Buenos Aires compte parmi les destinations privilégiées du tourisme gay. Depuis 2010, le mariage est légal, et depuis des décennies, la ville de Buenos Aires brandit le drapeau multicolore avec fierté. Des restaurants aux boites de nuit, en passant par les agences de voyages et les hôtels, Buenos Aires est un rêve pour la communauté.


Source: Bsas4u

Une ville en avance

Avec la loi de l’Union Civile approuvée en 2002, Buenos Aires est la première ville d’Amérique Latine à accorder aux couples de même sexe des droits similaires à ceux des couples hétérosexuels. La ville de Buenos Aires va plus loin encore; elle ouvre en 2010 ses portes aux étrangers LGBT désireux de se marier.

Le Tango Queer

On ne pourrait pas parler LGBT à Buenos Aires sans commencer par l’institution gay de la capitale, le Tango Queer. En plus d’être la célèbre milonga du jeudi, c’est aussi un festival prenant place une semaine en Novembre, et qui agite la ville d’une énergie exceptionnelle. Mêlant culture, tradition et modernité, dans le respect des règles mais sans oublier de les réinventer, le Tango Queer est le symbole du combat de Buenos Aires pour l’égalité, et son plus bel exemple de créativité.

Et une fois la nuit tombée…

Buenos Aires ne dort jamais. La nuit tombée, elle est excentrique ou classique, elle est folle, elle est de noir ou de rouge, elle prend toutes les formes et toutes les couleurs. Une chose est sûre ; il n’y a personne à qui elle refuse l’accès, et personne qu’elle empêche de s’exprimer. On ne manquera bien sur pas de citer l’institution de la nuit colorée ; le Club 69, tous les jeudis soirs au Niceto Club, qui laisse entrer tout le monde sauf les préjugés. Et derrière les grandes enseignes, la Porteña a une multitude à offrir pour qui aime chanter et danser… Pour une liste non exhaustive de tous les clubs et toutes les soirées, rendez vous ici. Pour vous y retrouver parmi les innombrables bars des nombreux quartiers, rendez-vous ici.

Dans des draps colorés

Même les hôtels se mettent à la solidarité, avec un nombre surprenant d’hôtels gay friendly (et même quelques uns hétéro-friendly); parmi eux des hôtels exclusivement réservés à la communauté. Vous trouverez la liste ici.

Et à l’occasion de la Gay Pride, ici appellée Marcha del Orgullo Gay, le Congreso s’habille de toutes les couleurs, et la fête ne finit jamais ! En général au printemps, aux alentours de novembre, elle crie fort sa liberté, habillée ou déshabillée.

Enfin, vous l’aurez compris, Buenos Aires est reine de l’égalité, la fête y est longue et les différences acceptées… Faites en votre prochaine destination et faites appel à
l’Agence Equinoxe!