Petit point sur l’immigration en Argentine

Vous venez d’arriver à Buenos Aires et avez été frappés par la mixité sociale qu’offre la capitale? L’Equipe d’Equinoxe vous offre quelques chiffres expliquant le côté cosmopolite de la Belle Buenos Aires, terre d’accueil depuis des siècles..

Jamaica airport immigration, 1971
Source Flick – rickpilot_2000

Il y existe un vieux dicton qui dit que “les Mexicains descendent des Aztèques, les Péruviens des Incas, et les Argentins, des bateaux.”Les mots, attribués par le célèbre écrivain mexicain Octavio Paz, illustrent l’Argentine comme un pays largement bâti par des immigrants après le génocide des populations indigènes et par les descendants des colons espagnols.

Sachez cependant que le maquillage du pays est en train de changer….

L’explosion de l’immigration européenne à partir de la fin du 19e siècle au début du 20e siècle a été suivie par une nouvelle vague de migration des (bels et bien) natifs Sud-Américains.
Au cours de la dernière décennie, plus de 774 000 étrangers ont demandé la résidence en Argentine, dont  la grande majorité viennent d’Amérique du Sud : des Paraguayens, Boliviens et Péruviens représentant plus de 80 pour cent au total. Le nombre des Paraguayens demandant la résidence argentine a explosé de 560 pour cent de 2007 à 2013, lorsque 62 972 paraguayens ont demandé l’autorisation légale de vivre et de travailler dans le pays.

Cette  croissance n’est pourtant pas la plus “importante”, laissant la 1ère place aux Colombiens ayant vu leur nombre de demandeurs de résidence EXPLOSER et planer à près de 600 pour cent sur la même période.

Cette croissance des pays d’Amérique du Sud a à voir avec le programme «Patria Grande» crée en 2006 visant à faciliter le processus d’immigration pour les étrangers, selon les données de la Direction Nationale de l’Immigration. Le programme a été caractérisé de “régularisation des migrants” et a facilité le processus d’immigration pour chaque citoyen du Mercosur concernant l’obtention de la résidence permanente en Argentine.

La nouvelle ouverture à l’immigration a marqué un net contraste avec les lois restrictives adoptées lors de la dernière dictature militaire  entre 1976 et 1983. La répression faisant suite à la dictature chassait tout militant politique susceptible de nuir au pays et les migrants, étaient considérés comme potentiellement dangereux. Plus précisément, cette loi 22439 empêchait les migrants de devenir des résidents légaux et les forces de sécurité ont donné carte blanche pour arrêter les migrants et les déporter sans autorisation du tribunal.

Qu’en est-il aujourd’hui?
Un immigrant a uniquement besoin de document prouvant sa nationalité et d’un casier judiciaire vierge pour obtenir la résidence, rendant le processus d’immigration pour ces immigrants régionaux comme un des plus simples au monde. La principale motivation de ces derniers étant le travail, considérant l’Argentine comme un eldorado où tout est possible ! Cette récente flambée de l’immigration d’Amérique du Sud offre un contraste frappant entre l’immigration que le pays a reçu il  ya plus d’un siècle, quand le nombre d’immigrants européens atteignait son apogée en 1914 au début de la Ière guerre mondiale . A cette époque, 27,3 pour cent de la population de l’Argentine etait née en Europe, et  29,9 pour cent – soit près de 2 millions de personnes étaient nées à l’étranger.

Malgré cette forte baisse d’immigrants européens, il ya eu une légère hausse d’immigrants en provenance d’Espagne au cours des dernières années.  La raison ? Le pays en difficulté pour cause de crise financière a vu fuir ses habitants. Le nombre de citoyens espagnols qui cherchaient résidence permanente en Argentine a donc augmenté de 155 pour cent de 2007 à 2013.

“L’immigration du début du 20ème siècle a eu l’un des impacts sociologiques les plus influents sur l’Argentine. Aujourd’hui, le nombre d’immigrants européens est en minorité, la population étant composée  majoritairement de  descendants de la population indigène d’Amérique du Sud.”, a déclaré Expert Immigration de l’ONU Pablo Ceriani.

D’autres articles pouvant vous intéresser :

Enquête: l’immigration chinoise en Argentine

Le Salón Augusteo, témoin de l’immigration italienne

Canadiens en Argentine: Visa, Formalités, Entrée et sortie du territoire

“Meriendas” à l’honneur pour tous les gourmands !

Il fait froid, mais vous voulez tout de même voir du monde et  booster votre moral? L’Equipe Online d’Argentine Info a dressé pour vous une petite liste de ses endroits “chouchous” où il est possible de déguster une délicieuse et fondante chocotorta d’ici ou bien de se laisser tenter par un chocolat chaud accompagné de toasts croustillants !

Ahora viene el postre
Source Flickr – Carina Cristiano

Âmes sensibles (et gourmandes) s’abstenir, les endroits cités ci-dessous sont de véritables appels au crime et à la gourmandise !

LE PAIN QUOTIDIEN   (pour les nostalgiques de l’Hexagone)

Comme l’indique son nom, cette panadería est idéale pour déguster du bon pain ainsi que de nombreux plats pour prendre soin de vous. Des plats végétariens aux plats faits à base de produits bio, le chef vous propose de manger sainement en alliant légumes et condiments !

L’équipe s’engage à vous offrir des plats du quotidien et vous pourrez même trouver quelques recettes sur leur site internet !

  ? Armenia 1641 – Capital Federal – 011 4831-5709   /  Posadas 1402 -Buenos Aires – 011 4811-6391 /Jerónimo Salguero 3075  – Capital Federal – 011 2073-1866

Quand ? Lundi au Vendredi : 9h-21h. Samedi et Dimanche : 9h-21h. Sauf pour Le Pain Quotidien de Armenia : ouverture 7j/7 de 9h à 21h.

LE CROQUE MADAME 

Entre les petits biscuits fourrés au chocolat sucrés, les Brownies, les Puddings (citron, orange, chocolat ou de noix), les céréales et les biscuits aux amandes ou encore, côté salé,  les sandwichs, salades et croque madame, vous n’aurez que le choix pour répondre à vos plus folles envies !

Du plus léger au plus gourmand, votre goûter sera parfait. Au choix :

-Café accompagné de deux croissants (medialunas) avec jus d’oranges pressées
-Café accompagné de pain toasté, de confiture maison et de fromage blanc ( avec jus d’oranges pressées)
-Ou un café accompagné d’un croissant jambon/fromage, ou ½ portion de tarte à l’orange, au citron ou au chocolaaaaaat !

Notre coup de cœur :

Le “Té Completo”: Thé ou Café au lait, jus d’orange, toast avec beurre et confiture, mini toast de jambon/fromage, un gâteau , deux gourmandises sucrées,  une demi portion de tarte et dos  “masitas” au choix !

Où ? A l’intérieur du Museo Nacional de Arte Decorativo – Av. del Libertador 1902 / Museo Larreta – Vuelta de Obligado 2155 /Colección Amalia Lacroze de Fortabat – Olga Cossettini 141 /Av. Callao 1569 Recoleta – CABA / Av. Pueyrredón 2364Uruguay 1197 / Scalabrini Ortiz 3195 (esquina cerviño) – CABA

SASHA PANADERIA pour un rendez-vous entre amis… ou d’affaires

Ce très “chicandsmart”salon de thé vous propose (pour un prix un peu onéreux, certes, mais pour une quantité presque déraisonnable) un large choix de parts de tartes : au citron meringuée, au chocolat, à la crème de lait… qui satisferont grandement votre palais .

Où ? Juncal 2110, Recoleta, Ciudad Autonoma de Buenos Aires

Quand ? de lundi à  dimanche de 10h à minuit.

ALVEAR AFTERNOON TEA pour ceux qui veulent découvrir un endroit à couper le souffle !

Envie de petites douceurs dans un cadre unique ? L’Alvear palace vous propose une sélection de tartes, mini pâtisseries, tartelettes de fruits frais et autres délices, tous plus exquis les uns que les autres, préparés avec soin par leur propre chef pâtissier  ! N’oubliez pas de goûter leur thé “Alvear blend” : subtil mélange exotique de thé noir, agrumes et amandes  de Méditerranée et pétales de roses…

Où ? Av. Alvear 1891, Buenos Aires. Réservations : 4808-2949

Quand ? Du lundi au samedi de 16h30 à 19h, le dimanche de 17h à 19h.

TEA CONNECTION 

Chez Tea Connection, tout est 100% naturel ! Large choix de thés, délices sucrés et salés, et purs jus pressés ! En plus, cette chaîne de salons de thé est éco-responsable !

Où ? De nombreuses adresses dans Buenos Aires. Voici les moins excentrées !

SINCLAIR 3027  / CERVIÑO 3550 / AV. FEDERICO LACROZE 2233/MIGUELETES 996

Quand ? Du lundi au samedi : 8h-00h. Dimanche et jours fériés : 9h-00h.

Cet article vous a donné l’eau à la bouche ? N’attendez plus pour vous faire plaisir en dégustant un petit goûter par ces températures d’hiver ! 

L’Art sous toutes ses formes au Centre Culturel de Recoleta

Le Centre Culturel de Recoleta, situé juste à côté du cimetière, est un adorable petit refuge pour artistes et amateurs d’art en tous genres. Ces différents espaces sous arcades offrent une vision libérée et pour chacun une exposition singulière et unique. Des peintures aux installations visuelles, en passant par des sculptures de taille humaine et les arts plastiques, vous en prendrez pleins les yeux!

Source EQUINOXE

L’Equipe d’Equinoxe vous présente les expositions du moment ainsi qu’un petit débrief’ sur l’histoire de ce fascinant espace au cœur de l’ancien espace ecclésiastique.

Histoire du centre culturel

Fondé à l’époque coloniale, la construction du site faisait partie d’un vaste projet dont l’esquisse originale a été modifiée et transformée jusqu’à ce que soit prise la décision de créer un “complexe” composé de divers établissements : le principal, la petite chapelle, et ses quatre petites annexes monastiques, ainsi qu’un atelier. En 1716, Hurtado Dona Gregoria Herrero fait don de cette espace aux Franciscains, plus précisément à l’Ordre des Jeunes Frères de Recoleta. Le franciscain Andrés Blanqui conçut alors,  entre 1717 et 1740, la façade de l’église et du cloître. Après 15 ans de travaux, l’inauguration de l’église et du couvent purent enfin avoir lieu le 12 Octobre 1732.

Actuellement, un plan de restauration de la décoration intérieure, de la coupole et de la chapelle est mise en œuvre. Mais malgré les restructurations et le temps, cette enceinte conserve son style original de style néogothique ainsi qu’une fresque signée et datée par Francisco Paolo Parisi en 1906.

Les expositions à voir jusqu’à début août au Centre Culturel…

L’exposition à l’honneur n’est autre que celle du célèbre sculpteur Federico Bacher, qui nous offre pour quelques temps son superbe rhinocéros pour lui rendre “matériellement” hommage et sensibiliser à la préservation de son espèce.

En effet, ce prestigieux animal préhistorique, ayant pourtant parcouru le temps avec brio, survivant dans un milieu naturel plus qu’hostile, est aujourd’hui bel et bien en voie d’extinction…

– Deborah Pruden – L’exposition présente un ensemble d’œuvres grand format issus de ses séries, allant de ¨El fantasma de la libertad¨ (2004), jusqu’à ¨Amnesia¨ (2014).

– “AMIA. 21 años sin justicia” Buenos Aires Stencil – Jorge Caterbetti Exposition proposée par cette association d’artistes qui offrent une interprétation graphique de “leur” art urbain, entre peintures, sculptures et collages.

Source EQUINOXE – AMIA – 21 años sin justicia. Jorge Caterbetti

– Mónica Girón : les œuvres sélectionnées par l’artiste présentent de manière imagée et matérielle la façon de chacun de représenter le monde (objets sculpturaux, des vidéos, aquarelles…)

– Adriana Minoliti : La série d’images sont des collages numériques qui utilisent des références provenant de différentes sources mais aussi du monde de l’imaginaire. Certaines images évoquent également la perception que l’Homme donne aux formes géométriques, et notamment à la sexualité.

– Isabel Peña – Ses peintures, paraissent telles des photos, tant par leur précision que par l’âme et la prestation des hommes et animaux mis en scènes.

Mais aussi d’autres artistes à découvrir comme les œuvres visuelles de Ramiro Quesada Pons  et l’exposition “Casa Muerta” d’Ezequiel Verona, présentant un espace dédié à la mémoire, grâce un mobilier et des objets biens réels.

Où? Centro Cultural de Recoleta – Junín 1930 /  – Plus d’informations ICI 

Quand? Du mardi au vendredi de 13h30 à 20h30 et les samedis, dimanches et jours fériés
de 11h30 a 20h30

Cet article vous a plu? Prenez également le temps de lire ceux-ci :

El Lorraine au Centre Culturel Recoleta
« Prenez soin de vous » : l’exposition de Sophie Calle au Centre Culturel Néstor Kirchner
Le Musée de l’Humour

Ils nous chantent Buenos Aires…

Toute l’Equipe d’Equinoxe, tant les Français que les Argentins se sont mobilisés pour vous dresser une liste des plus beaux, drôles et mythiques airs vous chantant Buenos Aires ! La Capitale, de par son nom, évoque le rêve et donne envie de lâcher prise, de se laisser porter par les rythmes le temps d’une chanson…

Summer concert
Source Fickr – Pabak Sarkar

Buenos Aires et la diversité culturelle

Les bonnes ondes de la Belle Buenos Aires, de la Boca, berceau du tango et de ses danseurs émérites, aux quartiers culturels et animés de San Telmo ou Palermo, ne peuvent qu’inspirer les plus grands compositeurs. Réelle source d’inspiration, la Capitale Argentine est réputée mondialement pour son ambiance festive, et ne serait rien sans la présence de musiciens et de danseurs, que ceux-ci soient issus du monde amateur ou professionnel …

C’est donc tout naturellement que Buenos Aires, riche de son histoire et de son métissage, a été choisie comme thème par des artistes en tous genres et de tous horizons, ayant décidé de lui rendre hommage  : du rock, en passant par le tango, ou encore la cumbia.

Comment parler de musique sans évoquer le Père du Tango?

Carlos Gardel, mondialement connu, est toujours bien présent dans l’imaginaire des Porteños et du voyageur mélomane qui tentent de le retrouver dans les rues de Buenos Aires, dès qu’un sourire et des cheveux gominés apparaissent comme ceux de notre «Carlito». Cet artiste est à l’image des Argentins, ayant réussi malgré son absence de racines – comme des millions d’Argentins – à vivre une vie pleine d’émotions dans son Buenos Aires QUERIDO

Pour vous faire profiter des bonnes ondes de la Capitale, voici une liste exhaustive de chansons qui vous mettront de bonne humeur en ce début de semaine. Il vous suffit de cliquer sur le titre d’une chanson ou sur le nom de son interprète pour la découvrir !

1 – Carlos Gardel – Mi Buenos Aires Querido du célèbre Carlito, à en faire rêver les amoureux de tango !

2 – Piazzolla et Horacio Ferrer – Balada por un loco

3 – Kevin Johansen – Puerto Madero    balade à écouter le dimanche sur les quais du Puerto

4 – Charly Garcia – No soy un extraño    de l’emblématique chanteur de rock argentin !

5 – Soda Stereo – En la ciudad de la furia

6 – Luis Alberto Spinetta -Buenos Aires Alma de Piedra

7 – Fito Paez – Buenos aires

Bon moment de détente musicale !

Comme à la maison à Casapuente

Vous aimez l’art en général? De la peinture aux arts vivants comme le théâtre? Casapuente est un endroit fait pour vous ! Située à San Isidro, cette maison étonnante vous accueille en fin de semaine pour boire un verre, dîner, tout en profitant d’un cadre chaleureux et artistique !

Exposition à Casapuente – Source EQUINOXE

Casapuente est un atelier, mais aussi le principal lieu de travail de l’artiste plásticien, scultpteur et écrivain argentin Sebastián Boado Montero (SBM). L’artiste Sebastian Boado Montero, reconnu mondialement pour ses œuvres contemporaines, y a en effet aménagé, pour notre plus grand plaisir, cette maison conviviale où vous vous sentirez (c’est le cas de le dire) comme à la maison. Tant pour les artistes locaux, que pour tout voyageur à la recherche d’un confort familier… Casapuente est un bon intermédiaire entre vie réelle et imaginaire !

SBM – Source Equinoxe

Casapuente, jolie maison résidentielle datant de plus d’un siècle, dans le quartier de Beccar, petite partie de la ville de San Isidro, c’est aussi près de 300 m2 où il fait bon se perdre, afin de découvrir tous les endroits cachés et autres secrets de ce refuge. Avant d’être un espace ouvert à tous.

La maison, abandonnée il y a de cela des années, est depuis 8 ans un refuge pour artistes et habitants de la ville. Rénovée à l’aide d’objets trouvés dans la rue, l’espace de travail situé à l’étage est également ouvert au public en fin de semaine, les jeudis, vendredis et samedis à partir de 20 h. Trois soirs par semaine donc, la maison accueille des amis de Sébastian : musiciens, acteurs et artistes. Ceux-ci proposent un show aux invités, venus boire un verre et manger.

A savoir : la scène est également ouverte à tous les amateurs.

L’occasion également de découvrir les expositions, assis dans l’atelier lui-même, et de boire un verre en présence d’œuvres quasi-achevées. À l’extérieur, à l’abri de trois arbres gigantesques (un magnolia, un laurier et un olivier), vous pourrez vous approcher du feu, une portion de pizza à la main, et profiter de concerts d’artistes émergents ! Très fréquemment, Sebastian organise des événements, des rencontres, ou encore des portes ouvertes pour partager avec vous sa passion, le tout dans un endroit des plus chaleureux !

L’artiste

L’artiste plásticien, scultpteur et écrivain argentin Sebastián Boado Montero (SBM) est à le “fondateur” de l’atelier Casapuente, qui n’est autre que son principal lieu de travail.

“La conscience de l’Homme permet d’analyser le travail de l’artiste d’un point de vue purement esthétique et d’un point de vue plus intellectuel afin de donner un sens à ce dernier. La véritable compréhension d’œuvres d’art part de l’impression, de  l’impact, l’étonnement, et amène à un sentiment de comprendre quelque chose sans savoir l’expliquer.

L’Art, c’est une infinité d’interprétations, soit un pont entre le divin et l’humain.”

Cette citation permet de comprendre pourquoi l’artiste a donné ce nom, “Casapuente”, à ce lieu qu’il veut être un tremplin entre une vie réelle et imaginaire (et bien souvent utopique)!

Biographie

2014 : Exposition au Museo de la Reconquista, Tigre.

2013 : Portes Ouvertes à Río de Janeiro, Brasil, invité par Art Vila à Santa Teresa.

2012 : Exposition de “Lola“ au Tortugas Open Mall et à la 4ème édition d’Arte Espacio à hippodrome de San Isidro.

2011 : Participation à  Arte BA avec “El ojo que mira” pour la compagnie aérienne de Lan Chile.

2010 : Création officielle de Casapuente, actuel atelier de peinture et de sculpture de l’artiste, à l’aide de matériaux recyclés.

2009 : Exposition au centre culturel KONEX avec ses œuvres de grandes dimensions “Tortuga y Corazon”.

Suivez son activité et la programmation culturelle de Casapuente sur :

https://www.facebook.com/casapuente

Adresse et contact  : Pasaje Parodi 92  – Beccar, Buenos Aires –  Au 4732 2481 ou au 15-6150-4153

N’hésitez pas à contacter l’artiste (via Facebook), il vous proposera de venir  vous chercher à l’arrêt de bus le plus proche !

5 endroits où déguster des plats “sans gluten”

Vous êtes allergiques au gluten et ne savez pas où aller pour déguster de bons plats respectueux de votre régime alimentaire? L’équipe d’Equinoxe Online a concocté, pour vous, une liste de restaurants de qualité qui sauront vous écouter et satisfaire vos papilles !

Si vous ne le saviez pas, près d’un Argentin sur mille est touché par une intolérance au gluten, c’est pourquoi de nombreux restaurateurs ont su s’adapter et proposer des plats aussi bons SANS GLUTEN, dont les suivants…

Alibi Brunch Source Flickr - Alibi Brunch
Source Flickr – Alibi Brunch

La Boulangerie Le Blé

Cette boulangerie vous propose une ligne de produits succulents : sans gluten ! Et oui, il est aujourd’hui possible de se régaler tout en respectant un certain régime alimentaire. Le Blé s’engage a vous offrir des pâtisseries de qualité, dont une gamme pour les personnes allergiques au gluten, et ce grâce à sa manière artisanale de les fabriquer ! Vous pourrez trouver différentes boulangeries “Le Blé” dans les différents quartiers de Buenos Aires : Palermo, Belgrano, Puerto Madero… Que ce soit pour un rendez-vous d’affaire, un petit déjeuner ou un brunch entre amis, cette boulangerie est idéale pour passer un moment délicieux…

Le “special” brunch : oeufs brouillés avec du saumon fumé, tranche de pain, viennoiseries faites maison, fruits et yaourt à étaler sur une délicieuse crêpe et pour finir un sandwich jambon-fromage.

Adresses :

Alvarez Thomas 899, Honduras 5999, Viceroy Arredondo 2306, Dorrego 999, Chacarita; Av. Alicia Moreau de Justo 152, Cespedes 3148…

Quand : Ouvert tous les jours, sauf le lundi, de 8h à 20h

Sintaxis Palermo

Le restaurant Sintaxis, situé dans le charmant quartier de Palermo, vous propose des plats sans gluten : des salades, aux desserts, en passant par les pâtes, vous ne saurez que choisir pour vous régaler ! Ouvert depuis plus de 3 ans, il s’agit du 1er restaurant SANS GLUTEN ouvert à Buenos Aires, une référence ! Tout près de la Plaza Armenia, ce restaurant bénéficie d’un emplacement idéal pour venir déjeuner ou prendre un goûter en famille grâce aux menus spécialement faits pour les enfants. Vous pourrez, de surcroît, profiter de l’animation du quartier à toute heure de la journée.

Le + : vous pourrez acheter des produits dans la boutique du restaurant !

Adresse : Nicaragua 4849 – 011 2071-2960- contacto@sintaxispalermo.com

Quand :  Ouvert à partir de 10h – Fermé le lundi  – reservas: reservas@sintaxispalermo.com

Sattva

Cet ancien local de produits industriels est devenu un refuge, assez intime et singulier, à quelques pas de l’Avenue Corrientes. Ce restaurant, à l’allure d’une cantine du midi, propose de nombreux plats en tous genres : plats chauds, salades, soupes, pâtes mais aussi des plats végétariens adaptés pour les personnes ne supportant pas le gluten. Cet endroit est idéal pour profiter d’une ambiance originale tout en se voyant proposer à chacun un plat à son goût (ou à sa tolérance).

Nous vous recommandons les plats à base de lentilles, les ratatouilles maisons, mais aussi les milanaises de tofu ou encore des gratins au fromage de chèvre … un véritable délice ! De nombreux plats sont faits à base de riz complet ou encore de quinoa pour répondre à tous besoins nutitrionnels.

Adresse : Montevideo 446 –  www.sattva.com.ar

Quand : le lundi de 8 à 18h , du mardi à vendredi de 8h à 13h et le samedi et dimanche de 8h à 13h puis de 20h30 à 1h du matin

La Apasionada

L’ambiance naît de la combinaison entre une décoration rustique et une vaisselle ancienne. Une table communautaire permet à chacun de pouvoir partager un repas avec un inconnu qui pourra devenir, si affinité, un ami, ou tout simplement une personne avec laquelle vous aurez passer un bon moment à échanger.

Les brunchs du weekend vous proposent plusieurs types de sandwichs : au pain blanc ou type baguel, au choix : fromage de chèvre, tomate et basilic, saumon, avocat, fromage, ciboulette; jambon cru, tomates sèches… Mais aussi des hamburgers végétariens, des wraps SANS GLUTEN aux légumes et au curry, ou encore au poulet … C’est sans vous parler des petits déjeuners qui vous feront rêver rien que par leur nom, comme  “La Apasionada”, offrant un délicieux mélange de jus d’orange accompagné d’un granola maison, de miel et de yaourt, ou “La Florida”, au pain noir, au jambon, au fromage crémeux et à la marmelade ! Hmmmmm, vous n’avez pas fini de vous faire surprendre par ces délicieux mets aux noms enchanteurs!

Le + :Le restaurant vous propose même d’ouvrir une heure plus tôt le matin à 8h pour vous offrir le petit déjeuner de vos rêves (sur réservation uniquement)

Adresse : Ayacucho 1383 – Florida, Vte. López – Tel: 4781 1801- www.laapasionada.com.ar

Quand : Ouvert du mardi au vendredi de 7h30 à 23h30 et les samedis et dimanches de 9h à 23h30

Menu complet : http://www.laapasionada.com.ar/Menu.pdf

Casa Mua, Palermo Viejo

Situé dans le quartier “animé” de Palermo, la Casa Mua comme son nom l’indique, est un lieu idéal pour profiter d’un moment entre amis ou en famille. Vous pourrez y déjeuner en extérieur et déguster des bons plats méditerranéens. La Casa Mua vous offre, pour un bon rapport qualité/prix, l’opportunité de découvrir des saveurs venues d’ailleurs, et notamment grâce à ses salades spéciales (entre autre la salade du pacifique et la salade “EXQUISITA”). Pour finir votre repas sur une note sucrée, nous vous suggérons le délicieux “Gram Choco Mua”, spécialité faite maison, pour les fanatiques de chocolat.
Avec ses tables en terrasse, vous pourrez profiter de l’ambiance du quartier et ce tous les jours de la semaine!

Adresse : Soler 4202, Palermo, Buenos Aires – http://www.casamua.com

Quand : Ouvert tous les jours de 8h à 20h

Allez-y entre amis, c’est permis !

Virée culturelle à Beccar auprès de ses artistes

Envie de prendre l’air le temps d’une journée ou simplement de découvrir un peu plus ce que nous réserve la Province de Buenos Aires? L’Equipe d’Equinoxe est partie pour vous à la rencontre d’artistes locaux, aimants et passionnés par la nature de la petite ville de Beccar.

Le lieu : Beccar/San Isidro

Beccar, située à seulement 20 km au nord de la Ville de Buenos Aires, est idéale pour échapper aux bruits grouillonants de la capitale et prendre le temps de se promener en profitant de son temps libre en pleine nature. De plus en plus de touristes visitent San Isidro, pour sa forêt aux arbres feuillus, ses jardins luxuriants, ses rives en bord du Río de la Plata, ses musées et Quintas, mais aussi ces petits restaurants et bars aussi typiques que cette petite ville de banlieue … où il fait bon VIVRE !

Ce petit havre de paix, véritable source d’inspiration des artistes grâce à sa situation géographique, au bord du Rio de la Plata et au milieu d’une nature florissante, regorge de lieux et galeries à connaître. Ces nombreux artistes font d’ailleurs vivre l’activité culturelle de la ville en organisant régulièrement, des “puertas abiertas” pour présenter, à vous, comme aux locaux, les œuvres les plus originales et singulières des sculpteurs et peintres de Beccar. Le bois, les matériaux de récupération et les pièces de bateaux sont de véritables outils de travail pour ces derniers, qui créent leurs œuvres en les travaillant et en les transformant en véritables ŒUVRES d’art.

L’atelier de Charly, le génie de la mécanique !

Source EQUINOXE

Passionné de mécanique, Charly oeuvre à la récupération de moteurs et de pièces détachées pour pouvoir fabriquer lui-même tous types d’objets (de véritables œuvres d’art d’ailleurs!) et restaurer des avions, des voitures… Mais ce n’est pas tout, il fabrique également en nombre des lunettes en BOIS. Grâce au travail méticuleux du bois de San Isidro, Charly fabrique des lunettes finement taillées tout en reprenant le design (si bien connu) des Rayban. De la coupe du bois, au poncage, en passant par le perçage, ce génie manie le bois et les pièces sans aucune difficultés !

Pour plus d’infoswww.dreamfactory.com

Découvrez ses œuvres et son travail en cliquant sur la vidéo ci-jointe

Adresse : San Isidro – Buenos Aires Argentina CP 164

Contact :ventas/dreamfactory.com.ar

Le sculpteur Santiago Health

Sculpture de Santiago – Source EQUINOXE

Santiago, assis dans son atelier éclairé, à la tombée de la nuit, ouvre sa maison à tous les passants, interpellés par les formes singulières et travaillées de ses sculptures en bois. En partant de troncs d’arbres, Santiago (et ses doigts de fée) met tout son amour à donner une âme et une consistance à ce bois brut. Des œuvres en forme de chaises aux formes érotisées, en passant par de fines sculptures cambrées, le travail de sculpteur est pour Santiago une passion de tous les jours.

Adresse : 4747.3983/Suipacha 1320 – Beccar, Buenos Aires, Argentina

Contact : santiagoheath@hotmail.com

 www.santiagoheath.com.ar

La peintre et sculptrice Teresa Fernandez

En entrant dans son atelier, une ambiance sereine et apaisante font de cet endroit, niché au dessus de la maison de l’artiste, un véritable refuge pour cette dernière, qui trouve son inspiration dans l’essence même du monde (terre, roches) et schématise celle-ci en donnant naissance à des œuvres représentant des volcans et des planètes entourées d’espaces lacunaires pour créer une certaine alchimie entre ces éléments.


                   

Entre les peintures sur bois et les reproductions célestes, ses œuvres expriment sa manière méditative de travailler, ainsi que son soucis du détail donnant un effet très soigné à ses œuvres. Chaque coup de pinceau est justifié, chaque goutte de métal est volontairement placée à un endroit choisi sur la toile. Son travail, aussi minutieux soit-il, trouve alors une logique, révélatrice de l’âme de Teresa Fernandez, qui manie calme et sang-froid à la perfection. 

Ces dernières expositions

2010 : Exposition de peintures et sculpture” VOLCANES”  au centre culturel de Recoleta

2012 : Exposition annuelle d’arts visuels au Club Nautique San Isidro

2014 : 1er prix au salon de peintures municipal de San Isidro

Plus d’infos sur l’artiste : http://www.saatchiart.com/terefm

L’Equipe d’Equinoxe vous réserve d’autres surprises, ainsi que de nouvelles adresses et bons plans dans la ville de San Isidro! En attendant, la semaine prochaine, si vous êtes intéressés par la découverte de ces artistes, rendez vous sur le site des “puertas abiertas” pour obtenir toutes les infos sur les prochains évènements:

http://www.puertasabiertassi.com.ar/

Ou contactez directement l’artiste Sebastian Boado Montero via son site internet :  http://www.sebastianboadomontero.com/#!contact/c19t5  Il pourra vous préparer, sur mesure, la visite de différents ateliers, selon vos centres d’intérêt (peinture, sculpture…). Il peut même vous arranger le transport depuis la capitale! Buena Onda garantie!

 

 

Récital d’Anaïs Crestin et de Matías Villafañe au Teatro Colón

L’Alliance Française de Buenos Aires vous invite à une SOIRÉE MUSICALE d’exception dans le célèbre Teatro Colón de Buenos Aires. Vous aurez le plaisir de pouvoir partager, en toute intimité, un récital de musique française joué au piano et au violoncelle afin de vous faire voyager à travers le temps.
Piano
Source Flickr – knownaa

À l’affiche, Anaïs Crestin au piano, accompagnée par le violoncelliste Matías Villafañe, vous proposeront donc un concert de musique française ce mercredi 1er juillet à 19 h au Salón Dorado du Teatro Colón.

À l’écoute, des œuvres des plus grands musiciens tels que François Couperin, Ernest Chausson, Gabriel Fauré, Edouard Lalo ou encore Claude Debussy pour votre plus grand plaisir. Ce concert est organisé au bénéfice de la Fondation d’Entraide des Français en Argentine, chargée d’offrir une aide aux familles expatriées en Argentine. À l’occasion de cet événement, seront présents: M. l’Ambassadeur de France, de M. le Conseiller Culturel, et de M. le Consul Général ici en Argentine.

La pianiste française Anaïs Crestin, diplômée des conservatoires de Paris et Detmold en Allemagne, ayant étudiée auprès de professeurs de piano de renom comme Jean-Efflam Bavouzet (pianiste nommé meilleur artiste en France, en Angleterre et aux États-Unis), Pascal Denis (Conservatoire de Paris), sera à l’honneur lors de cet événementSon goût pour la musique de chambre l’amène à jouer avec les meilleurs instrumentistes solistes argentins et au sein de l’Orchestres Philharmonique du Théâtre Colon et de l’Orchestre Symphonique National en compagnie du saxophoniste français Claude Delangle, du clarinettiste Luis Rossi et de la chanteuse allemande Sophie Klussmann. Vivant à Buenos Aires, elle joue aussi régulièrement de la musique contemporaine. 

Pour conclure cet évènement, une petite collation et une tombola vous permettront de pouvoir échanger quelques mots et de partager un bon moment en compagnie des artistes. Les fonds récoltés seront donc reversés à la Fondation d’Entraide Française en Argentine.

Le duo d’artistes….

Le duo est né en 2004, entre ces deux talentueux musiciens. Ensemble, ils ont reçu divers prix et ont brillé lors de masterclass internationaux de musique classique. Le duo, désormais connu internationalement, a joué en Argentine (au Musée des Beaux-Arts, à l’Auditorium du Conseil professionnel des sciences économiques,  lors des Festivals “Rencontres”, “Sur les routes du vin” de Mendoza, au Musée d’Art Moderne et de l’indépendance  de Mendoza, au Théâtre de La Plata, Théâtre Citybell) mais aussi à  l’étranger dans les villes de Detmold, Münster, Leopoldshöhe et Schieder (Allemagne), Luzon, La Roche sur Yon et Paris (France), Frutillar (Chili), Tarija (Bolivie), Montevideo et Punta del Este (Uruguay)…

La Fondation d’Entraide Française en quelques mots…

Elle offre une aide sociale et offre un soutien économique aux Français résidant dans des situations difficiles en Argentine. Pour les familles, personnes âgées isolées, personnes handicapées, enfants, la Fondation d’Entraide est l’expression de la solidarité de la communauté française envers ses ressortissants. Elle organise également des collectes et distribue des denrées alimentaires.

> Site de la Fondation

Tous les détails de l’événement se trouvent ICI

Où et quand?
– Teatro Colón – Cerrito 628 – Buenos Aires
– De 19h à 21h
– Prix des places : 300 pesos
– RÉSERVATION : au 4310-1012 ou par MAIL : fundraising@entraidefrancaise.com.ar

VIK MUNIZ au MUNTREF

L’équipe d’Equinoxe est allée découvrir pour vous l’exposition Buenos Aires : Carte postale de nulle part”, au Musée de l’Immigration (Hotel de Inmigrantes), où est contée l’Histoire passée de la Belle Buenos Aires, terre d’accueil des migrants tout droit venus d’Europe. Pour la première fois en Argentine, VIK MUNIZ, artiste brésilien, y présente une exposition rassemblant plus de 90 œuvres. Celles-ci sont le résultat d’un travail spécialement réalisé pour la première exposition de l’artiste en Argentine. 

DSCN0432.JPG
Source Flickr – Vik Muniz – Leonel Ponce

BUENOS AIRES…

L’artiste Vik Muniz vous présente en ce moment, et ce jusqu’au 14 septembre 2015, une exposition retraçant la riche histoire de Buenos Aires sous toutes ses formes! Grâce à une juxtaposition de fragments de photos de lieux et d’endroits de la ville, Vik Muniz nous offre son point de vue sur cette ville cosmopolite, ouverte sur le monde… Vik nous invite également à une expérience visuelle et cognitive de reproductions d’images connues à partir des traces laissées en mémoire.

Portraits, photos de famille, objets personnels, maquettes, tout y est pour vous porter aux siècles derniers… L’exposition permanente du Musée de l’Immigration (Hotel de Inmigrantes), au même étage que l’exposition de Vik Muniz, est un bon moyen de se faire conter l’histoire de l’arrivée successive des migrants dans cette zone symbolique qu’est Puerto Madero.

… MAIS PAS QUE!

Vik Muniz est un artiste contemporain brésilien qui réalise des œuvres d’une façon bien surprenante, avec des déchets, de la confiture, du chocolat ou encore de la terre … Il photographie ensuite ses œuvres, composées à partir d’éléments périssables, afin de les immortaliser. Il aime aussi s’essayer à la reproduction d’œuvres célèbres d’icônes bien connues de l’art, comme par exemple La Joconde de Léonard De Vinci, ou  Marilyn Monroe selon Andy Warhol, mais sous forme alimentaire avec de la confiture

L’exposition “La Obra Buenos Aires“, actuellement au Musée de l’Immigration (lieu évocateur et des plus pertinents pour vous amener là où des millions de personnes sont arrivées au cours du temps) dans la zone symbolique de Puerto Madero, vous permettra donc de parcourir l’histoire tout en découvrant l’exposition de Vik Muniz.

Les portraits mis en exposition portent les stigmates de toutes les violences subies, du déracinement, de la dictature, et le deuil de toutes les disparitions de proches, ayant atterri par mégarde (parfois)  sur le continent américain. La résistance populaire née du manque de repères des habitants, liée à l’immigration, a montré la capacité des habitants de Buenos Aires à surpasser les difficultés, les crises, tout en étant fiers de leurs différences.

L’ARTISTE

Né en 1961 à San Pablo au Brésil, Vik Muniz partage sa vie entre New York et Rio de Janeiro.

Artiste contemporain avant tout, Vik Muniz est également reconnu pour son travail de photographe, lui permettant de garder un souvenir imagé de ces oeuvres éphémères (consistance périssable). Depuis plus de 20 ans, cet artiste de renommée internationale présente des  séries de photos de son travail  dans des musées du monde entier (Musée des Arts de Tel Aviv, Musée Long West Bund de Shanghai, le Musée d’Arts Nouveaux de New York, Musée d’Arts Modernes de San Pablo, Musée des Beaux Arts de Boston) parmi lesquelles : “Le meilleur de la vie”, “Les photos d’ordures”, “Après Warhol”, “Équivalents”.

En 2008, Vik Muniz a réalisé une série «Pictures of Garbage », série de sept images différentes, dont chacune est imprimée en deux formats différents. Celles ci représentent des travailleurs et habitants qui survivaient et vivaient dans une décharge. L’artiste a demandé aux personnes vivant dans ce bidonville de participer à son projet artistique afin d’obtenir une recette effective de son travail et de le reverser à ces personnes. L’artiste a choisi de réaliser leur portrait, dans un premier temps, en dessinant  au crayon sur un grand format, puis en positionnant différents matériaux pour recomposer l’image.

Où et quand?

MUNTREF : Museo de la Universidad Nacional de Tres de Febrero

Centre d’Art Contemporain, Hotel de Inmigrantes / Antarctica Avenida Argentine 1355, CABA

Pour venir en collectivos : 5, 6, 7, 9, 20, 22, 23, 26, 28, 33, 45, 50, 56, 70, 75, 91, 92, 100, 101, 106, 108, 115, 126, 129, 132, 143, 150, 195.

Du mardi au samedi de 11h à 19h

Entrée LIBRE et GRATUITE – visites guidées à 17h

Avis aux Francais : Vik Muniz expose également en ce moment

à Paris dans le Marais jusqu’au 1er août  !!

Le “Chef Rimbaud” de retour pour notre plus grand plaisir !

Nostalgique de nos célèbres et délicieuses pâtisseries françaises?

Pierre Rimbaud vous donne l’opportunité de retrouver le goût et les saveurs de notre beau pays en quelques bouchées. Des choux crémeux, aux éclairs, en passant par des tartelettes de saison, vous ne saurez que choisir pour satisfaire le gourmand et fin gourmet qui sommeille en vous!

L’Equipe d’Equinoxe a rencontré pour vous le prestigieux chef français Pierre Rimbaud de retour sur Buenos Aires avec encore plus de pâtisseries à vous proposer, mais pas que…

 

Chef Rimbaud – Photo : Chef Rimbaud

Vous aurez l’opportunité de commander et de venir chercher vos douceurs dans son atelier, en personne ! Le chef vous propose également des cours de pâtisserie comme à la maison dans son atelier dans le très agréable quartier de Belgrano, ainsi que des formations en entreprises.

Vous êtes pâtissier sur Buenos Aires et cherchez à proposer davantage de produits gourmets? Ou vous souhaitez tout simplement vous former à la pâtisserie? Pierre Rimbaud est à votre disposition : écoute, conseils, formations, propositions de pâtisseries…

Parlez nous un peu de vous …

 

Chef Rimbaud – Photo : Chef Rimbaud

Je suis arrivé il y a plus de 4 ans à Buenos Aires avec pour projet de faire connaître les fines saveurs et mets gourmands français. Avec ma pâtisserie “Les gourmands”, j’ai souhaité proposer aux Argentins une pâtisserie fine, et toute en couleurs. Ayant déjà travaillé en tant que chef cuisinier dans de prestigieux hôtels restaurants en France, à Marseille et en Nouvelle Calédonie, j’ai eu l’envie de me lancer dans un pays où il reste assez simple d’entreprendre.

Suite à des “vacances” à Buenos Aires pour rendre visite à ma sœur, photographe et vivant à Buenos Aires depuis plus de 4 ans à l’époque, j’ai décidé de franchir le pas et de m’installer ici en 2011.

Grâce aux conseils de cette dernière et du chef Christophe Krywonis j’ai petit à petit pris contact avec des noms de la restauration et de la gastronomie. Des livraisons à domiciles aux événements avec l’association « Lucullus », le rythme s’est précipité et m’a permis de vivre de ma passion de 2011 à 2014.

Afin de dénicher de nouvelles recettes et techniques, je suis rentré en France pendant prés d’un an, avant de revenir pour vous proposer de nouvelles pâtisseries et alternatives pour les découvrir.

Le “pain gourmand”, nouveau départ, nouveau concept?

À présent, je souhaite diversifier mon champ d’action et pour cela, je propose dès la fin de semaine des cours personnalisés comme à la maison dans mon atelier dans le quartier de Belgrano. À votre écoute, je reste ouvert pour vous apprendre tout type de pâtisseries proposées dans mon nouveau menu. Je propose également des formations, du conseil et des recettes pour tous les Argentins (ou vous même!) proposant des pâtisseries dans leur “panadería” ou restaurant et qui souhaiteraient diversifier leur offre tout en ajoutant un côté “gourmet” et FRANÇAIS à celle-ci.

Plus d’infos sur les prochains cours

 

Chef Rimbaud

Que pensez-vous de la gastronomie argentine? Et de leur pâtisserie?

Un bon café con leche (café au lait) accompagné d’une medialuna, ça ne se refuse pas, surtout au petit déjeuner. J’aime beaucoup leur culture de l’échange et des moments de partage. Le repas et les pâtisseries, notamment les gâteaux, sont une véritable institution ici. J’aime m’inspirer de leurs énormes gâteaux crémeux et colorés pour mes pâtisseries. Cependant, je recherche à utiliser beaucoup moins de sucres et rendre mes gâteaux plus fins au goût. Le sucre a tendance à annuler toutes les autres saveurs.

Avez-vous des fournisseurs ici? Importez-vous de France?

J’ai quelques fournisseurs mais j’avoue utiliser des produits communs de base que je modifie moi même. Pour faire des viennoiseries un peu croquantes notamment, j’éclaircis mon beurre, très humidifié ici. Cela me permet de gérer la consistance et de ne pas les rendre trop molle. Pour ce qui est des ustensiles, je fais travailler mes découpes et ustensiles par un argentin pour un travail d’aussi bonne (voire meilleure) qualité qu’en France.

Les incontournables pâtisseries de Pierre Rimbaud :

– Le Paris – Buenos Aires, un Paris Brest revisité au praliné… CACAHUÈTES

– Les choux retournés et joliment travaillés pour le plaisir des yeux !