Ce Samedi 1er décembre, le 7ème  “appel” de Candombe de San Telmo vient répandre sa bonne humeur dans les rues de la capitale.  Ce genre musicale originaire d’Afrique joué en Uruguay, Argentine et Brésil saura vous séduire ! On vous en dit un peu plus…

Source :  Gobierno de la Ciudad de Buenos Aires

L’histoire du Candombe

Le Candombe est une tradition culturelle africaine d’une importance significative dans la culture uruguayenne. C’est un ensemble de danses, de musique et de déguisements typiques inspiré du couronnement des rois congolais.

À l’époque coloniale, les esclaves africains qui débarquaient à Montevideo utilisaient le candombe comme moyen de communication.  La “llamada” fait référence à la tradition qui consistait à jouer du tambour sur les places pour appeler leurs frères d’Afrique. Aujourd’hui en Uruguay on fête le 3 décembre, le jour national du Candombe.

Si cette manifestation avait surtout lieu en Uruguay, elle se développa aussi en Argentine et au Brésil. À Buenos Aires à l’époque coloniale, la “llamada” avait lieu Plaza Lezama, dans le quartier de San Telmo.

En 2009, le candombe fut déclaré patrimoine culturel de l’humanité par l’Unesco au même titre que le Tango.

Le programme de la “7e llamada”

Plus de 17 “comparsas” (troupe de personnes masquées de la même manière) défileront à partir de 15h depuis Independencia et Defensa pour cette 7ème llamada de Candombe. Chaque comparsa a un son propre rythme et son propre son, vous pourrez ainsi entendre l’Ansina d’une grande résonance ou le Cuareim plus lent.

Avant de commencer à jouer du tambour, les joueurs procèdent à la cérémonie du feu au cours de laquelle ils affinent la peau des tambours grâce a la chaleur du feu, en les faisant passer devant quatre flammes. Cette cérémonie aura lieu entre la rue Defensa et le passage San Lorenzo.

La “llamada” continuera jusqu’au croisement de Brasil et Balcarce devant la place Lezama où se déroulera un final à ne pas manquer !

Où ? De Independencia et Defensa jusqu’à Brasil et Balcarce, San Telmo.

Quand ? Samedi 1er décembre 2012 à partir de 15h.

Combien ? Gratuit