Non, il ne s’agit pas de Palermo ou de Recoleta! Oui, on en entend moins parler!
Pourtant, bien d’autres quartiers de Buenos Aires que ceux qui se retrouvent sous le feu des projecteurs méritent qu’on y fasse un tour afin d’y passer un agréable moment et d’y déguster des mets savoureux.
A l’occasion de la semaine de la gastronomie porteña qui a lieu du 5 au 10 octobre, voici une sélection non exhaustive de quelques restos sympas dans les quartiers moins fréquentés de Buenos Aires.

Photo – source : parillafusion

Buenos Aires : Où se restaurer?

A Paternal : Chichilo
Cette cafeteria traditionnelle fondée en 1956 est célèbre pour être la préférée de l’ex footballeur Diego Maradona, pour son site internet très… étrange, mais avant tout pour sa cuisine italo-porteña avec notamment : sa cervelle à la romaine, son lapin au vin blanc, ses grenouilles à la provençale et ses escargots à la bordelaise. Pour le dessert, sa variété de pâtisseries, son tiramisu et son riz au lait retiennent l’attention des plus gourmands. Cet endroit cosy saura vous régaler.
Adresse : Camarones 1901

A Balvanera : Yuki
Comme son nom peut le faire deviner, Yuki est un restaurant japonais traditionnel. Il est remarqué pour l’excellence de sa cuisine qui a conservé sa réputation au fil des années et qui fait de lui l’un des favoris des connaisseurs. Ses sushis révèlent toute la fraîcheur et la qualité du poisson et des fruits de mer qu’ils contiennent. Les clients y apprécient particulièrement les teishoku, qui sont des plateaux bien garnis qui peuvent vous permettre notamment de déguster soupe, flan salé, légumes marinés et poisson grillé, le tout dans une ambiance claire et sereine meublée par une décoration typiquement artisanale. L’excellence du service et de la cuisine ne sèment aucun doute sur la réputation de ce restaurant.
Adresse : Pasco 740, Balvanera.

A Villa Crespo : Paladar
C’est le restaurant qui fait fureur en ce moment. Il est particulièrement apprécié pour son menu dégustation en cinq plats qui change chaque semaine. Paladar peut également offrir aux convives des cours de cuisine et autres activités à la charge des propriétaires. Lumière tamisée, fond musical et living avec une petite cheminée que l’on allume les soirs d’hiver, on en retirerait presque ses chaussures en entrant tant on s’y sent chez soi !
Adresse : Camargo, Villa Crespo

A Belgrano : Sucre
Restaurant très réputé pour son salon majestueux, moderne et raffiné. Sa cuisine est créative et propose une variété de plats originaux. Parmi ses spécialités, certaines se détachent du lot, comme son gésier d’agneau, son délicieux saumon ou encore son risotto. Le point fort de Sucre tient surtout dans sa carte de vins, détachée du menu, qui offre aux clients des crus d’excellente qualité. Le soir, l’ambiance devient plus chaleureuse, car ce restaurant peut également se transformer en bar à tapas.
Adresse : Sucre 676, Belgrano.

A Caballito : Cataldo
Ce chaleureux petit restaurant situé à trois cuadras du Parque Rivadavia servit son premier repas en 2006 et ne tarda pas à se retrouver très rapidement dans la liste des lieux les plus prisés du quartier. Ses pâtes sont le plat phare d’un menu court mais varié, à base de raviolis aux champignons, wok au poulet, et desserts comme crumble aux pommes. Avec une carte aux prix abordables et un service cordial, vous y passerez un très agréable moment !
Adresse : Beauchef 259

A Coghlan : Maria Ignacia
Ce restaurant d’intérieur est imbattable en terme de qualité-prix ! Pour la somme de 85 pesos, on peut accéder à un menu complet, avec boisson sans alcool et dessert inclus. Il arrive même que les menus soient à thème, les différents plats sont alors spécifiques d’une région du monde (par exemple, la nuit arabe offre comme menu des falafels, brochettes de viande accompagnées de yaourt et tomates avec taboulé etc.) Les spécialités en tête du menu sont les champignons fourrés au fromage et polenta avec guacamole.

A Almagro : El Farol
Un grand classique! Ce restaurant accueille quotidiennement des grands groupes de familles et d’amis qui remplissent la salle chaque soir. Son succès n’a pas de secret : avec une carte longue et variée, le Farol propose une cuisine à base de produits frais , et est réputé pour ses délicieuses pâtes faites maison, bien que la traditionnelle viande argentine et le poisson n’y font pas défaut. De plats traditionnels à compositions plus originales (comme des crêpes à l’araignée de mer ou cuisses de grenouille), vous trouverez certainement votre bonheur dans ce lieu aussi ancien que convivial. Un conseil : réservez à l’avance pour être surs d’obtenir une table !
Adresse : Av. Estado de Israel 4488

A Boedo : Don Roque
Originellement c’était une épicerie depuis 1908, mais elle s’est récemment convertie en un charmant petit restaurant de quartier. Son expérience fondée sur son passé en tant qu’épicerie fait qu’on y trouve une quantité relativement importante de plats à base de pâtes et de riz. Ses placards contiennent également de nombreuses vieilles bouteilles de vin et de liqueur. Un adorable restaurant qui s’efforce d’entretenir l’esprit traditionnel du quartier Boedo, tout en modernisant sa cuisine.
Sa spécialité ? l’Alfajor Roque, composé de diverses tranches de lard, d’échine et de provolone. A ne pas manquer si vous passez dans ce quartier !
Adresse : Esquina de Quintino Bocayuva e Inclan.