[INTERVIEW] “Chez Manu”, LE restaurant français à Ushuaïa

Un beau matin, on s’est dit qu’il serait intéressant de rencontrer Manu, ce français qui vit depuis 15 ans à Ushuaïa et qui tient un restaurant de grande classe. Fort de notre motivation, nous avons donc revêtu notre NorthFace et nos moonboots et avons traversé quelques 3000kms pour aller le rencontrer. Jaja mentija, enfaite il était de passage à Buenos Aires la semaine dernière alors on en a profité…

Chez Manu Restaurant 

I) Bonjour Manu ! Pourrais-tu te présenter, et nous expliquer ce qui t’a mené en Argentine ?

Bonjour. Et bien je m’appelle Manu et je suis allé à l’école hôtelière de Montargis pendant 6 ans, puis j’ai travaillé dans plusieurs maisons étoilées en France et à Monaco. Grâce à un concours, j’ai pu voyager à Tokyo, puis plus tard je suis allé au Canada. Cela m’a donné le goût du voyage. Un jour un ami qui travaillait à Buenos Aires, m’a appelé pour me dire qu’un poste intéressant était disponible dans son restaurant et j’ai tout de suite accepté. C’était autour de 1995-1996.

J’ai passé 2 ans à Buenos Aires, et ayant une passion pour la nature et notamment la pêche, j’en ai profité pour faire quelques voyages en Patagonie. Charmé par Ushuaia, j’ai déposé mon CV dans les grands hôtels de la ville, et l’un d’eux m’a accepté ! J’ai travaillé deux ans pour cet hôtel, Las Hayas, puis on m’a indiqué qu’un restaurant était à vendre sur une des collines surplombant Ushuaia. Et hop, quelques mois plus tard, après une bonne rénovation, “Chez Manu” était né !

II) Cela a-t-il été compliqué de créer un restaurant français à Ushuaia ?

Ah, c’est sûr que c’est du boulot mais du côté des papiers, l’administration argentine n’a pas été aussi horrible qu’on ne le dit. A cette époque j’étais jeune, je devais avoir 27-28 ans, mais j’avais déjà mon DNI. Toutefois, il a fallu faire d’importants travaux, et le restaurant a ouvert alors que la crise de 2001 commençait ici… Les premiers mois n’ont pas été facile, en partie parce que les banques ne voulaient pas me faire de prêt avant d’avoir pu examiner le bilan de ma première année d’exploitation ! Mais maintenant ça fait près de 15 ans que ça dure, et tout va pour le mieux !

Chez Manu Restaurant – Photo : Facebook

III) “Chez Manu”, c’est quoi comme restaurant, comme cuisine, comme esprit, comme valeurs ? 

C’est un restaurant de gastronomie française qui profite des excellents produits locaux pour révéler toutes leurs valeurs à travers des recettes françaises, parfois arrangées. Ce qui compte avant tout, c’est la valeur des produits du terroir local, proposés avec la cuisson la plus parfaite possible. J’ai noué des liens avec les meilleurs producteurs locaux : je vais moi-même sélectionner les veaux en estancia, les crabes et poissons au port d’Ushuaia ou ailleurs en Patagonie, cueillir de magnifiques morilles dans les environs… Importer des produits français n’aurait pas de sens, ceux d’ici sont déjà d’une qualité tellement exceptionnelle !

IV) Qu’en est-il des employés et de la clientèle de “Chez Manu” ?

Mes employés sont tous argentins, je suis le seul français de l’établissement. Parfois, quelques français viennent travailler quelques mois pendant la haute saison. Au niveau de la clientèle, elle est très variée. Beaucoup de touristes du monde entier viennent bien sûr, mais aussi de plus en plus d’habitants d’Ushuaia !

III) Et sinon, quelques mots sur l’Argentine de 2014 ?

Mmmh… Joker, ahah. L’Argentine est un pays superbe, avec un peuple superbe, mais c’est vrai que parfois on a l’impression de faire un pas en avant puis trois pas en arrière…

IV) Qu’en est-il de la vie à Ushuaia ?

Quand les gens arrivent à Ushuaia, ils pensent que tout est plus simple ici, qu’il est facile de s’installer ici. Oui, Ushuaia est moins durement touchée que Buenos Aires par la deuxième crise économique actuelle qui frappe le pays, mais quand on vient s’installer ici, il faut aussi accepter beaucoup de contraintes. Il faut clairement être amoureux de la nature, aimer faire de la marche, du trekking, du ski…

Chez Manu – Photo : Facebook

V) Des projets pour la suite ?

Agrandir, améliorer le restaurant bien sûr, notamment avec la création d’une salle des fêtes. Créer un “Chez Manu” à Buenos Aires n’aurait pas de sens, les produits frais d’Ushuaia ne se trouvent nulle part ailleurs. En revanche, je travaille aussi sur la parution d’un livre de cuisine prochainement…

VI) Et bien merci beaucoup de nous avoir accordé un peu de temps, tous nos voeux de réussite pour la suite ! 

INFOS PRATIQUES sur “Chez Manu” : 

Le joli site web : chezmanu.com
Ouvert tous les jours sauf Lundis.
Service le soir seulement, service le midi à partir de Décembre 2014.
Adresse : Av. Fernando Luis Martial 2135, Tierra del Fuego.
Téléphone : 0054 (2901) 432- 253


Vous avez aimé cet article? A lire sur le même sujet

Les auberges de jeunesse à travers l’Argentine

Baroudeur dans l’âme ? Aventurier passionné par les paysages et les différentes facettes de l’Argentine ? Cependant, il vous faudra trouver des logements aux quatre coins du continent ! Aujourd’hui, on vous dresse une liste des auberges de jeunesse parcourant l’Argentine, basée sur les 10 destinations Argentines préférée par les étrangers 

BUENOS AIRES

> Play Hostel

Cette hostel est fait pour les amoureux de la musique … Le Play hostel se situe dans un établissement du XIXème siècle complètement rénové, mais surtout équipé pour que vous vous sentiez comme chez vous ! Particularité principale : la musique est omni-présente et vous accompagnera pendant ces quelques jours à Buenos Aires !

Plus d’auberges à Buenos Aires ? Ici !
Photo: Hostel Play

Adresse : Guatemala 4636, Palermo
Prix : à partir de 120 pesos
Plus d’informations sur le site internet

CORDÓBA

> Tango Hostel 

Cet établissement est L’ENDROIT oú vous devez séjourner pour ressentir l’effervescence et la Buena onda de cordoba ! L’auberge est finement décorée. Elle propose diverses activités autour de Cordoba. C’est le genre d’établissement pour rester quelques jours et profiter de la richesse de la deuxième plus grande ville d’Argentine

Photo: Tango Hostel

Adresse: Fructuoso Rivera 70 – Nueva Córdoba – Córdoba Capital
Prix: à partir de 105 Pesos
Plus d’infos sur le site internet

MENDOZA

> Life House Hotel

Life House Hotel vous propose une manière originale de profiter au maximum de votre séjour, en vous offrant tout le confort et les services nécessaire. L’auberge met tout en place pour créer des espaces de rencontre et d’échange entre les clients de l’établissement. Des activités vous seront proposées par l’auberge afin de découvrir les nombreuses activités de Mendoza

Photo: Life House

Adresse: Gutierrez 565 – Ciudad de Mendoza
Prix: à partir de 100 pesos
Plus d’informations sur le site internet

IGUAZÚ

> Hostel Iguazú Falls

L’hôtel est situé à quelques mètres des principales stations de bus à destination de la ville d’Iguazú et bien entendu jusqu’aux chutes d’Iguazú ! L’établissement à tout le confort et propose tous les services pour vous satisfaire durant votre séjour à Iguazú.

Photo: Iguazú Falls

Adresse: 70 Guarani Av. Iguazú
Prix: à partir de 100 pesos
Plus d’informations sur le site internet

SALTA

> Ferienhaus hostel salta
Situé en plein coeur de la ville de Salta, à 100 mètres de la place principale “9 de Julio”, cet hotel est entouré par les principaux attrait touristiques de Salta.
Proposant activités, conseils et bons plans à ses clients, vous allez pouvoir profiter de Salta la linda durant vos quelques jours dans cette auberge propre et bon prix !

Photo: Ferienhaus Hostel

Adresse: Alvarado 751 – Salta
Prix: à partir de 80 pesos
Plus d’informations sur le site internet

BARILOCHE

> Penthouse 1004

Situé au dernier étage du Bariloche Center, cet hostel est muni d’une vue panoramique 360 sur le tout Bariloche. Vous saurez profiter de votre séjour à cet hostel en rencontrant une équipe souriante et accueillante tout au long de votre séjour.

Photo: Penthouse 1004

Adresse: San Martin 127 (esquina Pagano) – Piso 10 – Departamento 1004 – Edificio Bariloche Center
San Carlos de Bariloche
Prix: à partir de 165 pesos
Plus d’informations sur le site internet

CALAFATE

> America del Sur

Si vous cherchez une auberge Buena Onda, avec de la bonne musique et des bons plans à proximité, vous avez trouvé oú séjourner. Grands espaces ouverts avec une vue sur la nature glacée des environs … Repos garantie !

Photo: America del Sur

Adresse: Puerto Deseado Nº 153
Prix: à partir de 105 pesos
Plus d’informations sur le site internet

ROSARIO

> la Casona de Don Jaime

Bienvenue dans la ville Natale de Lionel Messi, mais aussi dans l’un des plus beau hostel de Rosario. Cette auberge vous propose de séjourner quelques jours dans leurs chambres privées ou communes, avec toujours plus de choix au niveau des activités. Décors refait à neuf, espaces communs agréables … Que demander de mieux ?

  Photo: Casona de Don Jaime

Adresse: Pte Roca 1051
Prix: à partir de 85 pesos
Plus d’informations sur le site internet

 Voilà, maintenant vous avez tous nos bons plans pour voyager sereinement en Argentine et découvrir les plus beaux paysages d’Argentine !

Trouver une auberge de jeunesse à Buenos Aires

Vous êtes de passage à Buenos Aires pour quelques jours, ou vous cherchez méticuleusement un appartement – collocations pour les jours à venir ? Si vous avez un budget limité, vous allez surement vous tourner vers un hostel / auberge de jeunesse avant de trouver la perle rare ou de découvrir d’autres paysages Argentins. Voici notre sélection des meilleurs auberges à Buenos Aires !

Photo : Rooftop Buenos Aires

Palermo

Play Hostel 

Cette hostel est fait pour les amoureux de la musique … Le Play hostel se situe dans un établissement du XIXème siècle completement rénové, mais surtout equipé pour que vous vous sentiez comme chez vous ! Particularitée principale : la musique est omni-présente et vous accompagnera pendant ces quelques jours à Buenos Aires !

Photo: Hostel Play

Adresse : Guatemala 4636

Prix : à partir de 120 pesos

On the road hostel

Auberge parfaite pour profiter d’une immense terrasse au deuxième étage. Un bar, un solarium, et une parrilla commune qui a lieu tous les samedi. Buena onda garantie !

AdresseFitz Roy 1983

Prix : à partir de 115 pesos

San Telmo 

 

Garden House

Une auberge de jeunesse faite par et pour les voyageurs. Un endroit rêvé, unique, chaleureux, accueillant et sympathique, pensé de façon à ce que chacun profite au mieux de son séjour à Buenos Aires.

Photo: Garden House

Adresse: Aenida San Juan 1271

Prix : à partir de 70 pesos

Art Factory

Art Factory est une auberge avant-gardiste, reconnue pour son confort et la qualité de son personnel ; elle offre de plus une incroyable atmosphère crée par les décors d’artistes et designers internationaux. 

Photo: Art Factory

Adresse : Piedras 545 – San Telmo

Prix: à partir de 80 pesos

Recoleta

 

El Sol Hostel 

L’hostel a récemment été rénové pour être plus adapté aux besoins de sa clientèle jeune passant par Buenos Aires, et même pour ceux souhaitant rester à long terme dans cette auberge caractérisée par son style colonial et lumineux

Photo : El Sol hostel

Adresse : Lima 1169

Prix : à partir de 110 pesos

Petit Recoleta Hostel

Cet établissement occupe une maison du XIXème siècle, qui offre une combinaison intéressante entre modernisme et antique. Un endroit calme et spacieux pour votre séjour à Buenos Aires.

Photo: Petit Recoleta Hostel

Adresse :  Pte J.E. Uriburu 1183

Prix : à partir de 90 pesos

Micro centro 

 

Portal del Sur 

L’auberge rêvée pour profiter du centre de Buenos Aires ! Cet établissement compte plusieurs chambres et dortoirs, mais aussi un rooftop exceptionnel, sans compter son bar-boite dans les derniers étages qui vous permet d’avoir une vue incroyable !

Photo : Portal del Sur

Adresse : Hipólito Yrigoyen 855

Prix : à partir de 100 pesos

Villa crespo

Serrano 1111 Hostel

Une auberge près des quartiers mouvementés de Palermo. Des soirées sont régulièrement organisées sur la terrasse commune et des excursions peuvent être réservées sur place.  

Photo : Serrano 1111

Adresse : Serrano1111

Prix : à partir de 110 pesos

Charlie’s hostel 

Le but de cette auberge est d’offrir un séjour plaisant à Buenos aires et de montrer l’énorme vie culturelle de la ville. Établissement tranquille et relax, où vous pourrez partager votre séjour avec des amis du monde entier.

Adresse : Darwin 825

Prix : à partir de 105 pesos

Voila, maintenant il vous reste plus qu’à vous installer et profiter de Buenos Aires !

Les touristes préfèrent Buenos Aires !

D’après l’enquête d’une célèbre banque mondiale, Buenos Aires est la 3ème ville d’Amérique du Sud la plus aimée par les touristes. À en croire les chiffres publiés ce jeudi 17 Juillet, Buenos Aires a engrangé près de 2.200 milliards de dollars cette année, selon les informations diffusées par le magasine Telam.

Photo : Obélisco – 9 de Julio

Selon cette étude réalisée sur 132 villes exclusivement d’Amérique latine, Buenos Aires est sur la 3ème marche du podium en prenant en compte les dépenses des touristes en 2014. Elle se positionne 5ème concernant le nombre de touristes venant la visiter sur cette même année.

En se tenant exclusivement aux dépenses faites par les visiteurs, Punta Cana et la République Dominicaine occupent la première place avec 2.4 milliard de dollars, suivi par São Paulo avec 2.3 milliards de dollars. Vient ensuite Buenos Aires avec 2.2 milliards de dollars.

Photo : Aéroport International Ezeiza

Lima, de son coté, est la ville la plus visitée avec 5.11 millions de visites cette année, ce qui représente 4.1% de plus que l’année précédente. Arrive ensuite dans l’ordre la ville de Mexico, São Paulo, Punta Cana et Buenos Aires avec 2 millions de visites. Toutes devancent San José et le très médiatique Rio de Janeiro, suivie par Bogotá, Montevideo et Quito.

Ces chiffres sur le tourisme apportent une note positive vis à vis de l’économie du pays, en cette période d’incertitude et d’inquiétude avec l’affaire des fonds vautours américains qui aimeraient récupérer une partie de la dette argentine de 2001 non remboursée…

Les Tatouages en Argentine

Au bout de quelques jours en Argentine, pour peu que l’on soit un minimum observateur, on remarque rapidement que les Argentins arborent bien souvent des tatouages. Mais la vraie question en tant qu’expat’ qui souhaiterait immortaliser son passage à Buenos Aires, c’est où trouver un tatoueur pas trop cher, sans non plus lésiner sur la qualité et l’hygiène ! Heureusement pour vous, Argentine-info vous donne ses bons plans.

Photo: Ansa

– La Bond : Histoire

La “Bond street gallery” aussi communément appelée “La Bond” par les jeunes porteños n’est pas une galerie marchande comme les autres! Plus “choc”, plus “rock”, le contraste avec les chics boutiques de Recoleta où elle se situe est notable et les jeunes au look infernal se pressent devant l’entrée rendant le lieu encore plus atypique! Vous voici dans le quartier général du tatouage et du piercing!

Photo: moebius bcn

“La Bond” plus qu’un lieu c’est une Histoire! La galerie – où se retrouvaient les “darks”, “punks” ou autres tribus marginales de l’époque fuyant le système et les boliches à la musique hyper commerciale – fut le témoin de l’explosion de toute une culture! Quand tatouages, “Body painting”, piercings et mode alternative commencent à avoir un succès important dans les années 90, “La Bond” devient le lieu de prédilection de ce cocktail explosif et verra passer en ces lieux les plus grandes célébrités venues se faire tatouer, laissant ainsi à “La Bond” une empreinte indélébile.
En plus d’être un lieu culte pour les amateurs de tattoo, cette galerie s’est transformée en un lieu de rencontre où se croisent différentes personnalités, cultures et philosophies de vie. Un profil culturel explosif qui mélangeait “Punk”, “Hevy Metal”, “Skate” et “Under”!

Tatoueurs : Notre top 3

>American Tatoo

L’une des enseignes les plus reconnues de Buenos Aires, 3 studios de l’enseigne sont dans la célèbre galerie Bond Street. Cette boutique de tatouage édite même sa propre marque de vêtements et offre à ses clients des promotions pour des concerts de rock. Cette enseigne tatoue jusqu’à 70 fois par jour. “Au début, nous n’avions pas de travail tous les jours, souvent un tatouage par semaine” explique Mariano Antonio, maintenant devenu le tatoueur officiel de Diego Maradona.

Adresse: Bond Street, Av Santa Fe 1670 

Photo: Shane Korpisto

>Los compadres

L’un des fondateurs de cette enseigne n’est autre que Javier Sandro, mentor du celebre Hernán Corretta. La musique est l’une des raisons pour laquelle Sandro s’est tourné vers cette profession, doué d’expériences artistiques et voulant continuer a étendre ses talents. “ Nous ne sommes pas là pour l’argent, nous sommes juste de vrais passionnés de nos travaux. Nous passons plus de temps dans notre salon qu’à la maison ”

Adresse: Bond Street Gallery, Av Santa Fe 1670

Photo: Shane Korpisto

>Welldone Tattoos

Situé dans le quartier calme de Palermo Soho, sur une rue qui ne paye pas de mine, Mariano Castiglioni, propriétaire de ce petit local rouge, a su se faire un nom dans le monde du tatouage Argentin.
Il est allé à New York et a passé trois ans dans la Big Apple. Il s’est ensuite rendu à Madrid pendant cinq ans, où il a développé son propre style, qui est une fusion de la vieille école et des tatouages de 1930.

Adresse: Gorriti 4421 – Palermo

Photo: Welldone Tattoos

Allez n’hésitez plus, passez le pas, et envoyez nous vos plus belles photos de tatouage dragon, dauphins, Johnny Hallyday et autres I love mom…

Semaine de la gastronomie Française à Buenos Aires

Pour fêter l’indépendance de la France, Locullus organise une semaine 100% Française sous le slogan “Cuisine et Liberté”. Cette association de la gastronomie française à Buenos Aires vous a prépare un programme regroupant les meilleurs restaurants, boulangeries et confiseries Françaises à Buenos Aires. Suivez le guide !

Photo: Lucullus

Ce circuit, regroupant les meilleurs établissements Francais, vous fait voyager à travers les plus beaux quartiers de Buenos Aires. De Palermo jusqu’à San Telmo, on ne compte pas moins de 14 établissement participant à cette semaine de la gastronomie !

Palermo

> Azema
Cet établissement vous accueillera toute la semaine avec un menu spécial France composé de blanquette de veau à l’ancienne, sans oublié le plateau de fromage en fin de repas !
Adresse: Angel Carranza 1875, Palermo Hollywood

>COCU
L’incontournable boulangerie Francaise à Buenos Aires ! Cocu, c’est avant tout des produits maison de grande qualité, frais et équilibrés, élaborés suivant les techniques traditionnelles françaises. Vous revez de vrai patisserie et d’un baguette tradition ? Vous savez oú vous rendre ! Notre interview avec les créateurs de COCU
Adresse: Malabia 1510

Recoleta

> La boutique de Jean Paul
Un espace gourmet et chic pour redécouvrir la gastronomie Francaise. Situé aux alentours de l’alvear palace, et sous les ordres du chef Jean Paul Bondoux, vous profiterez d’un cadre d’exception pour faire voyager vos papilles. Sensation culinaire garantie !
Adresse: Ayacucho 2027

> Hotel club Frances
Le style original et chic de ce restaurant, ainsi que son bar, vous permet de visiter l’un des endroits les plus distingués de Buenos Aires. La cuisine gastronomique Française y est apprecie par une clientele haut de gamme, le tout orchestré par le célèbre chef Sébastien Fouillade.
Adresse: Rodriguez Pena 1832

San Telmo

> Un, dos, crêpes
Ludovic, Francais originaire du mans, vous presentera sa carte et vous fera passer un bon moment tout en mangeant des crêpes autour d’un verre de cidre. Pour les Francais en mal du pays et surtout pour manger de bonnes crepes a Buenos Aires, n’hesitez plus !
Adresse: Peru 424, barrio de Montserrat/San Telmo

> l’Atelier de Celine
La volonté de l’établissement est de créer un espace de cuisine comme dans une maison française. A vous de decouvrir ce mélange de saveurs, odeurs, couleurs et sons cadencés par la musique qui accompagne l’expérience.
Adresse: Carlos Calvo 242

Retrouvez le programme “Semaine 100% gastronomie Française” présenté par Lucullus sur leur site et sur leur page Facebook

Finale de la Coupe du Monde : être incollable sur les chants de supporters

Ça y est, l’Argentine est en finale de la coupe du monde! Rendez-vous dimanche à 16h pour peut être vivre en direct le 3eme sacre de la albiceleste ! Mais comme tout supporter qui se respecte, nous nous devons de connaitre les chants Argentins qui vont résonner jusqu’au petit matin! Voici les 3 chants indispensables pour être un vrai supporter!

Photo: wikipédia

L’HYMNE NATIONAL : le classique

Comme tout pays dans le monde, l’Argentine à son hymne national, chanté en début de match lors de la présentation des deux équipes. CEPENDANT, vous n’entendrez pas les supporters chanter, car la première minute est seulement musicale, après partent les paroles… Donc… On apprend quand même les paroles, histoire de le chanter en cœur avec les Argentins sur la avenida 9 de Julio à l’Obélisque !

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=lKOjS4zRKlQ[/youtube]

Oíd, mortales, el grito sagrado:
¡Libertad, Libertad, Libertad!
Oíd el ruido de rotas cadenas,
Ved en trono a la noble igualidad.

Ya su trono dignísimo abrieron
Las Provincias Unidas del Sud.
Y los libres del mundo responden:
Al gran pueblo Argentino salud,
Al gran pueblo Argentino salud.

Y los libres del mundo responden:
Al gran pueblo Argentino salud.

Coro
Sean eternos los laureles
Que supimos conseguir…
Que supimos conseguir.
¡Coronados de gloria vivamos
O juremos con gloria morir!
¡O juremos con gloria morir!
¡O juremos con gloria morir!

BRASIL DECIME QUE SE SIENTE : l’incontournable

On l’a tous entendu au moins une fois lors d’un match de l’Argentine. Cette chanson est encore plus forte que l’hymne, surtout depuis l’élimination du Brésil contre l’Allemagne. Véritable chant de supporter, parfait pour narguer le Brésil et encourager l’Albiceleste à nous ramener la coupe du monde !

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=1IOGFENyGJM[/youtube]Brasil, decime qué se siente

Brasil, decime qué se siente
tener en casa a tu papá…
Te juro que aunque pasen los años
nunca nos vamos a olvidar…
Que el Diego te gambeteó
que Cani te vacunó
que estás llorando desde Italia hasta hoy

A Messi lo vas a ver
la Copa nos va a traer
Maradona es más grande que Pelé…

VAMOS ARGENTINA : le plan B 

Dans le cas où les deux premiers hymnes sont trop compliqués ou que vous ne serez jamais dans les temps pour dimanche, le petit bonus Vamos Argentina mettra tout le monde d’accord !

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=l4HqMgtePg4[/youtube]

Ole Ole Ole, Ole Ole Ole Ola,
Ole Ole Ole Yo cada dia te quiero mas
Ohh Argentina, es un sentimiento, no puedo parar!♪

Et voilà, comme ça vous vous sentirez moins seul si vous devez fêter la victoire dimanche à l’Obelisco!
VAMOS ARGENTINA CARAJO!!!!!

Tenedor Libre : à consommer sans modération !

Avis aux amateurs de plats à volonté en recherche de viande jusqu’à ne plus en pouvoir ! Le “tenedor Libre” est un type universel de restaurant à Buenos Aires et dans ses alentours. Le service fonctionne en payant un prix fixe pour lesquels vous pouvez manger tout ce que vous voulez. Généralement le dessert est également illimité. C’est parti pour nos meilleures adresses de Buenos Aires !

Photo: wikipédia

CANGAS DEL NARCEA

Dans ce restaurant typiquement Argentin, on commence par déguster des plats froids avec un grand choix de charcuterie – cornichons et garniture traditionnelle.
La cuisine est typique des ancêtres espagnols: viandes, fruits de mer, paella, espagnol et tortillas. Une décoration fine et rétro, avec un service aussi bon que la viande ! Bons plats, abondants, riches et faits avec soin. le tout accompagné d’un verre de vin rouge Argentin. Et en parlant de vin, il n’est pas rare de voir le maître du lieu se promener avec quelques bonnes bouteilles de vin argentin et qu’il s’assoie à votre table pour vous faire déguster ses dernières trouvailles de sa cave !

Photo: Cangas Del Narcea

Prix: comptez entre 110 et 170 Pesos
Adresse: Beruti 4643, Palermo

SIGA LA VACA

Dans ces restaurants très présents à Buenos Aires, le menu illimité comprend aussi les boissons ! Ces restaurants sont spécialistes de l’asado avec pour premier objectif une viande de qualité supérieur préparée avec soin par les cuisiniers. Il est de coutume d’aller vers le cuisinier pour qu’il vous suggère la viande a choisir selon vos goûts et la cuisson. Si vous êtes un fanatique des asados, cet endroit est fait pour vous !

Photo:  Siga la vaca

Prix: entre $46 y $69 selon l’heure et le restaurant
Adresse: sigalavaca.com

CAFÉ DE GARCÍA

Du jeudi au samedi, c’est menu d’exception avec sa spécialité”30 ingrédients hachés”: 30 plats qui arrivent à votre table les uns après les autres. Mortadelle, olives, saucisson, fromage, gâteaux, tortillas. La plupart des clients abandonnent après la venue du plat numéro 25, mais certains courageux parviennent à finir la tournée. Avis aux carnivores confirmés !

Photo: Café de Garciá

Prix: 150 Pesos
Adresse: Sanabria 3302, intersection Varela / Villa Devoto

EL TRAPICHE

Cet établissement est incomparable si vous souhaitez fêter un anniversaire ou faire un repas mémorable avec tous vos amis ! Les plats viennent à vous dans des proportions gigantesques, idéal pour partager et gouter de tout avec vos proches. La carte fait plus de 10 pages et tous les plats sortent du four, cuisinés avec soin par l’armée de cuisiniers.

Photo: El Trapiche

Prix: entre 70 et 90 pesos par personne
Adresse: Paraguay 5099, Palermo

Commentateur Argentin : cri d’amour pour un ballon

En Argentine, le football est une religion. Mais que seraient les Maradona, Messi et autres prodiges du football sans leurs apôtres, ces journalistes sportifs qui, à longueur de matches, leurs chantent des louanges ? Que seraient-ils, si ces hommes n’avaient pas donné de leur voix pour raconter à leurs auditeurs ces exploits, lors des plus grandes compétitions ? Retour sur cette culture unique qui fait tant vibrer les Argentins !

Photo: Wikipédia

Comme vous l’aurez compris, le football en Argentine est le sport national indiscutable. C’est pour cela qu’il existe, à Buenos Aires, des écoles uniques en leur genre et qui promettent la relève des générations qui ont fait naître les frissons à tout un peuple. Ces héros ont transmis des émotions uniques et ont fait vibrer ce sport à l’unisson. On vous présente l’école du cri.

[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=Gtc-XOY3cfM[/youtube]

Institution professionnelle et sérieuse

La base de ces écoles est construite autour des Techniques Narratives. En Argentine, ces écoles apprennent à leurs élèves (des jeunes mais aussi énormément de passionnés plus prêts de la retraite) la préparation de leurs commentaires. La respiration ainsi que le bon usage de la langue est primordial: l’histoire du commentateur sportif est connue pour la richesse de son vocabulaire mais surtout pour son légendaire “Gaooooooooolll !!!!” La passion exprimée lors d’un commentaire se défini par la longueur du “o” et permet ainsi au commentateur de définir son style auprès de ses interlocuteurs. Il n’est pas rare d’entendre un commentateur Argentin pleurer et crier sa joie au micro lors d’un but et/ou de la victoire de son équipe et de l’Argentine

Photo: Eter.com

Cependant, il est rare de faire de cette passion un vrai métier à temps plein. Seuls quelques commentateurs se détachent du lot et arrivent à conquérir les plus grandes radios, télévisions, mais surtout le coeur des Argentins. C’est pour cela que ces cours sont souvent donnés le soir, de 20h à 23h sur des durées allant de 7-9 semaines jusqu’à 35 semaines pour les perfectionnistes amoureux du ballon rond.

Les commentateurs Stars

Víctor Hugo Morales

Photo: wikipédia

En 1986, en inscrivant deux buts de légende contre l’Angleterre, Maradona est entré dans l’Histoire. En Argentine, Victor Hugo Morales, l’homme qui commentait ce «match du siècle», a lui aussi laissé une trace indélébile. Cette légende vivante, au même titre que Maradona, est idolâtré et félicité par les fidèles du football à chacune de ses apparitions publiques.

Omar da Fonseca

Photo: wikipédia

C’est un footballeur argentin des années 1980. À l’issue de sa carrière, il devient agent de joueurs, recruteur, ainsi que consultant dans les médias. Ces dernieres annees, consultant et commentateur pour la chaîne de télévision généraliste française et depuis 2012, pour BeIN sports.

Alejandro Fantino

Photo: wikipédia

C’est un animateur de télévision mais surtout un commentateur footballistique Argentin. Il est connu pour ses excès d’émotion lors de but, notamment lors de cette coupe du monde 2014 avec la rencontre Argentine – Iran.

En bonus: Pablo Giralt qui craque en direct sur le but de Di Maria à 2 min de la fin du temps réglementaire contre la Suisse.
[youtube]https://www.youtube.com/watch?v=YFNKsztYcO0[/youtube]

Vamos Argentina!!

Se connecter gratuitement en Wi-Fi à Buenos Aires

Le Gouvernement l’avait annoncé en novembre dernier : les porteños auront accès au wifi gratuitement dans les principaux espaces publics de Buenos Aires. Buenos Aires poursuit sa modernisation, car la liste des lieux s’est agrandie, les points de connexion WIFI étant maintenant au nombre de 112, et les modalités de connexion toujours plus facilitées.
Alors entre parcs, espaces publiques, bibliothèques, musées ou encore hôpitaux, comment se connecter ?

Source :Wikipedia

Buenos Aires et le Wi-FI

– Rejoindre le réseau en deux-trois clics.
A partir de n’importe quel appareil personnel (ordinateurs portables, netbooks, smartphones, tablettes digitales etc.), vous pourrez rejoindre le réseau gratuit de la ville de Buenos Aires. Celui-ci, que vous trouverez dans la liste des réseaux proposés sur votre support, se nomme « BA WiFi ». Vous n’avez besoin ni de mot de passe, ni de nom d’utilisateur pour y accéder. Toutefois, pour que la connexion soit établie, il vous sera demandé d’accepter les conditions d’utilisation.

– Un accès facilité, mais conditionné.
Son accès est libre, néanmoins un filtre a été mis en place pour interdire à partir de ce réseau la connexion à des sites aux propos diffamatoires ou faisant objet de quelconque discrimination. Lorsque vous vous connecterez sur ce réseau, vous recevrez des renseignements sur les conditions d’utilisation, les caractéristiques du service fourni, ainsi que sur la zone de couverture du réseau et les autres points d’accès dans la ville.
De plus, le service vous apportera, lors de votre connexion, des informations sur les alentours du point à partir duquel vous vous connectez, comme les évènements culturels ou encore les lignes de transports autour de vous.

Le Wi-Fi en plein air !

Outre le Wi-Fi en ville ou entre 2 metros, il existe des places et parcs à proximité des lieux publics où on peut profiter plus calmement d’un Wi-Fi plus performant.. De plus, un gardien veillera à la sécurité du lieu. Toute personne pourra l’aviser d’une quelconque situation délictueuse. La police de la ville intensifiera également sa vigilance sur cette zone : des contrôles seront réalisés 3 fois par semaine en plus des caméras de surveillance. Voici une liste des lieux où l’on peut trouver ce genre d’espaces accessibles

Source: Wikipedia

Dorrego (Humberto 1° et Defensa)
Cortázar (Honduras et Serrano)
Angel Gris (avenida Avellaneda et Donato Alvarez)
Arenales (Chivilcoy et Pareja)
Libertad (Paraguay et Libertad)
Parc Santojanni (Patrón et Martiniano Leguizamón)
Constitución
Mariano Moreno (avenida Rivadavia et Montevideo)
Rodríguez Peña (avenida Callao et Paraguay)
Plaza Houssay, Faculté de médecine (avenida Córdoba al 2100)

Travailler dans un endroit calme

Car oui, jusque là nos indications concernent des endroits publics et franchement, ce n’est pas le top pour travailler surtout quand on a besoin de concentration. Vous trouverez beaucoup de bars, de restaurants et de cafés équipés du Wi-fi dans la capitale,seulement ils vont souvent avec un brouhaha insupportable, une cohorte de gens et un serveur derrière le comptoir qui vous fait comprendre qu’il faudrait laisser la place… Heureusement il existe à Buenos Aires quelques lieux sympas où l’on se sent bien pour travailler! En voici une liste non-exhaustive:

Tienda de Cafe (Báez 400, Las Cañitas):
Chaîne répandue dans la ville, on vous conseille celle de Las Cañitas qui dispose d’un étage suffisament isolé pour ne pas entendre les bruits de la cuisine et des caisses. Dotée de canapés et tables, la Tienda de Cafe vous permet d’occuper les lieux une bonne partie de la journée sans vous sentir incommode. Par ailleurs, si vous vous y trouvez pour le petit-déjeuner profitez de la formule à 19.50 pesos offrant 3 medialunas, un café et un jus d’orange. Le décor est chic et paisible.
Ouvert 7/7 jours de 8h à 21h.

Dyo (Gorriti 5608, Palermo)
Bercez par Norah Jones et Barry White, entourez de couleurs chaleureuses, l’ambiance y est très conviviale et apaisante. Vous disposez d’un grand choix d’assises (canapés, bancs, fauteuils…) et de prises électriques à côté de chaque table vous permettant de travailler “tout confort”. On vous conseille de vous y rendre le matin et de demander un café con leche et la journée commence du bon pied !
Ouvert du Lundi au Samedi de 8h à 20h.

Amores compartidos ( Soler 6036, Palermo)
Créé par trois amies qui souhaitent offrir un lieu chaleureux et accueillant, vous y trouverez de la confiture maison, des medialunas qui ont un goût de “reviens-y” et du bon pain de campagne. Sur deux étages, le lieu est équipé d’un grand écran plasma et de nombreuses prises au pied de grandes tables très pratiques et puis on y sert un très bon café Nespresso !

Quimbombo (Costa Rica 4562, Palermo)
Dans le hall vous trouverez plusieurs tables basses et fauteuils en rotins, continuez et arrivez sur une jolie salle très bien décorée à l’esprit zen et nature. Très bien équipée pour y venir avec son ordinateur vous ne pouvez pas repartir sans avoir goûter à ses muffins et medialunas maisons, à ses galettes de fromage et jambon ou encore à ses jus de fruits naturels à base de gingembre, de menthe, de fruits de la passion. Et pour les jours plus ensoleillés montez à l’étage et profitez de la terrasse.

Maintenant, travailler peut devenir agréable et reposant !