Victoria, arrachée à sa mère par la dictature argentine
Source : vendredi 19 février 2010, Ouest-France.fr

Victoria Donda fut l’un des 500 bébés nés en captivité et volés par les tortionnaires de la dictature argentine. Adoptée par une famille de militaires, elle n’a su la vérité qu’en 2003, à l’âge de 27 ans. Députée depuis 2007, elle témoigne dans un livre bouleversant. Déjà épuisé en Argentine.
Lire la suite de l’article sur le site ouest-france.fr