pour les gourmands vous attend !

Où ? Uriarte 1616, Buenos Aires
Quand ? Du lundi au vendredi de 13h à 15h et de 20h à 23h, samedi de 13h à 16h et de 20h à 23h30 et dimanche de 13h à 16h et 19h à 22h

El Imperio De La Pizza

Déclaré  site d’intérêt culturel par l’Assemblée législative de la ville de Buenos Aires, c’est donc une institution devant laquelle on ne peut pas passer sans prendre en main une part de sa pizza traditionnelle. Parmi les spécialités de la maison, la printanière avec sa mozzarella, jambon, morceaux de poivron, œuf dur et persil. Ils ont aussi un grand succès avec leur fugazzetas et légumes très frais. Ici, toutes vos pizzas sont accompagnées avec d’un verre de muscat traditionnel.

Où ? Corrientes 6899, Buenos Aires
Quand ? Tous les jours à partir de 17h

El Cuartito 

El Cuartito – Source : Flickr par Wally Gobetz

Cette pizzeria est au four et au moulin depuis 1934. Si elle a su traverser le temps ce n’est donc pas pour rien. Les maîtres de la maison vous recommanderont ainsi d’essayer la fugazzeta, farcie à la mozzarella et à l’oignon, ou bien son classique Napolitain. Enfin, pour le dessert, le plus traditionnel du Río de la Plata vous sera présenté. C’est un endroit pour manger du riz au lait et la tarentelle (pâtissière maison avec des tranches de pomme) à la place. L’endroit est donc un mythe et a beaucoup de tables pour y manger.

Où ? Talcahuano 937 (entre Paraguay y Marcelo T. de alvear)
Quand ? Du dimanche au jeudi de 12h30 à 1h,  vendredi et samedi jusqu’à 2h

Tous à vos assiettes ! Buon Appetito !


Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet


 

Les quartiers de Buenos Aires : zoom sur La Boca

La Boca est un quartier mythique de Buenos Aires. Connu par certains pour ses traditions et sa culture ancienne, pour d’autre par son club de football de renommée internationale, ou encore pour son caminito très agréable, le barrio (quartier) en fait rêver plus d’un. Afin de répondre à l’afflux de visiteurs venant visiter le caminito chaque jour, des restaurants, bars et boutiques s’étendent tout au long de la rue.

La Boca – Source : Claire Peridy – Equinoxe

Son ambiance et sa transformation

Quand vous pensez à La Boca, il vous vient tout de suite à l’esprit ses maisons colorées, ses danseurs de tango et son air d’ailleurs… Situé au sud de la ville et premier port de Buenos Aires, la Boca, c’est d’abord l’influence des vagues d’immigrés italiens et espagnols durant le XIXème siècle. En effet, ces derniers vivant dans la pauvreté ont peu à peu construit des maisons avec le matériel disponible. Et puisque Buenos Aires est au bord d’un fleuve, les nouveaux arrivants ont construit leur conventillos avec les restes de matériels initialement destinés à l’entretien du port, ou des bateaux. D’où les couleurs de la Boca ! En réalité elles proviennent de la récupération de peintures destinée à refaire les couleurs de bateaux.

En 1950, les habitants du quartier, sous l’impulsion du célèbre peintre argentin Benito Quinquela Martin, lui-même résident de la Boca, décident de rénover cet espace tombé en désuétude.

Aujourd’hui, la partie appelée Caminito de la Boca est dédiée aux touristes, d’où les nombreux restaurants, boutiques et bars de la rue.

À voir / À faire

El Caminito

Imprégnez-vous de l’ambiance à El Caminito. On y respire les couleurs et l’authenticité ! Danseurs et chanteurs de tango à tous les coins de rue, ravissantes petites boutiques, nombreuses terrasses ensoleillées mais également maisons colorées vous y attendent.

El Caminito – Source : Candice Barkatz – Equinoxe

Où ?  El Caminito, La Boca, Buenos Aires

La Bombonera

Stade mythique du club  Boca Juniors. Il est en effet un des stades les plus prestigieux au monde. Avec la visite du musée et le tour du stade, vous en apprendrez plus sur ce chef d’oeuvre ! Des vestiaires jusqu’aux tribunes des supporters : découvrez ainsi l’histoire et les succès du club de Boca Junior.

Stade de la Boca – Source : Candice Barkatz – Equinoxe

Où ? La bombonnera, Brandsen 805, La Boca, Buenos Aires
Quand ? Tous les jours de 10h à 18h

Fundación Proa

Lieu privilégié de la capitale, voici un très bel espace dédié à l’art contemporain. En prime, grimpez sur sa terrasse et bénéficiez d’une vue sur tout Buenos Aires. On vous conseille aussi le restaurant de la fondation ! En ce moment et jusqu’à fin août, vous avez accès à l’exposition de Yves Klein, le fameux artiste français du mouvement Néo-Dada.

Vue de la fondation Proa – Source : Candice Barkatz – Equinoxe

Où ? Fundación Proa, Avenida Don Pedro de Mendoza 1929, La Boca, Buenos Aires
Quand ? Du mardi au dimanche de 11h à 19h

Usina del Arte

À l’origine, la Usina del Arte approvisionnait en énergie électrique les usines installées dans la ville. Mais aujourd’hui, cette usine a été transformée en un centre culturel multidisciplinaire qui accueille de nombreuses expositions. Ainsi, l’objectif fondamental du centre culturel est de présenter une vue d’ensemble des arts et également de faire briller la force industrielle d’antan.

Usina del Arte – Source : Candice Barkatz –Equinoxe

Où ? Usina del Arte,  Agustín R. Caffarena 1, La Boca, Buenos Aires
Quand ? Tous les jours et visites guidées le samedi, dimanche et jours fériés de 14h à 17h

Museo Quinquela Martín de Bellas Artes

Voici le lieu idéal pour comprendre la formation de ce quartier et également son histoire. Vous avez aussi accès à de très nombreuses œuvres d’art figuratif argentin depuis la fin du 19 ème siècle jusqu’au milieu du 20 ème siècle.

Museo Quinquela Martín de Bellas Artes – Source : Wikimedia

Où ? Av. Don Pedro de Mendoza 1835, La Boca, Buenos Aires
Quand ? Du mardi au vendredi de 10h à 18h et le samedi et dimanche de 11h à 18h

Où manger ?

El Gran Paraiso

Le restaurant El Gran Paraiso est un lieu magique du quartier de la Boca : un couvent historique transformé en restaurant avec un patio à l’air libre afin de profiter du soleil et de cette ambiance. Pour ce qui est de la gastronomie, laissez vous tenter par d’excellentes parillas, provoletas spéciales (avec oignons caramélisés et champignons), empanadas et légumes grillés. Enfin, pour profiter du repas, un artiste est souvent présent pour vous chanter un morceau argentin typique.

Asado de El Gran Paraiso- Source : Candice Barkatz – Equinoxe

Où ? Garibaldi 1428, La Boca, Buenos Aires
Quand ? Du dimanche au samedi de 10h à 18h

El Obrero

Un bon vieux restaurant ouvrier à la décoration typique et traditionnelle. L’ambiance y est bon enfant et chaleureuse. Dans l’assiette, le traditionnel Boeuf Mariposa, le Puchero (pot-au-feu) ou encore le plat de la maison le riz-calamars.

Où ? Agustín R. Caffarena 64, La Boca, Buenos Aires
Quand ? Du mardi au dimanche de 12h à 16h et à partir de 20h

Il Matterello

Cette trattoria génoise offre une cuisine exceptionnelle dans un bel univers. Au sein d’une des maisons typiques du quartier, découvrez une décoration précieusement conservée comme à l’époque. Une équipe chaleureuse italienne assure le service, succombez aux tagliatelles à la roquette, un conseil d’ami !

Où ? Martín Rodríguez 517, La Boca, Buenos Aires
Quand ? Tous les jours de 12h à 15h et de 20h à minuit

On vous déconseille cependant le quartier à partir de 17h pour des questions de sécurité !


Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet


 

Les centres culturels de la ville de Buenos Aires

En vous baladant dans les rues de la capitale vous croiserez forcément un (ou plusieurs) des nombreux centres culturels que compte la ville. Nous vous recommandons vivement d’y entrer et profiter de ce qu’ils ont à vous offrir! Nous vous avons donc concocté ici une sélection de nos centres culturels préférés !

Centre culturel Kirchner

Centre culturel Kirchner – Source : Candice Barkatz – Equinoxe

Tout d’abord, ce centre culturel a été crée à l’initiative des présidents successifs Nestor et Cristina Kirchner. C’est le centre culturel le plus grand d’Amérique latine et le 3 ème mondial après celui de Tokyo et Londres. Il se trouve dans le bâtiment de l’ancien Correo Central. Avec une surface de 100 000 m2, il comprend notamment le siège de l’orchestre symphonique national, la “Ballena Azul”, une salle appelée baleine bleu en raison de sa forme arrondie. Cette salle peut en effet accueillir plus de 1750 spectateurs, 110 musiciens ainsi que 122 choristes.

Où ? Sarmiento 151, San Nicolás, Buenos Aires 
Quand ? Du mardi au dimanche de 12h à 19h

Centre Culturel Recoleta

Centre Culturel de Recoleta – Source : Candice Barkatz – Equinoxe

Le centre culturel de Recoleta, installé dans un ancien couvent à l’architecture remarquable a ouvert ses portes en 1732. Il propose ainsi aux visiteurs l’art sous toutes ses formes : musique, arts visuels, peinture, photo, vidéo, performances, théâtre etc… Le centre de Recoleta dénote ainsi des autres par l’originalité et la modernité de ses expositions, qui se transforment en expérience bien loin de la visite traditionnelle. Venez y voir le spectacle de Fuerza Bruta : cela vaut le détour !

Où ? Junín 1930, Recoleta, Buenos Aires
Quand ? Du mardi au vendredi de 13h30 à 22h et samedi, dimanche et jours feriés de 11h30 à 22h

Centre Culturel Usina del Arte

Centre Culturel Usina del Arte – Source : Candice Barkatz – Equinoxe

Les locaux, imaginés et construits pour héberger une compagnie d’électricité italo-argentine, ont été transformés ensuite en centre culturel. Son architecte ne pensait sûrement pas construire une des plus grandes scènes culturelle de la ville dans le quartier de la Boca. Le centre se tourne plus vers la musique : classique, tango ou encore jazz !

Où ? Agustín R. Caffarena 1, La Boca, Buenos Aires
Quand ? Du lundi au dimanche de 8h à 22h

Centre Culturel Konex

Centre Culurel Konex – Source : Flickr par Béatrice Murch

Celui-ci prend place dans une ancienne usine construite en 1920. Il bénéficie ainsi d’une grande cour intérieure où se passe d’ailleurs la majorité des activités proposées par le centre. Sa spécialité ? L’art de scène, des congrès et également ballets. Le centre a en effet choisi de valoriser les jeunes designers argentins en installant une boutique dédiée à leurs œuvres juste à côté des lieux d’exposition et pièces de théâtre. C’est également sur cette scène en plein air que jouent les percussionnistes de la Bomba de Tiempo qui proposent 1h30 de rythmes frénétiques à qui se sent d’humeur dansante le lundi soir.

Où ? Sarmiento 3131, Buenos Aires
Quand ? Du lundi au vendredi de 14h à 22h et samedi et dimanche de 18h à 23h

Centre culturel de Borda

Centre Culturel de Borda – Source : Viméo

Établi dans un hôpital psychiatrique encore ouvert, le centre de Borda est sûrement le plus atypique de tous! Vous serez surpris de la quantité d’ateliers de peinture, de lecture, d’écriture et d’œuvres  réalisées par les patients et autres artistes à la créativité débordante ! Il abrite également une radio où ses résidents peuvent s’exprimer Radio Califata. Ainsi, les patients mais également volontaires présentent leur œuvres et performances lors d´un festival de variété tous les dimanches.

Où ? Dr. Ramón Carrillo 375, Buenos Aires


Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet


 

À la découverte des nouveaux billets, plus exotiques !

Le Président Mauricio Macri a décidé de renouveler, cette année, les billets de 100, 50 et 20 pesos. Ces billets sont à l’effigie de la faune et la flore du pays, au lieu des traditionnels portraits de figures politiques. Ils présentent donc un animal typique de la région ainsi que l’habitat caractéristique de cette espèce. Le yaguareté (jaguar), la ballena franca austral (baleine franche australe), le condor andino (condor des Andes), le hornero (Fournier), le guanaco (sorte de lama) et enfin le taruca (cerf andin) ont été sélectionnés.

Ancien billet  – Source : Wikipedia

Le Guanaco (billet de 20 pesos) représentant de la steppe de Patagonie

Le guanaco remplace Juan Manuel de Rosas, militaire et homme politique argentin, sur les billets de 20 pesos. Peu d’espèces herbivores sont aussi abondantes que le guanaco en Argentine. Avant, les populations utilisaient sa viande, ses os et ses poils pour construire des maisons, faire à manger mais également fabriquer des vêtements. Aujourd’hui la fermeture d’estancias a favorisé la croissance de cette espèce qui sera peut être un gain futur pour la région de Patagonie.

Le Condor (billet de 50 pesos) représentant de la région andine

Condor Argentin – Source : Flickr par David

Le condor andin remplace Domingo Faustino Sarmiento, ancien président mais aussi grand écrivain, sur les billets de 50 pesos. Le roi du ciel, c’est ce condor andin ! En effet, avec ses ailes déployées, le condor peut atteindre 3m. Cela ne l’empêche pas d’être en danger. Il est en ce moment victime d’empoisonnement par appâts toxiques destinés aux pumas et renards. Les condors sont un élément indispensable dans la chaîne alimentaire. Ils éliminent en effet les possibles foyers d’infection dans leur environnement.

Le Cerf andin (billet de 100 pesos) représentant du nord ouest argentin 

Le cerf andin remplace Julio Agentino Roca, surnommé “El Zorro”, qui dirigea le pays pendant plus de 30 ans, sur les billets de 100 pesos. La population du cerf andin est en forte diminution et les chercheurs essaient de récolter des informations pour le sauver. Afin de créer ce billet,  Martín Miranda, dessinateur du billet a réalisé un voyage dans le nord ouest. Il a pu observer dans la Sierra de Famatina, entre 2000 et 5000 mètres d’altitude ces espèces très difficiles à observer !

La baleine franche (billet de 200 pesos) représentant la Mer Argentine et l’antarctique (déjà en circulation)

C’est dans la Peninsule de Valdés, lieu privilégié pour observer la faune marine, que cet animal fascine ! Cette espèce est cependant menacée par les mouettes qui s’alimentent de la peau des baleineaux… Ce billet fut l’objet d’une polémique importante ! Le maire Ricardo Sastre de Puerto Madryn a en effet invité le designer du billet à mieux s’informer sur les baleines, pour qu’il se rendre compte qu’il les a dessinées à l’envers. En effet, sur le dessin, les nageoires sont placées sur le dos et pas sur les flancs de l’animal, sa bouche “ressemble plutôt à celle d’un dinosaure” et ses yeux situés au mauvais endroit… Le billet a donc fait l’objet d’une nouvelle version !

Le Yaguareté (billet de 500 pesos) représentant la région du nord est argentin (déjà en circulation)

Nouveau billet de 500 – Source : Wikipedia 

Ce félin est le roi des bois ! Sa présence indique le peu d’intervention de la part de l’homme. Il n’est cependant pas assuré de survie. Il est, comme de nombreuses espèces, destiné à disparaître si des mesures ne sont pas prises. À Corrientes, se trouve une réserve naturelle qui fonctionne comme lieu d’élevage et protection de cet espèce de félin sauvage.

Le hornero (billet de 1000 pesos) représentant la région du centre

Le hornero est donc l’animal qui sera présenté sur le billet le plus cher. Cet oiseau représente l’oiseau national depuis 1928 et est connu pour utiliser de la boue et de l’herbe afin de construire son nid. Cette espèce d’oiseau n’est pas en voie d’extinction pour le moment, il est très proche des populations et est connu comme étant “travailleur”, il utilise en effet que son bec pour outil !

Avec maintenant ces billets en main, partez donc à la découverte des régions de ce magnifique pays qu’est l’Argentine !


Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet


 

Les Luthiers : un spectacle à voir absolument en Amérique du Sud

Les luthiers, c’est un groupe humoristique argentin. Il est composé des 4 fondateurs : Marcos Mundstock, Carlos Núñez Cortés, Carlos López Puccio, Jorge Maronna ainsi que Horacio Turano et Martín O’Connor depuis 2015. Ils utilisent la musique comme élément fondamental de leur spectacle mais rajoutent aussi à cela des instruments originaux crées à partir d’objets de la vie quotidienne.

Les luthiers à Montevideo – Source : Wikimedia

L’histoire du groupe

Le groupe a été fondé en 1967 par Gerardo Masana dans la ville de Buenos Aires. Cette époque de création s’inscrit dans une période de grand essor de chorales universitaires en Argentine. Dans les premières années, ils étaient 7 puis passèrent à 6 suite au décès de Masana en 1973. Ils passèrent à 5 suite au départ de Ernesto Acher en 1986. Le quintette fut celui qui dura le plus longtemps avec Carlos López Puccio, Carlos Núñez Cortés, Jorge Maronna, Marcos Mundstock y Daniel Rabinovich. Ce quintette dura en effet 29 ans mais pris fin suite au décès de Daniel Rabinovich en 2015. Ainsi, depuis 2015,  Horacio Turano et Martín O’Connor, sont luthiers suppléants. Ils remplacent lorsqu’un des membres du groupe doit s’absenter pour cas de force majeure.

Le concept

Atelier de luthier- Source : Wikimedia

Les instruments informels : c’est la marque de fabrique des Luthiers. Ils possèdent leur propre atelier où ils créent, fabriquent mais aussi réparent les instruments. Certains du groupe participent à cet atelier mais également plusieurs artisans de différentes professions. Ce sont des instruments qui requièrent beaucoup de technologie. Le groupe possède actuellement 44 instruments de différents types.  Pour les créer, ils suivent 3 critères. Ils parodient d’autres instruments connus (par exemple le “violín de lata” ). Ces instruments produisent un timbre insolite (par exemple le “yerbomatófono d’Amore”). Enfin ils sont formés à partir d’un objet du quotidien pour leur création (par exemple “mandocleta”, un mélange de mandoline et de bicyclette).

Le nom du groupe vient du mot français “luthier” comme référence à ceux qui fabriquent, ajustent et réparent des instruments.

Succès

La troupe a parcouru l’Espagne, le Mexique, le Chili, la Colombie, l’Uruguay ainsi que d’autres pays d’Amérique du Sud. De plus, ils sont passés par des théâtres de 1000, 2000 ou même 3000 places comme le théâtre Gran Rex actuellement. Ils ont reçu de nombreux prix, comme le “Premio Princesa de Asturias de Comunicación y Humanidades” tout récemment.

Les luthiers – Source : Flickr par Gustavo Fernando Durán

Le prix “Grammy Latino especial” aux Etats-Unis ou encore le prix “Orden de Isabel la católica” en Espagne font partie des récompenses importantes reçues par le groupe. Les membres du groupe ont reçu de la ville de Buenos Aires une distinction “Ciudadano Ilustre de la ciudad Autónoma de Buenos Aires”. Cette distinction permet de récompenser un parcours réussi dans un domaine spécial, ici la culture.

Leur dernier spectacle : Les luthiers Gran Reserva est leur 37 ème spectacle. Ils réunit des grands succès comme par exemple :  “La Balada del 7º Regimiento”, “Ya No te Amo, Raúl”…Ils fêtent cette année leur 50 ans et ont réussi à captiver plus de 9 500 000 spectateurs dans le monde entier. C’est donc un immanquable si vous êtes dans la ville de Buenos Aires !

 

Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet


 

Le meilleur bartender d’Argentine en compétition !

Ignacio Maggio, c’est le nom du gagnant de la compétition Wolrd Class 2017 en Argentine. Il est le bartender du Verne Club, un lieu étonnant de la capitale de la ville de Buenos Aires. Il va donc représenter l’Argentine dans la compétition mondiale qui se tiendra à México en août prochain !

Les cocktails, un succès incroyable

Dans un pays où le Malbec et le Torrontés sont rois, il est difficile de se faire une place ! Pourtant, ces dernières années, de plus en plus de bartenders argentins partagent leur talent avec le reste du monde et deviennent ainsi célèbres dans le monde des cocktails. Comme témoins : le nombre de bars, bars cachés et autres lieux qui ouvrent chaque jour dans la capitale et dans le reste de l’Argentine ! Autre témoin, le concours World Class où de plus en plus de participants prennent part au concept.

Concept du World Class

Depuis 2009, World Class transforme la culture du cocktail dans le monde et pour la première fois en Argentine ! Organisée par Diageo, une entreprise anglaise spécialisée dans les boissons alcoolisées, la compétition cherche à donner aux bartenders du monde entier la reconnaissance qu’ils méritent. Ces bartenders sont un peu sommeliers, un peu alchimistes et un peu artistes ! Ils mettent ainsi toute leur âme et leur cœur dans chacune de leur création. Grâce à de nombreuses étiquettes comme les vodkas Ketel One et Cîroc, la tequila Don Julio, le rhum Zacapa, le gin Tanqueray et le fameux whisky Johnnie Walker, ainsi que la collaboration avec de nombreux gurús des cocktails, le concours est maintenant reconnu internationalement !

World Class Argentina

Bartender – Source : Wikimedia

Pour l’édition argentine, 23 bartenders étaient en compétition en novembre 2016. L’étape finale du concours a consacré Ignacio Maggio, bartender au Verne Club, après avoir construit le bar de ses rêves, un espace crée pour montrer le concept, le nom, la carte des cocktails, la décoration et l’environnement du bar.

Découvre ici l’interview faite avec le Verne Club !

En route pour la prochaine compétition 

Cocktails – Source : Vimeo

Ignacio Maggio est maintenant prêt à partir pour la grande finale du concours. Elle aura lieu du 19 au 24 août à México DF. Ce sera ainsi la première participation de l’Argentine à cette grande finale de World Class. L’occasion de se confronter aux meilleurs bartenders finalistes des 60 autres pays. Ignacio a donc la mission d’apporter au plus haut niveau le cocktail argentin. Il montrera ainsi au monde entier qui fait les meilleurs cocktails !


Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet


 

La meilleure milanesa de Buenos Aires !

Après avoir désigné le meilleur burger de la capitale, c’est maintenant au tour de désigner la meilleure milanesa de Buenos Aires ! Parmi 32 participants : bars et restaurants, votez pour votre préféré !

Milanesa Napolitana – Source : Wikimedia

Petite histoire

Le fameux chef argentin Donato de Santis se lance dans une explication de l’origine du succès de la Milanesa. Il avance que dans le passé, les immigrants étaient pleinement occupés à gagner leurs vies. Les Italiens, par exemple, rentraient du travail et mangeaient le plat préparé par les grands-mères, qui cuisinaient la milanesa pour tous. Plat facile de préparation, pratique tout en étant délicieux, la milanesa revenait très souvent dans les assiettes, au point de s’imposer comme le plat national.

Une spécialité d’Argentine

Il existe différentes milanesas. On retrouve la milanesa napolitana, filet de poulet pané recouvert d’une omelette et de sauce tomate ou encore la milanesa suiza, viande recouverte d’une tranche de jambon, de sauce tomate et de fromage râpé et on l’accompagne de papas fritas (frites maison) ou d’une salade. Enfin, elle peut etre “a caballo” ou encore en sandwich. Il y en a presque autant que de cuisiniers !

Le principe du concours

Les voisins des différents quartiers peuvent participer en ligne et ainsi participer au concours pour élire la meilleure milanesa de la ville. Vous pouvez voter ici pour votre préférée. Une bonne nouvelle ? En participant au concours vous participez à un tirage au sort. Celui ci permet en effet de gagner 5 repas pour 4 personnes dans le restaurant qui aura gagné le concours de la meilleure milanesa. Dans le même formulaire vous pouvez même donner votre avis sur comment vous préférez votre milanesa (technique de panure, condiments, type de cuisson et accompagnement).

La Carte des participants

<

Carte des participants – Source : Candice Barkatz – Equinoxe

Un grand succès

L’élection du meilleur hamburger de la ville a été un très grand succès ! Le grand gagnant est Williamsburg Burger Bar. 16 000 porteños ont en effet participé à l’enquête afin de désigner le meilleur hamburger de la ville ! Plus qu’un concours c’est donc tout d’abord la promotion de la gastronomie dans le but de générer des emplois. Suite à l’annonce du gagnant, le succès s’est confirmé. En effet, le local a augmenté de 70 % ses ventes dans la semaine suivant l’annonce du gagnant. De plus, le succès continue et ils vont ouvrir un nouveau local et ainsi employer le double de salariés. C’est donc suite à ce succès que la ville a décidé de créer ce concours pour la meilleure milanesa.

On compte donc sur vous pour aller tester cette spécialité et voter pour votre préféré !


Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet