Vivre à Buenos Aires : 20 incontournables

Les activités sont très nombreuses et vous connaissez déjà probablement les incontournables de Buenos Aires. Ceci étant, savez-vous ce que font les personnes qui vivent au quotidien à Buenos Aires ? On vous donne de petites idées dans cet article, pour découvrir la capitale… différemment ! Donc ne croyez pas que vous verrez dans cette liste la visite du cimetière de Recoleta ou bien de se prendre en photo devant l’obélisque ! Ainsi, si vous voulez vous imprégner de la culture locale, c’est ici que cela se passe ! Quelles activités avez vous déjà faites parmi cette liste ?

Un passage à San Telmo – Candice Barkatz

1 – Visiter l’une des nombreuses ferias de Buenos Aires

On ne compte plus le nombre de ferias tant elles sont nombreuses. En effet l’un des incontournables de Buenos Aires est la feria. Pour prendre l’air un week-end ou dans le but de trouver certains produits, c’est un passage obligé ! Mais comment donc faire son choix ? On vous a sélectionné certaines ferias de Buenos Aires (liste non exhaustive bien sûr !)

On commence d’abord par la feria traditionnelle de quartier, qui s’est développée au tourisme : la Feria de Mataderos (dans le quartier du même nom). Elle fait partie des incontournables pour découvrir la culture et les traditions des gauchos. Elle est située dans l’ancien abattoir et le marché agricole du quartier. Avis à tous les gourmands ! Cette feria est faite pour vous ! Vous trouverez de la nourriture traditionnelle, comme les empanadas, mais aussi des spécialités de Patagonie, entre autres choses. Découvrez également dans une ambiance gauchesque des produits artisanaux typiques, idéal pour ramener un souvenir ! Le plus ? Les gens se mettent à danser, spontanément, sur les rythmes de chacarera et autres musiques traditionnelles…

Mais, c’est sans compter sur d’autres ferias qui valent le détour ! La Feria de San Telmo pour tous les passionnés d’antiquités ou la Feria de Recoleta pour trouver de beaux bijoux crées par des artisans et artistes qui exposent depuis plus de 30 ans. Mais aussi la Feria de la Plaza Serano qui regroupe deux ferias en une sur la plaza Cortázar. Sans oublier la Feria du Parque Centenario ou le marché Andino de Liniers.

 

2 – Assister à un match de Polo 

Le premier sport qui nous vient à l’esprit quand on parle de l’Argentine c’est bien évidemment le football ! Mais saviez-vous que le polo fait également partie de la culture argentine ? C’est pourquoi il est possible d’assister à un match de Polo au Campo de Polo. Tous les ans, de novembre à décembre se déroule l’Open de Palermo, l’équivalent de la coupe du monde de Polo. Préparez-vous à voir les meilleurs de ce sport s’affronter ! Le Campo de Polo peut également être un lieu de concert. En effet, il accueillera Phil Collins le 20 mars prochain !

 

3 – Voir un match de football

Mais que serait cet article si on ne parlait pas du football ? Buenos Aires étant la ville qui compte le plus de stades de football au monde, les possibilités sont nombreuses pour assister à un match. LE stade mythique à Buenos Aires, c’est la Bombonera de la Boca, l’un des plus prestigieux au monde. Mais vous pouvez également vous orienter vers les nombreuses autres options que propose la ville. Pour info, les trois plus grands de la capitale sont celui de River Plate, d’Independiente et de Racing de Avallaneda. Evidemment, d’autres stades plus petits sont également accessibles pour assister à des matchs de clubs de quatrième division par exemple.

4 – Découvrir les nombreuses activités culturelles de Buenos Aires

Buenos Aires est une ville culturelle ! En vous promenant dans les rues, vous tomberez forcément sur l’un des nombreux centres culturels de la ville. N’hésitez surtout pas à y entrer pour découvrir les différentes choses que ces centres peuvent vous offrir, entre expositions, petits marchés, cours en tous genres ! Le plus ? Ici, beaucoup d’activités proposées dans les centres culturels et par la ville sont gratuites ! Nous vous conseillons le centre culturel Kirchner, le plus grand centre culturel d’Amérique Latine. Situé dans le quartier de San Nicolás, il comprend notamment le siège de l’orchestre symphonique nationale, la « Ballena Azul » qui a une acoustique de rêve!

Continuons dans les activités culturelles ! Nous vous recommandons fortement d’assister à un spectacle au théâtre Colon, réputé pour être un théâtre avec une des meilleures acoustiques au monde ! Ce théâtre, possédant une architecture inégalable propose des pièces de théâtre, de l’opéra ou du ballet.

 

5 – Manger sur le toit de la fondation Proa à La Boca

Quand on vous parle du quartier de la Boca, la première chose qui vous vient probablement en tête ce sont ses maisons colorées du Caminito ou ses danseurs de tango. Mais que diriez-vous de découvrir ce quartier autrement ? Le café de la fondation PROA est un endroit à ne pas manquer ! Que vous ayez un petit creux ou seulement besoin de vous désaltérer, un large choix de plats simples et boissons sont proposés. Situé au premier étage, vous pouvez profitez d’une superbe vue ! Mais c’est sans compter sur la terrasse qui cache une vue de Buenos Aires qui vous laissera sans voix !

6 – Vivre l’expérience du tango dans une milonga

L’Argentine ! Pays du football, de la bonne viande mais aussi du tango ! Considérée comme la capitale mondiale du tango, Buenos Aires réunit chaque soir touristes et argentins dans les milongas. La milonga, c’est ce lieu mythique qui réunit à la fois l’évènement et le lieu de danse !  Chaque milonga possède son propre univers qui attire de nombreux visiteurs.  Ne partez surtout pas de Buenos Aires sans avoir dansé le tango ! Il est possible, selon les milongas, d’y prendre des cours de tango, Mais aussi d’assister à des démonstrations de tango si vous n’osez pas vous lancer dans la danse. Parmi les nombreuses milongas de Buenos Aires, nous sommes sûrs que vous trouverez LA milonga qui vous correspond ! Notre liste en cliquant ici

 

7 – Faire un tour des meilleurs miradores de Buenos Aires  

Voir Buenos Aires depuis les toits, c’est bel et bien possible ! En effet, de nombreux miradores sont disponibles pour prendre de la hauteur et admirer la capitale vue d’en haut. L’occasion idéale de découvrir la ville sous un autre angle et d’en observer l’architecture. L’un des plus beaux miradores de la capitale argentine est le Palacio Barolo ! Situé dans le quartier de Montserrat, cet immense bâtiment de 22 étages laisse place à une vue exceptionnelle ! Ouvrez grand les yeux sur la vue à 360º de la ville, l’Avenida de Mayo et le Congrès.  

Mais, ce n’est pas le seul mirador de la ville ! Rendez vous au dernier étage de la Galeria Güemes ! Vous trouverez une vue impressionnante de la ville. Profitez d’une vue incroyable sur l’Avenida de Julio, le Teatro Colón ou le Palacio de Tribunales au 23ème étage de l’hôtel Panamerico.  Notre sélection des meilleurs points de vue de la capitale, c’est par ici !

 

8 – Aller boire un verre dans les bars secrets

Buenos Aires est une ville remplie de secrets et nous sommes là pour vous les faire découvrir. Les bars secrets ou « Speakeasy » est un concept américain : ce sont des bars clandestins qui ont vu le jour lorsque l’alcool était interdit dans les années 20. Chaque bar secret propose un thème ! Vous pensiez descendre des escaliers qui mènent à un métro et vous vous retrouvez dans l’Uptown bar à Palermo ou alors vous allez au Floreria Atlantico et qui vous voyez ? Un fleuriste ! On vous a préparé une petite liste si vous cliquez ici

Street Art à la Boca – Flore Guegand

 

   9 – Assister à des spectacles exceptionnels

Buenos Aires regorge de spectacles et d’événements. Parmi ceux qui ont retenu notre attention on peut citer Fuerza Bruta, un spectacle inqualifiable tellement la performance de ce groupe est stupéfiante avec des jeux de lumières et une performance musicale hors du commun. Vous pouvez découvrir leur spectacle au Centre culturel de Recoleta (Junín 1930). Dans la même originalité, on retrouve le groupe de Bomba Del Tiempo, un groupe de 17 musiciens percussionnistes qui improvisent à chaque représentation. Ce groupe fait des shows hebdomadaires le lundi depuis de nombreuses années au centre culturel Konex (Sarmiento 3131).

Si vous êtes avide d’expériences encore plus extraordinaires, nous vous proposons d’assister à des pièces de théâtre au teatro Ciego. Le principe est simple : assister à des pièces de théâtre dans l’obscurité. Le teatro ciego propose plusieurs variantes, comme leur dîner “A ciegas gourmet”. Enfin si vous êtes davantage à la recherche d’une expérience plus festive, le planétarium (avenida Sarmiento 1425) organise très régulièrement des événements spéciaux les soirs de pleine lune (la fiesta Luna llena).
 

 10 – Visiter l’hippodrome et assister à une course

Il faut compter 2 courses de chevaux par semaine. L’accès est libre et gratuit. En revanche pour avoir les places plus en hauteur dans les gradins, il faut payer. Vous serez sans aucun doute surpris par la beauté du bâtiment et de la grandeur de la piste. A noter que certains événements musicaux peuvent aussi avoir lieu à l’hippodrome qui se situe au 4101 Avenida Del Libertador à Buenos Aires.

 

11 – Faire des activités sportives au Rosedal

S’il y a bien un endroit où cela vaut la peine de se relaxer c’est bien à Palermo et ses nombreux parcs. Parmi eux, on trouve l’incontournable Rosedal (roseraie) et un peu plus loin le jardin japonais (dont l’entrée est payante). Au Rosedal, les activités sont nombreuses. Par exemple vous pourrez louer des vélos ou des rollers, faire du pédalo, prendre des cours gratuits de gymnastique (comme dans de nombreux parcs de la ville) ou encore assister à de nombreux spectacles et festivals. Il est très commun de voir, le soir et le week-end les joggeurs et autres sportifs profiter de la piste autour du Rosedal, qui fait exactement 1,6 km. Pour avoir une idée des activités physiques gratuites de la ville, on clique ici !

 

12 – Découvrir l’art mural de Buenos Aires

Fortement réprimé pendant la période de la dictature en Argentine, l’art mural en Argentine est devenu particulièrement présent suite à la terrible crise de 2001. En effet, les porteños voyaient dans l’art mural le moyen de montrer leur mécontentement et leur colère contre le gouvernement ! Ainsi, encore de nos jours, on peut retrouver un peu partout le street art dans Buenos Aires mais les quartiers principalement concernés sont les quartiers de Palermo, Barracas, Boca, Villa Urquiza ou encore San Isidro.

 

 13 – Retourner sur l’histoire de la ville et du pays

La ville de Buenos Aires dispose d’un important passé historique. Par exemple vous êtes vous déjà demandé si la ville de Buenos Aires avait des souterrains ? Et bien figurez-vous que oui ! Découvert par erreur il y a moins de 30 ans, ce souterrain dispose d’un véritable labyrinthe de galeries ! Découvrez l’histoire de ces galeries en vous rendant au Zanjón de Granados à Defensa 755 dans le quartier de San Telmo. Pour faire un bond dans le passé vous pourrez aussi découvrir le Tranvía historico du quartier de Caballito. Bien que le tramway ne soit plus en activité depuis 1961, vous pourrez faire un tour de 2 kms dans ce dernier tramway de la ville.

Enfin, si vous voulez rendre hommage aux victimes de la dictature argentine, vous pourrez vous rendre au Parque de la Memoria (Av. Costanera Norte Rafael Obligado 6745) où l’on peut voir le portrait des opposants décédés pendant la dictature ou encore visiter l’ex-ESMA (Avenida del Libertador 8151), un musée qui vous permettra d’en savoir plus sur cette page sombre de l’histoire argentine.

 

14 – Pique-niquer à Plaza Barrancas de Belgrano

La réputation du quartier Belgrano vient surtout du fait qu’il y a une importante communauté chinoise qui y vit, on y trouve notamment le “Barrio Chino” (quartier chinois). Mais sachez aussi que ce quartier dispose aussi de nombreux parcs et de sublimes places ! Pourquoi pas aller faire un tour du côté de Plaza Barrancas de Belgrano (le joli parc juste en face de l’entrée principale du Barrio Chino) et en profiter pour manger un morceau et se détendre un moment à l’ombre des arbres ? Le week-end on peut aussi y trouver des ferias artisanales.

 

15 – Découvrir d’autres cultures à Buenos Aires 

Vous savez qu’à Buenos Aires il existe diverses communautés qui viennent du monde entier. Ainsi la ville de Buenos Aires célèbre très régulièrement ces communautés pendant l’année. Très généralement ces célébrations, appelées “Buenos Aires celebra“, ont lieu près de la Plaza de Mayo, mais le lieu peut changer !

En dehors de ces festivités organisées par la ville, certains quartiers sont connus pour rassembler des communautés, qui ont établi restaurants et épiceries. N’hésitez donc pas à aller dans un restaurant coréen dans le quartier de Flores, un péruvien près de l’Abasto, ou encore goûter des spécialités juives à Once.

 

16 – Manger un choripan ou une bondiola à la Costanera de Puerto Madero

Le week-end, de nombreuses familles se rendent à Puerto Madero pour se détendre dans sa très grande réserve écologique, dans laquelle vous pouvez vous promener et profiter de la nature. Ensuite, profitez-en pour faire une pause au Paseo de la Gloria, où vous pourrez observer les statues d’athlètes argentins, et manger un bon “chori” (choripan) ou une “bondi” (bondiola) dans les baraques au bord de la route. Il est aussi fréquent de voir les gens se rassembler et danser dans une ambiance bon enfant. Immersion dans la culture latino garantie !

 

17 – Manger dans une parrilla “de barrio” et dans un bodegón

C’est un incontournable de Buenos Aires si vous y êtes depuis quelques temps. En effet manger de la viande dans une parrilla typique de quartier est un très grand classique. Qualité, quantité et prix sont au rendez-vous ! Loin des grands noms connus de tous pour leur très bonne qualité, pourquoi ne pas vous tenter à aller faire un tour dans des lieux un peu plus rustiques… On vous donne quelques adresses connues de la maison : La Parrilla di Carlo (Marcelo T de Alvear 1578 – Recoleta), el Mosquito (Perón 4499 – Almagro), El Desnivel (Defensa 855 – San Telmo), La Brigada (Estados Unidos 465 – San Telmo), Parrilla Peña (Rodriguez Peña 682 – San Nicolás)

Aller dans un “bodegón“, c’est goûter à la cuisine fait maison, avec le savoir faire de la grand-mère, ces lieux pleins de charme avec des décos un peu kitsch. Là aussi, on peut vous en suggérer certains : El Sanjuanino (Sanchez de Bustamante 1788 – Recoleta), Salgado Alimentos (Juan Ramírez de Velasco 401 – Villa Crespo), El Obrero (Caffarena 64 – La Boca), Perón Perón (Carranza 2225 – Palermo), Cervantes II (Juan Domingo Perón 1883 – Balvanera), Los Chanchitos (Ángel Gallardo 601 – Caballito), El Ferroviario (Av Reservistas Argentinas 219 – Liniers), El Cedrón (Alberdi 6101 – Mataderos)

 

18 – Boire un verre dans ces petits endroits sympas de Buenos Aires 

Quand il s’agit de se rendre dans Buenos Aires pour prendre un verre, il est relativement facile de trouver un bar (surtout dans une ville comme Buenos Aires). Ceci étant, pour trouver un bar vraiment original ce n’est pas toujours une chose évidente ! Ainsi voilà une petite liste de lieux où vous trouverez sûrement votre bonheur : Paseo del sol (Arenales 3350 – Palermo) Galería Patio del liceo (Santa Fe 2729 – Recoleta) petits bars de calle reconquista (San Nicolás) – Plaza Armenia (Malabia et Casota Rica – Palermo) – Calle Baez (Baez et Arévalo – Las Cañitas) – El Paseo de la Plaza (Av Corrientes 1660 – San Nicolás).

 

19 – Participer aux nombreux festivals organisés

L’une des particularités de Buenos Aires ? Le nombre de festivals organisés pendant l’année ! L’un des plus connu est Lollapalooza mais il en existe plein d’autres. Par exemple, pendant l’année se tiennent aussi le festival de Jazz, le festival du tango… Mais il n’y a pas que de la musique, on peut aussi avoir le festival du livre, le festival du cinéma, le festival de nourriture et d’animation Wateke… Toutes les occasions sont bonnes pour faire la fête en Argentine, surtout avec une bonne bière et un groupe d’amis !

 

20 – Manger dans un restaurant à puerta cerrada

Vous pouvez également vivre une expérience gastronomique différente en vous rendant dans un restaurant a « puerta cerrada ». Le concept ? Pas de lieu ni d’horaire ! Ces « restaurants » vous proposent de goûter à la gastronomie locale souvent servie pas le chef lui-même. Un moment agréable pour manger en toute tranquillité puisqu’ils acceptent seulement quelques clients ! L’adresse sera dévoilée lors de la réservation.

 

Pas mal d’activités, surtout si vous êtes à Buenos Aires que pour 5-6 mois mais si vous décidez de faire une activité par semaine, cela comblera tout vos week-end pendant exactement 5 mois ! 


 

Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet

Martín Miguel de Güemes, une icône de l’histoire argentine

Je pense que le nom de Güemes vous est familier tellement on peut voir un nombre important de rues, parcs ou statues à l’effigie de cet homme. Mais vous êtes vous déjà demandé quel était ce personnage et l’impact qu’il a pu avoir dans l’histoire ? Rassurez-vous on vous dit tout maintenant et vous pourrez désormais vous vanter devant vos amis la prochaine fois que vous aurez l’occasion de parler de cette icône argentine.

Güemes – Wikimédia Commons

Un homme plein d’idées et de convictions 

Si l’on connait surtout Saint-Martin comme étant un des grands artisans de l’indépendance de l’Argentine, le général Güemes fut également un personnage essentiel dans ce processus pour son pays. Il est né à Salta en 1785. Dans cette ville, Güemes reçoit une très bonne éducation de par sa famille et son précepteur. Il suit surtout des études en rapport avec l’agriculture mais se dirige ensuite assez rapidement vers des études militaires par nécessité. En effet, la Province de Salta où Güemes est né est particulièrement touchée par d’importantes rébellions. L’un des principaux chefs rebelle était Túpac Amaru, un chef de guerre indien.

Ainsi il est finalement envoyé dès l’âge de 14 ans à Buenos Aires pour commencer son entrainement militaire. Il livre sa première bataille à l’âge de 21 ans contre les invasions anglaises. Il fut un des acteurs majeurs de la fameuse bataille de Suipacha (dans l’actuel Bolivie) en tant que chef de l’escadron. Cette bataille est entrée dans l’histoire puisque ce fut la toute première des forces révolutionnaires contre les troupes royalistes. Cela a eu un impact excessivement important sur le moral des troupes révolutionnaires et sur celui de Güemes.

Une figure majeure du processus d’indépendance de l’Argentine

En effet ce dernier est désormais prêt à se battre jusqu’à la fin pour son pays. Ainsi à l’âge de 23 ans il décide de retourner dans sa ville d’origine. Salta, bien entendu ! Il fut à l’origine des premières révolutions à Salta : une des première ville à se rebeller. Güemes est ensuite envoyé à Buenos Aires pour indiscipline et sera également l’un des artisan de la révolution de Mai 1810. Il se battra au côté du général Saint Martin.

Son travail fut tellement reconnu et admiré qu’il devint ensuite le tout premier gouverneur de la province de Salta. Il fut élu par le vote des Salteños sans l’accord de Buenos Aires. Ceci étant, son élection fut gravement contestée par le cabildo de Jujuy ce qui a conduit à d’importantes contestations à Salta même. Toute la durée à la tête de sa gouvernance aura été le théâtre d’oppositions et de rebellions des provinces aux alentours contre son pouvoir. A la suite d’une balle qu’il reçut pendant une bataille, Güemes fut victime d’hémophilie. Ainsi il mourut de cela en 1821 à l’âge de 35 ans seulement.

Une reconnaissance encore intacte de nos jours 

Plaza 9 de Julio à Salta – Santa Molliconne

Si déjà, il était particulièrement apprécié par une très grande majorité des argentins, la reconnaissance qu’il peut avoir dans son pays est encore relativement immense. S’il était aimé c’était aussi bien pour sa droiture, ses qualités militaires que pour son empathie envers son peuple. En effet, Güemes était reconnu pour le fait qu’il aidait souvent les pauvres lorsqu’il était gouverneur de Salta.

Afin de rendre hommage à sa politique et le courage qu’il a pu avoir par le passé, de nombreuses rues et édifices (galeries Güemes à Microcentro à Buenos Aires par exemple) portent encore son nom. De même on retrouve une statue en son honneur au nord de Palermo à Buenos Aires et une autre à Salta. C’est d’ailleurs à Salta où on retrouve aussi le musée Historico del Norte (ancien lieu du Cabildo de Salta) qui raconte plus en détail l’histoire de la ville et de cet homme. Une place importante de la ville est également à son nom.

Enfin si vous vous demandez pourquoi le 17 Juin est un jour férié en Argentine, c’est bel et bien en hommage à la mort de cet homme qui mourut le 17 Juin 1821. Maintenant vous savez tout sur l’histoire et l’impact qu’il a pu avoir dans l’histoire de l’Argentine. A vous d’épater vos amis la prochaine fois que vous passerez devant une statue de Güemes !


Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet

Air pur et grands espaces argentins

En superficie, l’Argentine est le 9ème plus grand pays au monde. Ainsi on trouve un important nombre de grands espaces aussi riches que variés. Parmi ces immenses espaces on retrouve bien entendu la Patagonie (qui en superficie fait 2 fois la France) ou encore la Province de Buenos Aires et sa fameuse culture gaucho. Ce sont ces incroyables destinations que vous découvrirez dans le cadre d’un voyage exceptionnel de 10 jours proposés par notre Agence Equinoxe avant de finir votre séjour à Buenos Aires, la capitale la plus peuplée d’Amérique du Sud. Inutile de vous dire que vous serez stupéfait pendant ce voyage hors du commun !

Phare des éclaireurs – Lauriane Him

Découverte de Buenos Aires et San Antonio de Areco

S’étendant sur une incroyable superficie de 203 kilomètres carrés, vous ne risquez pas de vous ennuyer dans la capitale argentine. Reposez-vous bien et remettez-vous du décalage horaire (4h en été, 5h en hiver) pour être en pleine forme pour découvrir ensuite dès le lendemain la ville de Buenos Aires en visite libre, connu pour être un quartier très animé et le plus grand de la capitale et Recoleta, un quartier célèbre pour sa ressemblance avec les beaux quartiers parisiens. Connu également pour son cimetière où vous pourrez découvrir la plupart des personnalités historiques qui ont marqué l’Argentine.

L’autre journée que vous passerez à Buenos Aires est libre. Vous pourrez ainsi déambuler dans le centre historique de la capitale en passant devant les monuments historiques comme la Casa Rosada (le palais présidentiel), l’obélisque, le théâtre Colón ou encore le caminito de la Boca. De même, profitez de ce temps libre pour faire vos emplettes. Vous pourrez les faire dans les rues commerçantes de Flo Rida et de Lavalle.

Pour votre 3ème et dernier jour avant votre départ en Patagonie, vous vous rendrez à San Antonio de Areco, petite ville accessible à environ 1h30 de Buenos Aires. Vous comprendrez tout de suite pourquoi on surnomme cette ville la capitale nationale de la tradition gaucho. En effet vous visiterez une estancia typique et vous vous immergerez dans les traditions locales ! En effet vous dégusterez un asado traditionnel, en participant à une balade à cheval ou tout simplement en profitant d’un agréable moment de détente au bord de la piscine !

Découverte de la terre de feu

Ce sera sans aucun doute un jour qui restera dans votre tête pendant toute votre vie. Vous arriverez dans la ville symbolique de la terre de feu : Ushuaia. Profiter de cette première journée dans cette ville du bout du monde pour tout simplement déambuler dans les rues! Ainsi vous apprendrez à mieux connaître l’histoire de cette ville mythique. Vous découvrirez par exemple que depuis la fin du 19ème siècle et jusque dans les années 1940, Ushuaia fut la ville où étaient enfermés les prisonniers politiques et les prisonniers de droit communs. Dans les années 50, elle s’est convertie en une importante base navale argentine. Revenez tôt dans votre hôtel pour garder beaucoup d’énergie pour la journée du lendemain.

Il s’agira d’une journée ô combien exceptionnelle. En effet dès le lendemain vous vous rendrez dans le Parc National de la terre de Feu. Créé en 1960, c’est l’espace naturel protégé le plus austral au monde. D’une étendue de 63 000 hectares, à 18 km de Ushuaia, il est limité à l’ouest par le mont Olivia, au nord par la chaîne du Beauvoir et au sud par les falaises du canal de Beagle. Car ce sera dès l’après-midi de cette même journée que vous participerez à une navigation exceptionnelle sur le canal de Beagle. Au cours de cette navigation vous découvrirez les fjords, falaises, plages et la riche faune marine. Enfin vous pourrez prendre en photo le mythique phare des éclaireurs. Rejoignez ensuite votre hôtel pour une bonne nuit de sommeil.

Pour votre toute dernière journée à Ushuaia, vous participerez à un tout autre type d’activité que la veille. En effet vous aurez la chance de faire du 4X4 au cœur des Andes du Sud. L’excursion passera par les Vallées Carbajal et Tierra Mayor. Vous traverserez la cordillère des Andes et longerez le lac Fagano sur 15 km de plage pour atteindre un charmant refuge entouré d’un bois millénaire. En bref, une journée riche en découvertes.

El Calafate et ses alentours

Perito Moreno – Pablo Nivon

Vous devez dire au revoir à Ushuaia et prendre un vol direction El Calafate. Profitez de ce voyage et admirez les paysages à travers le hublot. Ainsi vous pourrez profiter de cette journée pour découvrir la petite ville de El Calafate.

Le lendemain, à l’instar de la navigation sur le canal de Beagle à Ushuaia, vous participerez à une navigation sur le lac argentin. Au programme vous pourrez apercevoir le glacier Upsala. De plus vous pourrez contempler les impressionnants icebergs. Puis vous approcherez l’imposant glacier Spegazzini. Ce dernier glisse le long de la montagne du même nom avant de se jeter dans le lac argentin.

Votre dernière journée vous permettra de découvrir le Perito Moreno. Au coeur du Parc national de los glacieres vous pourrez apercevoir cet impressionnant glacier. Pour parvenir au site, il faut contourner la “Péninsule de Magellan”, autour de laquelle se trouvent les différents bras du lac Argentin : Bras Nord, Canal des Icebergs, Bras Rico et Bras Sud. Sur place, vous profitez des passerelles pour jouir de différents points de vues (2,5km de front). Tendez l’oreille pour écouter le grondement sourd du glacier qui se déplace en permanence. Vous aurez probablement l’occasion d’observer d’immenses blocs de glace se détacher du glacier pour terminer dans le lac Argentin.

Mais il sera déjà temps de repartir le lendemain en direction de Buenos Aires. Vous pourrez savourer une dernière journée exceptionnelle pendant laquelle vous profiterez d’une toute dernière après-midi libre avant d’assister à un incroyable show de tango pour finir en beauté votre séjour en Argentine.

Pour plus d’informations sur ce voyage n’hésitez pas à cliquer ici.

VOUS ETES INTÉRESSE PAR CE VOYAGE, CLIQUEZ ICI POUR CONTACTER L’AGENCE EQUINOXE, SPÉCIALISTE DES VOYAGES SUR MESURE DEPUIS 1990 !


Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet

Les Incas, une civilisation mythique qui a marqué l’Argentine !

Il s’agit d’une des civilisations ayant le plus marqué l’histoire de l’Amérique latine et pourtant elle n’aura perduré que 3 siècles et demi. C’est tout le paradoxe de cette civilisation qui encore de nos jours continue d’attirer de nombreuses questions et d’étonnements sur ses étranges traditions. Zoom sur cette civilisation qui aura également marqué l’histoire de l’Argentine ! Zoom sur la civilisation INCA !

Village Inca à Tilcara – Gaëtan Flipo

Les origines de cette civilisation

Il faut remonter au début du 13ème siècle pour voir les origines de cette civilisation chargée d’histoire. Manco Cápac et Mama Ocllo auraient laissé le Lac Titicaca pour aller fonder la capitale de leur civilisation dans la vallée de Cuzco dans l’actuel Pérou, à la demande de leur Dieu, le Soleil. Il s’agirait à ses débuts d’une petite tribu guerrière qui résidait dans la partie Sud du Pérou.

Cuzco qui deviendra la capitale de la civilisation Inca. Rapidement cette civilisation se développe grâce à un mode de fonctionnement vraiment révolutionnaire pour l’époque. Ils avaient par exemple développé un système administratif et politique. En effet l’Empire Inca était divisé en 4 régions elles-mêmes divisées en provinces. A leur apogée les Incas se sont étendus du nord de l’Equateur (avec une petite partie en Colombie) jusqu’à Santiago au Chili (en passant par Mendoza en Argentine). Si l’Empire Inca a réussi à se développer rapidement, c’est avant tout grâce à sa faculté à avoir réussi à intégrer la multiplicité socioculturelle des différentes tribus qui la composaient.

Au niveau des caractéristiques de cet empire, le Quechua était la langue officielle. Ceci étant, on dénombrait pas moins de 20 dialectes différents. Au niveau des croyances les Incas vouaient une véritable adoration au soleil qui était comme un Dieu. D’ailleurs c’est ce soleil inca qui est représenté sur le drapeau argentin. Pour remercier les dieux, ils sacrifiaient des enfants au sommet des montagnes. Sur un plan économique, ils s’enrichissent grâce à l’agriculture et une organisation très hiérarchisée. En effet il s’agit d’un système très étatique puisque c’est l’Etat qui possédait les terres et qui ensuite les redistribuait à son peuple.

L’apogée de l’Empire Inca jusqu’à sa chute

Beaucoup comparent élogieusement l’empire Inca au Romain au niveau de l’impact qu’il a pu avoir sur le continent même si ce dernier a duré bien plus longtemps que l’Inca et que les différences entre les deux civilisations restent importantes. Même s’il est excessivement difficile d’estimer encore de nos jours le nombre d’habitants qu’il y a pu avoir sous l’Empire Inca, on estime son nombre entre 3 et 16 millions. Les plus précises estimations penchent pour plus de 12 millions. Ce chiffre est vraiment colossal pour l’époque.

On considère qu’elle a eu la plus formidable armée de l’Amérique pré-colombienne. Avoir une grosse armée était nécessaire car parfois l’approbation d’une tribu à se joindre se faisait également par la force. Une des plus belle réalisation faite par les Incas a été la construction d’une route humaine et commerciale. Son nom ? ‘El Qhapaq Ñan’. Cela vient du Quechua qui signifie ‘chemin principal’. Il s’agit d’une route de plus de 30 000 kilomètres qui partait du Sud-Ouest de la Colombie (à quelques kilomètres au sud de Cali) et qui s’arrêtait à Santiago au Chili.

Le Qhapaq Ñan – Wikimédia Commons

Rien ne semblait arrêter l’Empire Inca dans son expansion et son développement. C’est pourtant à l’arrivée des espagnols et plus précisément du général Pizarro en 1532 que ce fut la fin pour les Incas. Même s’ils étaient bien plus nombreux, ils étaient néanmoins moins bien équipés et organisés. Ce fut une terrible défaite pour les Incas qui ne représentaient plus qu’une population de 600 000 habitants après l’arrivée des espagnols. Beaucoup s’accordent à dire que sans l’arrivée des espagnols, l’Empire Inca se serait encore plus développé et aurait été un des plus puissant au monde.

Les traces de l’Empire Inca en Argentine

Les ruines de Quilmes – Flickr

Encore une fois, bien que connu, l’Empire Inca n’a pas longtemps marqué l’histoire de l’Argentine puisqu’ils n’ont traversé l’Argentine qu’en 1479 et se sont fait repousser par les espagnols qu’à partir de 1534. Ainsi ils sont restés sur le territoire argentin moins de 60 ans et malgré ce très faible temps passé en Argentine, on retrouve certains vestiges de leurs coutumes et cultures.

Si on retrouve principalement des traces de l’Empire Inca au nord de l’Amérique du Sud, toutefois certains sites en Argentine sont encore imprégnés de cette incroyable civilisation. C’est le cas surtout dans le Nord comme la Province de Tucuman, Jujuy ou encore Salta. Un des plus connus est le Pucará de Tilcara dans la province de Jujuy, un ancien village Inca dans la Quebrada de Humahuaca ou encore la cité sacrée de Quilmes dans la province de Tucumán.

C’est justement dans la Province de Salta qu’on a retrouvé 3 momies d’enfants incas. Elles avaient été sacrifiées au sommet de la montagne Llullaillaco, à la frontière entre le Chili et l’Argentine. C’est d’ailleurs le plus haut sommet au monde pour les sacrifices humains (6739 mètres d’altitude). Aujourd’hui on retrouve les momies de ces enfants sacrifiés au musée MAAM. Il se trouve au centre de Salta sur la place 9 de Julio. Au niveau de l’art et le mode de vie des Incas on peut retrouver cela au musée PAJCHA. Il est également à Salta à quelques mètres de la place Miguel de Güemes.

VOUS ÊTES INTÉRESSÉ POUR FAIRE UN VOYAGE DE PLUSIEURS JOURS AVEC DANS LE NORD-OUEST ARGENTIN SUR LES TRACES DE l’EMPIRE INCA ? CLIQUEZ ICI.


Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet

Comment aller à Ushuaia ? Nos astuces et nos bons plans !

La réputation de Ushuaia n’est plus à faire tellement elle est le sujet à de nombreux reportages et documentaires. Ses montagnes, son canal, ses lieux mythiques (cap Horn, phare des éclaireurs…), ses parcs naturels, son accueillant centre ville ou encore ses lacs font d’Ushuaia une destination exceptionnelle qui accueille chaque année des milliers de touristes. Mais il n’est pas toujours simple de se rendre dans cette ville qui, rappelons-le, est une île qui se trouve à l’extrême sud du continent. Ainsi, pour vous faciliter la tâche, on vous donne tous les conseils et les informations dont vous avez besoin. Cap sur la ville la plus australe au monde !

Phare des éclaireurs – Lauriane Him

En Avion

  • Depuis Buenos Aires

C’est à vrai dire la situation la plus courante et une des plus conseillées. Conseillé pourquoi ? Car il existe un important choix de vols par jour et qu’au final le trajet est assez court (compter 3h30 environ). Chose importante, il y a des vols qui partent de l’aéroport nationale (Au nord de Palermo) et d’autres qui partent de l’aéroport international Ezeiza (à l’extrême Sud Est de Buenos Aires). Les prix sont assez variables selon l’horaire indiqué.

  • Depuis El Calafate

Bien que El Calafate possède un tout petit aéroport avec peu de destinations possibles, Ushuaia est une destination envisageable et par ailleurs beaucoup choisie. En effet, nombreux sont ceux qui décident de passer quelques jours à El Calafate puis envisagent d’aller d’El Calafate à Ushuaia pour rester dans cette dernière destination 3-4 jours. Il y a plusieurs vols par jours selon la période et il faut compter 1h20 seulement pour effectuer ce trajet. Attention toutefois, en période basse ce trajet n’est pas envisageable (sous réserve de changement).

  • Córdoba

Córdoba est la deuxième plus grande ville d’Argentine. Il n’est donc pas rare de voir des vols de Córdoba à Ushuaia. Ceci étant les vols directs sont relativement rares. Il faut compter au mieux 2 vols directs par jour. Compter pratiquement 4h de voyage.

  • Trelew

Petite ville de moins de 100 000 habitants, Trelew est principalement connue pour sa proximité avec la Péninsule de Valdés. Il existe des vols directs entre Trelew et Ushuaia. Compter au mieux 1 vol direct par jour en saison haute alors ne le manquez pas. Cela peut-être une bonne solution si vous souhaitez découvrir la Péninsule de Valdés en quelques jours puis Ushuaia.

Il existe aussi d’autres vols depuis d’autres destinations mais soient elles ne sont pas recommandées soient ce ne sont pas des vols directs.

La nature à Ushuaia – Lauriane Him 

En Bus

On ne vous cache pas qu’un voyage en bus sera dans tous les cas long et fatigant. Sachez en tout cas qu’il n’existe qu’une seule et unique ville (hors Terre de feu) qui propose un trajet direct vers Ushuaia, il s’agit de Rio Gallegos.

  • Rio Gallegos

Il s’agit donc de l’unique ville qui permet d’atteindre Ushuaia en bus direct si on ne compte pas les autres petites villes qui se situent sur la terre de feu. Et cette ville ne propose qu’un seul et unique bus la journée qui permet de se rendre jusqu’à Ushuaia. La durée du trajet est d’environ 11h (assez variable selon la perte de temps à la frontière avec le Chili). Par ailleurs vous prenez un ferry pendant le trajet pour rejoindre la Terre de Feu. Encore une fois, ce bus est valable en saison haute en revanche en saison basse le trajet n’est plus direct et s’arrête plusieurs fois.

En Voiture

On ne vous le cache pas, ce n’est pas la solution la plus pratique ni la plus souhaitable étant donné le temps nécessaire pour se rendre dans cette ville. A titre d’exemple, pour aller de Buenos Aires à Ushuaia il faut compter 37 heures ce qui fait un jour et demi de voyage. De El Calafate il faut compter environ 11h et depuis Rio Gallegos 8h. A noter que de plus, les routes sont bien moins praticables en hiver en raison des conditions climatiques. De manière générale on déconseille plutôt la voiture.

Voilà, vous avez désormais toutes les clefs en mains pour aller à Ushuaia de la façon qui vous conviendra le mieux ! Encore une fois toutes les informations mentionnées dans cet article sont susceptible de changer et de varier selon la saison (haute ou basse).

Si vous avez envie d’un séjour inoubliable au bout du monde, n’hésitez plus. Choisissez l’Agence de Voyage Equinoxe, spécialiste de l’Argentine depuis 27 ans, pour y organiser votre séjour !

 


 

Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet

L’Open de tennis d’Argentine arrive en février

30C’est une évidence, l’Argentine est définitivement un pays sportif. Si, incontestablement, le football est le sport numéro 1, il y a toutefois un grand nombre d’autres sports auxquels les argentins sont attirés comme la formule 1, le basket, le polo, le volley-ball, le rugby ou encore le tennis. Et c’est de ce dernier sport dont nous allons vous parler. Il est d’ailleurs d’autant plus temps d’en parler que dans quelques jours va se tenir le tournoi annuel de l’Open d’Argentine regroupant quelques grands joueurs de tennis internationaux. Donc, réservez dès à présent votre semaine du 10 au 18 février si vous souhaitez voir de belles affiches de tennis.

Open argentina – Tenis Zone

L’Argentine dans l’histoire du tennis ? 

Il est évident que l’Argentine n’est pas la nation principale du tennis mais vous serez vraiment surpris d’apprendre que l’Argentine a beaucoup pesé dans l’histoire du tennis et continue encore de nos jours à avoir une certaine renommée. En effet historiquement, plusieurs joueurs célèbres se sont illustrés au plus grand niveau. Le plus célèbre d’entre eux est sans aucun doute Guillermo Vilas qui dispose même d’une statue à son effigie au Paseo de la Gloria (Puerto Madero).

Au cours de sa carrière, il remporta pas moins de 62 titres (en simple et en double), ce qui en fait le joueur le plus titré d’Amérique du Sud de l’histoire et le neuvième au monde. Parmi ces titres, il gagna 4 tournois du grand chelem. Il s’agit également d’un homme possédant un grand nombre de records internationaux.

Il détient par exemple le record du plus grand nombre de victoires d’un même tournoi ATP 250 (8 fois celui de Buenos Aires), celui qui a compté le plus de victoires en une année (134 victoires) ou encore celui qui a compté le plus grand nombre de victoires d’affilé sur terres battues (47). Ces records ont été réalisés au cours de cette incroyable année 1977. Cette année-là, il remporte 2 tournois du grand chelem (Roland Garros et l’US Open). En bref, probablement un des sportifs les plus emblématiques de l’histoire du sport argentin.

Mais aussi…

Dans les autres figures argentines de tennis on peut citer également Ricardo Davin qui est le plus jeune joueur de l’histoire a avoir remporté un tournoi d’un circuit ATP. Ce fut celui de Buenos Aires en 1985. Il avait seulement 15 ans et un mois. Depuis, ce joueur est devenu le coach de deux icônes du tennis argentin. Le premier, Gastón Gaudio qui a remporté Roland Garros en 2004 contre son compatriote argentin Guillermo Corias (une autre icône du tennis mondial entre 2003 et 2006) et le deuxième Juan Martin del Potro vainqueur de l’US Open en 2009 après avoir sorti Federer et Nadal (seul Djokovic a déjà réalisé cet exploit) et de la coupe Davis en 2016. A ce jour, seuls Del Potro, Gaudio et Vilas ont remporté un tournoi du grand chelem en Argentine.

En tennis féminin, Gabriela Sabatini est incontestablement la plus connue après avoir remporté 3 tournois du grand chelem dans les années 1990. De même, Paolo Suarez fait figure également d’icône du tennis argentin après avoir remporté pas moins de 48 titres en doubles. Elle est considérée d’ailleurs comme une des meilleurs joueuses de l’histoire du tennis féminin en double.

Juan Martin Del Potro – Wikimédia Commons

L’Argentina Open (ou l’Open de tennis d’Argentine) !

Crée en 1968 à Buenos Aires et ayant lieu chaque année depuis 2001, il s’agit d’un tournoi important de tennis. Pour vous donner un ordre d’idée sur la hiérarchie des tournois au tennis, on a tout d’abord les 4 tournois du grand chelem (US Open, Open d’Australie, Wimbledon et Roland Garros) qui sont considérés comme les plus prestigieux au monde. Ensuite vient le Master de Londres qui regroupe les 8 meilleurs joueurs au monde. Juste après on trouve 9 Masters 1000, 13 ATP 500 et ensuite 40 ATP 250. Le tournoi de Buenos Aires est dans cette dernière catégorie. On retrouve également une dernière catégorie pour les professionnels appelés Futures. Il s’agit de la catégorie professionnelle la moins prestigieuse.

Cette année ce tournoi qui fait donc partie de la catégorie ATP 250 aura lieu du 10 au 18 février. On retrouvera quelques importantes figures du tennis international. Le plus célèbre est l’autrichien Dominic Thiem (vainqueur de l’édition 2016), numéro 5 mondial et tête de série pour ce tournoi. Nous avons aussi un autre tennisman qui participera à ce tournoi parmi les 10 premiers mondiaux. Il s’agit du croate Mario Cilic. A cela s’ajoute également les espagnols Busta et Ramos, l’argentin Schwartzman (numéro 26 mondial) et un seul et unique français, Gaël Monfils (numéro 46 mondial).

Le terrain est de la terre battue et le vainqueur de la dernière édition fut l’Ukrainien Alexandr Dolgopolov. Si les prétendants à ce titre sont connus, le calendrier des matchs, lui n’est pas encore dévoilé mais nous vous invitions à cliquer ici pour en savoir plus. Ainsi, serez-vous présent à ce tournoi ayant lieu à Palermo pour soutenir vos joueurs préférés ? Moi oui !


Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet

AGENDA CULTUREL de Buenos Aires du 26 Janvier au 2 Février 2018

Profitez des vacances scolaires pour sortir et vous amuser car c’est un nouveau week-end riche en sorties qui vous attend ! Découvrez toutes les nombreuses activités qui sont au programme dans la capitale à partir de ce soir jusqu’au vendredi de la semaine prochaine ! Voilà l’agenda culturel de ce week-end et de la semaine prochaine !

[BALADES ET VISITES GUIDÉES]


La tour de Retiro – Flore Guegand

Visite | Quartier Retiro

Votre connaissance de ce quartier s’arrête sûrement à la gare routière et ferroviaire qui se trouve effectivement dans ce quartier au nord de la capitale. Toutefois vous serez surpris d’apprendre qu’il y a de nombreuses choses à connaitre sur ce quartier peu connu. C’est pour cela que la ville de Buenos Aires vous propose de visiter ce quartier ce mardi 30 janvier à 17h00. La visite de Retiro est faite par un guide en espagnol.

Où et quand ? Ce mardi 30 janvier à 17h00. En réservant ici, vous connaîtrez le point de rendez-vous.
Combien ?  Entrée libre et gratuite

Visite | Arte Urbano

Vous appréciez l’art murale et vous souhaitez en savoir plus sur cet art que l’on retrouve dans un très grand nombre de quartiers de Buenos Aires ? Cette activité Arte Urbano est officiellement faite pour vous. En effet, par petits groupes vous découvrirez les meilleurs rues des quartiers concernés par le street art. Le tour dure 90 minutes. Cliquez ici pour en savoir plus et réserver.
Où et quand ? Certains samedis à 10h du matin dans les quartiers de la Boca, Barracas, Palermo et Coghlan.
Combien ? Entrée gratuite

Balade | Galería Güemes

Se promener dans les rues de Buenos Aires est toujours agréable. La ville ne possède pas seulement des rues très fréquentées mais aussi un patrimoine architectural très hétérogène. Buenos Aires a tant de choses à offrir que chaque promenade est une découverte ou redécouverte des trésors cachés : la Galería Güemes en fait partie. Construite vers 1915, ce fut un des premiers gratte-ciel de Buenos Aires. A l’époque, les habitants étaient séduits par la variété des activités qu’offrait ce lieu de 87 mètres de hauteur. Théâtre, restaurant, appartement ainsi qu’une vue à 360 degrés de toute la ville : les possibilités sont nombreuses dans cette galerie.

Où et quand ? Lundi à vendredi de 8h à 20h et le samedi de 9h à 15h. Fermé les jours fériés et le dimanche. Galería Güemes (microcentro), Florida 165 et San Martín 170, Buenos Aires.
Combien ?  Entrée gratuite.

Balade Tranvía Histórico

Le tram à Buenos Aires a cessé de fonctionner en 1961 mais il est toujours possible de monter à bord du dernier actif de la ville. Le tram historique (tranvía histórico) vous amène pour un trajet de 2km. Accompagné d’un guide, vous serez replongé dans l´histoire du tram de la ville de Buenos Aires grâce aux petites histoires et anecdotes. En plein cœur du quartier Caballito, vous aurez l’occasion de découvrir le quartier anglais d’une autre manière. Les rues pavées et la tranquillité qui règne sauront vous faire passer un moment agréable.

Où et quand ? De mars à novembre : samedi et jours fériés de 16h à 19h30 – dimanche de 10 h à 13h et de 16h à 19h30. De décembre à février : samedi et jours fériés de 17h à 20h30 – dimanche de 10h à 13h et de 17h à 20h30. Lieu de rendez-vous : croisement entre la rue Emilio Mitre & José Bonifacio, Buenos Aires
Combien ?  Entrée gratuite

[EXPOSITIONS ET MUSÉES]

Collection Playmobil – Wikimédia Commons

Exposition | Museo del Cine

A tous les passionnés de cinéma ! Le musée du cinéma a ré-ouvert ses portes et propose une nouvelle exposition permanente. Le musée vous offre une découverte du cinéma argentin de sa création jusqu’à nos jours. Pour la première fois, l’exposition comprendra des projections qui illustreront le cinéma argentin ainsi que des objets ayant servis à créer des chefs d’œuvre argentins. Caméra, affiches… autant d’objets qui sauront ravir les cinéphiles !

Où et quand ? Lundi à mercredi de 11h à 18h – Samedi, dimanche et jours fériés de 10hà 19h. Au Museo del Cine Pablo C.Ducrós Hicken (La Boca), Agustín R. Caffarena 51, Buenos Aires
Combien ?  Entrée 20 ARS et gratuit le mercredi. Tarifs réduits pour les retraités, étudiants, enfants de moins de 12 ans et personnes à mobilité réduite

Exposition | Collection de playmobil

Au Museo de la Ciudad, Juan Dethloff presente sa grande collection de Playmobil qui compte environ 2500 figurines. Il existe de nombreux collectionneurs : les timbres, les figurines… mais aussi les Playmobil. Vous pouvez retrouver une collection entière de ces figurines qui nous ont accompagnées tout au long de notre enfance. N’hésitez donc pas à vous rendre dans ce musée pour découvrir cette incroyable collection qui ravivera des souvenirs d’enfance.

Où et quand ? Jusqu’au 11 février, tous les jours de 11h à 18h. Museo de la Ciudad (Monserrat), Sala 1°Piso Altos de “La Estrella”, Defensa 219, Buenos Aires
Combien ?  Entrée gratuite

 

[FERIAS ET FESTIVALS]

Quartier Balvanera- Wikimédia Commons

FERIA | Buenos Aires market at night

Vous aimez manger sainement et participer à une activité de nuit ? Ce marché nocturne est fait pour vous. En plein cœur du quartier Villa Urquiza, vous pourrez acheter des produits bons et sains. Vous retrouverez pas moins de 60 producteurs qui viennent de toute l’Argentine dans ce marché nocturne qui est divisé en 2 parties. Une partie où vous pourrez acheter des produits de base (pain, fromage,  farine…) et l’autre avec des plats plus élaborés avec de la cuisine internationale. C’est vous qui choisissez puisque des tables seront mises à votre disposition : idéal pour passer un agréable moment tout en dégustant les produits achetés. Les enfants trouveront également leur bonheur grâce aux différents spectacles et activités proposés. Découvrez toutes les informations dont vous avez besoin ici.

Où et quand ? Ce vendredi 26 et ce samedi 27 janvier de 18h à minuit. A la Plaza Echeverria (Villa Urquiza), Buenos Aires
Combien ?
  Entrée libre et gratuite

FESTIVAL | Harry Potter Book night en Saturnalia Fan Store

Si vous êtes fan des livres de JK Rowling sur Harry Potter vous ne serez pas déçu de cet événement ! En effet, dans le cadre de cet événement Harry Potter, vous aurez la chance de plonger dans l’univers Harry Potter en participant à des activités thématiques en rapport avec les livres, un petit spectacle ou encore des réductions pour pouvoir se procurer des accessoires en rapport avec la saga ! ‘Wingardium Leviosa’ !

Où et quand ?  Au Saturnalia Fan, Araoz 408 (Almagro), Buenos Aires. Ce jeudi 1er févier à 17h.
Combien ?
 Entrée libre et gratuite.

Feria Feria de Antigüe des de San Telmo.

Le marché des antiquités de San Telmo, aussi connu sous le nom de « Mercado de Pulgas » (marché aux puces) est connu grâce à ses produits d’antiquités. Cependant, le marché de San Telmo possède une histoire différente des autres. José María Peña, le créateur du marché avait besoin de 30 marchands pour que le marché soit autorisé. Il décida donc de publier une publicité dans les journaux « Vous voulez vendre vos objets d’antiquité ? Faites le sur une place ». C’est ainsi que le marché a vu le jour. C’est aujourd’hui un symbole du quartier ainsi qu’un lieu pour découvrir des orchestres de tango.

Où et quand ? Dimanche de 10h à 17h. San Telmo, Defensa y Humberto 1, Buenos Aires
Combien ? Entrée libre et gratuite

[CONCERTS, SOIRÉES ET ACTIVITÉS]

La plage à Buenos Aires – Source : FlickR

Soirée | Amor por el Hip-Hop

Si vous aimez les soirées animées où vous pouvez danser au rythme de la musique, vous serez comblé par ce rendez-vous à Recoleta. Vous aurez la chance d’avoir plusieurs DJ, différents groupes de musique de Hip-Hop ou encore un show de Soul & Gospel Hip Hop rien que pour vous. Si vous voulez commencer votre soirée de la meilleure des façons, vous savez où cela se passe !

Où et quand ? Au Centro Cultural Recoleta, Junin 1930, Buenos Aires. Ce samedi 27 janvier de 17h à 20h
Combien ? Entrée libre et gratuite

Activité | Buenos Aires Playa

Vous avez du mal à résister aux chaleur suffocantes et vous souhaitez vous sentir en vacances même si vous habitez dans une ville active de presque 15 millions d’habitants ? Nous avons la solution pour vous ! Depuis sa première édition en 2009 ce projet est un véritable succès ! Je parle bien évidemment de la plage à Buenos Aires ! Même si elle est bien entendue artificielle vous pourrez profiter d’un grand nombre de choses avec des terrains de foot, des douches, des parasols, des terrains de volley ou encore des structures gonflables pour les plus petits. De nombreux spectacles auront lieu également.

Où et quand ? Au Parque Indoamericano Castañares Avenida y Escalada Avenida (villa Soldati), Buenos Aires. Du 10 janvier au 28 février
Combien ?
Gratuit

Concert | Percussions africaines

Quand on vous dit qu’en Argentine on trouve des cultures de tous les pays ce n’est pas pour rien. En effet ce samedi vous pourrez écouter de la musique africaine en plein cœur de Buenos Aires. La particularité de ce show est que vous pourrez avoir des cours de percussions africaines. Pour participer à cet événement aucun instrument ou expérience musicale n’est attendue. Venez comme vous êtes ! Pour plus d’informations cliquez ici !

Où et quand ? A Mario Bravo 614, Abasto, Buenos Aires. De 16h à 17h30 tous les samedi jusqu’au 24 février
Combien ? Prix très variable selon votre situation. Gratuit pour les argentins, retraités et moins de 12 ans et prix jusqu’à 120 ARS                          

[THÉÂTRE – SPECTACLE – CINÉMA]

Groupe de jazz argentin – Source : Flickr

Spectacle | Estrellas en tu barrio llega a Villa Crespo

Estrellas en tu barrio est le cycle musical qui regroupe les artistes émergents argentins en une seule et même soirée ! Pour cela vous aurez la chance de découvrir les nouveaux talents argentins comme Néstor Fabian, Palito Ortega, César Isella…Si un des chanteurs ne vous plait pas, n’hésitez pas à vous rendre sur la deuxième scène ! Le programme complet ici.

Où et quand ?  Villa Crespo (Av. Corrientes, entre Av. Juan B. Justo et Scalabrini Ortiz, Comuna 15), ce samedi 27 janvier à partir de 17h
Combien ? Entrée libre et gratuite

Cinéma | Jazz at the movies

Jazz at the movies est un spectacle audiovisuel qui a pour but de recréer des bandes sons des musiques de film, connus sous un air de jazz. Par exemple vous pourrez redécouvrir les musiques des films Casablanca, Pal Joey ou encore un américain à Paris. Si vous aimez le Jazz cela vaut vraiment le détour !

Où et quand ? Au Bebop Club (San Telmo), Moreno 364, Buenos Aires à 21h ce dimanche 28 janvier
Combien ?  A partir de 150 ARS. Pour acheter vos places cliquez ici

 

Bonne semaine à tous !


VOUS AVEZ AIMÉ CET ARTICLE ? A LIRE SUR LE MÊME SUJET


 

Les vaccins obligatoires et conseillés avant d’aller en Argentine

Les vaccins sont une des préoccupations majeures lorsque l’on se rend à l’étranger. En effet, les questions médicales sont souvent une de nos craintes principales surtout quand on part dans un pays hors de l’Europe. Mais rassurez-vous en lisant cet article vous serez un véritable expert médical…enfin presque !

Une seringue – Pixabay

Que dois-je absolument faire sur le plan médical avant d’aller en Argentine ?

La première chose à savoir et qui va vous rassurer est qu’il n’y a aucun vaccin obligatoire à faire pour aller en Argentine hors vaccins obligatoires français. A noter que vous pouvez découvrir les 11 vaccins obligatoires (à partir de Janvier 2018) que vous devez faire quand vous êtes français en cliquant ici. Si vous venez d’ailleurs que de France, il peut s’agir d’autres vaccins obligatoires à faire.

La plupart des vaccins sont à faire à la naissance et n’ont pas besoin d’être renouvelés. Cependant, prenez bien le temps d’aller voir votre médecin pour bien vérifier que vous avez tout vos vaccins et qu’ils sont tous à jour ! Normalement le médecin doit vous donner un papier avec vous qui prouve que vous avez tout vos vaccins à jour. Il est excessivement rare mais il peut vous être demandé ce justificatif en Argentine. A noter que le numéro en Argentine n’est pas le même qu’en France. En effet si vous vous sentez mal en Argentine appelez les urgences au numéro 100.

Le moustique responsable de la transmission de la fièvre jaunePxHere

Les vaccins conseillés 

Il n’y a donc pas de vaccin obligatoire spécifique pour l’Argentine. Ceci étant on trouve des vaccins conseillés. Chose importante à rajouter, ces vaccins peuvent être plus ou moins préconisés selon la région d’Argentine où vous habitez. Les deux premiers sont l’hépatite A et la typhoïde. Ce sont des maladies qui restent assez rares en Amérique du Sud. Elles se transmettent presque exclusivement par l’alimentation. Le premier agit 15 ans alors que l’autre seulement 3 ans. Votre médecin peut vous conseiller un vaccin.

Ensuite on trouve également la fièvre jaune. Il s’agit peut-être du vaccin qui serait le plus à conseiller. Nous ne nous prétendons en aucun cas médecin mais il existe certains zones de l’Argentine où il est recommandé (surtout vers le Nord à Iguazú) ou si vous allez au Paraguay, Bolivie ou au sud du Brésil. Dans tous les cas, les risques d’attraper la fièvre jaune sont extrêmement faibles. Elle se propage uniquement par les insectes de jour. A noter que la vaccination contre la fièvre jaune est à vie. Attention, le vaccin de la fièvre jaune n’est disponible que dans les centres de vaccinations internationaux, il faut donc penser à prendre rendez-vous au moins deux à trois semaines avant votre départ. Vous trouverez la liste des centres en France ICI.

Encore une fois, toutes ces informations sont susceptibles de changer et surtout sont parfois spécifiques à chacun. Par conséquent nous vous conseillons dans tous les cas de consulter votre médecin avant de partir. Si vous devez (ou souhaitez) faire des vaccins sachez que certains nécessitent de prendre un rendez-vous bien à l’avance donc n’attendez pas le dernier moment. On espère que cet article ne vous a pas rendu malade ! Bon voyage à tous !


Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet

Que faire à Tigre ? Les activités, comment se rendre à Tigre et nos conseils !

Vous logez à Buenos Aires mais vous souhaitez fuir le temps d’une journée le tumulte de la capitale ? La meilleure solution est sans aucun doute de se rendre à Tigre ! Surnommée élogieusement la Venise d’Argentine, à Tigre vous vous sentirez en pleine campagne dans cette ville à moins de 30 kilomètres du centre de Buenos Aires. Il est facile et peu coûteux de se rendre à Tigre et les activités sur place sont très nombreuses et variées.

Tigre – Clément Burre

Comment aller à Tigre ?  

Lorsque vous venez de Buenos Aires il est très facile de se rendre à Tigre. Le moyen de transport que nous conseillons le plus est le train :

  • Le train direct Retiro – Estación de Tigre

C’est le moyen le plus économique. Le prix varie en fonction d’où vous prenez le train. Si par exemple vous faites le trajet Retiro – Tigre vous serez dans la catégorie la plus chère. Par contre si vous prenez le train à partir d’Olivos jusqu’à Tigre vous serez en catégorie 2, une catégorie plus économique. Ceci étant, même dans la catégorie la plus élevée, vous payerez environ le même prix que si vous prenez le bus voire un peu moins cher.

Inutile de réserver à l’avance et vous pouvez choisir sur place les horaires que vous voulez. Le trajet dure environ 50 minutes de Retiro à Tigre. Petit conseil, le week-end l’affluence dans ce train peut être très importante donc évitez les heures de pointe ou laissez passer le premier train que vous verrez et attendez le second pour avoir une place assise. Comptez un train toutes les 20 minutes environ.

  • Le tren de la Costa

Train construit en 1995, il a été principalement construit pour les touristes. Pour le prendre vous devez tout d’abord vous rendre jusqu’à la station de Mitre depuis Retiro. Arrivé à la gare de Mitre, vous verrez de nombreuses indications pour se rendre au Tren de La Costa. Le Tren de la Costa part de la gare de Maipu qui se trouve à seulement 300 mètres de celle de Mitre. Le tajet ne coûte que 10 ARS si vous êtes résident argentin et 20ARS si vous êtes étranger. Comptez environ 1 train toutes les 30 minutes.

Pendant le trajet vous traverserez les quartiers chics de Buenos Aires avant d’arriver à Tigre. Admirez les quais des stations qui ont parfois été aménagées en marché ou en café très accueillant (station Borges par exemple). Le trajet jusqu’à Tigre ne dure que 30 minutes  Précision importante avec le tren de la Costa vous arrivez à la station Delta de Tigre qui se trouve à exactement 1km de la station principale de Tigre.

  • Le bateau

Comptez environ 1h50 pour se rendre à Tigre en bateau. Le bateau part du nord de Puerto Madero depuis Cecilia Grierson 400 et arrive à Tigre à la station fluviale (Lavalle 499). Vous pourrez découvrir de nombreux bâtiments pendant ce voyage comme l’aéroport nationale Jorge Newbery, le stade de foot de River Plate ou encore les quartiers chics du nord de Buenos Aires. Une très belle expérience.

  • Le bus

La ligne de bus la plus rapide depuis le centre de Buenos Aires pour se rendre à Tigre est la ligne 60. Vous trouverez des arrêts à Constitución, Congreso et Palermo. Pour voir le trajet complet cliquez ici. Comptez environ 1h30 de trajet.

Autrement vous pouvez aussi, bien entendu, vous rendre à Tigre par vos propres moyens, dans ce cas comptez environ 35-40 minutes selon le trafic si vous y aller en voiture et au moins 1h si vous y aller en vélo. N’hésitez pas à combiner deux moyens de transport différents avec par exemple à l’aller le bateau et au retour le tren de la costa.

 

Le centre de Tigre – Gaëtan Flipo

Que faire à Tigre ? 

La plus grosse particularité de Tigre est finalement le nombre varié d’activités envisageables à Tigre. En effet entre sports aquatiques, sports terrestres, activités à sensation, activités culturelles et shopping, il y en aura pour tous les goûts !

  • Le Parque de la Costa

Parc d’attraction créé en 1997, vous serez surpris par l’intensité de certains manèges ! Le parc compte pas moins de 50 manèges. Vous y trouverez entre autre des montagnes russes, jeux de lasers, chaises volantes ou encore courses de karting. Les prix varient en fonction de ce que vous souhaitez faire dans le parc.

Quand ? Tous les jours de 11h à 19h30 (lundi fermé)
Où ? Vivanco 1509, Tigre

  • El puerto de frutos

Rendez-vous au Puerto de Frutas, un marché artisanal argentin très réputé dans lequel vous pourrez vous procurer des souvenirs typiques à des prix très intéressants. De nombreux brocanteurs et fleuristes animent ce marché pittoresque. Je vous préviens c’est un véritable labyrinthe !

Quand ? Tous les jours de 10h à 20h tous les jours
Où ? Río Sarmiento, 160. Le marché s’étend aussi sur les rues adjacentes

  • Faire un tour en bateau sur le rio Tigre

De très nombreuses agences proposent des tours en bateau à des horaires différents à proximité du pont l’Avenida Del Libertador Gral.San Martin. Généralement ces tours durent 1h, 1h30 voire 2h. Vous pourrez aussi faire du kayak ou de l’aviron.

Quand ? Tous les jours. Souvent de 10h à 20h
Où ? Des deux côtés du Rio de Tigre près du pont sur la rue Lavalle et parallèle à la rue Bartolomé Mitre

Vue depuis un bateau à Tigre – Gaëtan Flipo

  • Le parc d’aventure EUCA

C’est tout simplement le plus grand parc d’Aventure d’Amérique du Sud ! Et il se trouve à 10 minutes en voiture de Tigre ! Donc venez faire votre Tarzan et vous déplacer d’arbre en arbre ! Le parc s’étend sur plus de trois hectares et propose plus de 100 activités, accessibles à tous les âges et à tous les niveaux. Accrobranche, tyroliennes, chute libre pour tous les niveaux, pour les grands et les petits, du plus facile au plus éprouvant… Ne manquez pas cette occasion de vous amuser en famille ou entre amis !

Quand ? De mercredi au vendredi de 14h à 21h et le samedi et dimanche de 10h à 21h. Lundi et mardi fermés
Où ? Italie 4502, Dique Luján

  • Le Musée MAT

Vous pourrez venir visiter dans une ancienne maison coloniale nommée «Club de Tigre», un magnifique musée appelé Museo de Arte de Tigre. Ainsi, vous pourrez y découvrir un ensemble de 155 peintures et sculptures réparties dans sept salles différentes. Voilà un bon moyen de faire un saut dans le passé et d’apprécier l’art figuratif des XIXème et XXème siècles.

Quand ? Du mercredi au vendredi de 9h à 19h et le samedi et dimanche de 12h à 19h. Lundi et mardi fermés
Où ? Avenida Victorica 972, Tigre

  • Musée naval de la nation

Ce grand musée retrace l’histoire de la navigation ainsi que l’aviation militaire. La chose vraiment positive dans ce musée est qu’il y a une très grande variété de différents supports. On trouve par exemple des maquettes de bateaux, des croquis, des vêtements d’époque, des tableaux et même à l’extérieur du musée des modèles d’avion et de canon. Vous apprendrez certainement plusieurs choses sur la navigation et l’histoire maritime argentine.

Quand ? Du mardi au vendredi de 9h à 18h et le samedi et dimanche de 11h à 19h. Lundi fermé
Où ? Avenida Victorica 602, Tigre

Ainsi n’hésitez plus et rendez vous à Tigre ! Les activités n’y manquent pas !

SI VOUS SOUHAITEZ PASSER UNE JOURNÉE OU PLUS À TIGRE, N’HÉSITEZ PAS A CONTACTER l’AGENCE EQUINOXE (EN CLIQUANT ICI), SPÉCIALISTE DES VOYAGES SUR MESURE
DEPUIS 1990 ! 


 

Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet

Les activités gratuites à Buenos Aires

De manière générale, les spectacles, concerts et les événements sportifs ne manquent pas à Buenos Aires mais généralement ces activités sont payantes et il n’est pas envisageable de participer à toutes ces animations étant donné leurs coûts. C’est pourquoi nous avons décidé de vous présenter toutes les activités entièrement gratuites proposées par la ville de Buenos Aires qui ne vous endetteront pas d’un rond ! Il s’agit principalement d’activités sportives mais il y a également des choses proposées en lien avec la culture argentine (tango, tourisme, cours d’espagnol…). On vous fait le point ici !

Quartier de Boca à découvrir en visites guidées – Claire Peridy

  • Running BA 

Envie de découvrir les plus beaux quartiers de la ville tout en pratiquant une activité sportive ? Running BA semble être fait pour vous. L’activité consiste à courir en groupe avec un coureur de la ville de Buenos Aires. Il existe plusieurs parcours possibles comme au quartier de Recoleta, Palermo, Centro ou Puerto Madero. Souvent le parcours est de 9 kms et commence à 9h du matin le samedi et le dimanche. Prévoir 2h de running car vous ferez plusieurs arrêts. Pour plus de renseignements cliquez ici.
Où et quand ? Certains samedis et dimanches dans les quartiers de Recoleta, Palermo, Centro et Puerto Madero.

  • Bici Tour BA

Qui a dit que le vélo était un sport individuel ? Figurez-vous que plus maintenant ! En effet désormais il est envisageable de faire du vélo avec quelqu’un. On ne parle pas d’un tandem puisque vous serez tout seul à pédaler. Mais de quoi s’agit-il donc ? Il s’agit d’un vélo avec une personne qui pédale à l’arrière et à l’avant un enfant de 25 à 50 kilos qui reste assis pendant que celui derrière fait tous les efforts ! Plus de renseignements en cliquant ici.
Où et quand ? Tous les samedis et dimanches à 10h et 11h30. Le tout se fait à Palermo.

  • Arte Urbano

Vous appréciez l’art mural et vous souhaitez en savoir plus sur cet art que l’on retrouve dans un très grand nombre de quartiers de Buenos Aires ? Cette activité Arte Urbano est officiellement faite pour vous. En effet, par petits groupes vous découvrirez les meilleurs rues des quartiers concernés par le street art. Le tour dure 90 minutes. Cliquez ici pour en savoir plus.
Où et quand ? Certains samedis à 10h du matin dans les quartiers de la Boca, Barracas, Palermo et Coghlan.

Street Art Palermo – Candice Barkatz

  • Visites guidées de la ville

Rares sont les villes dans le monde où il est possible de participer à des visites guidées entièrement gratuites mais c’est bien le cas de Buenos Aires, donc profitez-en ! Les visites guidées sont majoritairement en espagnol mais il y en a également en anglais. Vous en aurez toute la journée mais aussi la nuit (souvent à partir de 20h). Plus d’informations en cliquant ici.
Où et quand ? Dans les quartiers de Puerto Madero et certaines avenues à Microcentro et Palermo.

  • Bus touristique

Fréquemment, la ville de Buenos Aires propose des tours en bus gratuit, le plus souvent avec un thème. A l’heure où nous rédigeons cet article, il était proposé un tour en bus qui retrace la vie de l’actuel pape François. Le trajet commence dans le quartier Nuñez, quartier qui a marqué son enfance. Plus d’informations en cliquant ici.
Où et quand ? Le samedi et dimanche à 9h et 15h. Quartier Nuñez jusqu’à Plaza de Mayo.

  • Clases de Tango

Ce n’est certainement pas avec un seul cours d’un heure que vous deviendrez un pro de tango, ceci étant il est toujours intéressant d’apprendre les bases d’une nouvelle danse ! Il est assez rare de trouver des cours gratuits de Tango avec un professeur donc profitez-en ! Plus d’informations en cliquant ici.
Où et quand ? Au centre culturel Recoleta, Junín 1930, Buenos Aires. A des dates très variables.

  • Cours d’español

Vous êtes en Argentine mais vous avez encore du mal à parler l’espagnol ? La ville de Buenos Aires a vraiment pensé à tout une nouvelle fois et bien entendu gratuitement. Dans un groupe de maximum 25 personnes vous pourrez améliorer votre niveau d’espagnol grâce à la présence d’un professeur. Peu importe votre niveau, le cours sera adapté à votre niveau. Durée 1h. Pour plus d’infos cliquez ici.
Où et quand ? A Microcentro. Tous les lundi à 11h30 du matin.

En plus de tout cela sachez qu’il y a d’autres activités gratuites proposées en plus de celles de la ville de Buenos Aires comme la visite de musées, édifices importants ou encore concert. A noter que toutes les informations sont susceptibles de changer. Ainsi nous vous conseillons très fortement de vous rendre sur le site de la ville de Buenos Aires en cliquant ici pour ne pas avoir de mauvaises surprises. Amusez-vous bien ! 


Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet