Le 8 mars, date emblématique pour les femmes du monde entier, rappelle la lutte pour l’égalité des droits et pour leur participation dans la société. L’origine de cet évènement remonte aux manifestations d’ouvrières au début du XXe siècle aux Etats-Unis et en Europe qui revendiquaient pour leurs droits et pour de meilleures conditions de travail. Au fil des années, cette commémoration s’est agrandie à un ensemble plus large que l’aspect purement travailleur, incluant ainsi les droits politiques, culturels et sociaux des femmes à travers le monde. La capitale argentine commémore cette date à travers diverses activités organisées spécialement autour de la journée de la femme…

Photo – Source : eSeL.at

Le 8 mars, journée dédiée à la Femme.

Ce matin, le Chef du gouvernement de la ville de Buenos Aires Mauricio Macri a commémoré ce jour en offrant une distinction à huit femmes notables pour la ville sur la Plaza Flores, récemment restaurée.

Ce soir, une riche programmation est prévue pour ce jour spécial :

– A 18h, Rencontre de réflexion et dialogue sur les Femmes, entre corps et esprit.
? Biblioteca Martin del Barco Cetenera, Venezuela 1538. Entrée gratuite.

A partir de 18h, dans la continuité du cycle « Africa : con ojos de mujer » (Afrique : A travers les yeux d’une femme), organisé par la direction générale des Musées de la Capitale, seront projetés les documentaires suivants spécialement sur la révolution arabe :
18h : Erhal – Ves-te’n- Diari, qui présente la chute de Ben Ali en Tunisie le 14 Janvier 2011, entraînant l’ouverture d’une brèche d’espoir dans le monde arabe.
Words of women from the Egyptian revolution II, qui met en scène la participation des femmes égyptienne dans le soulèvement et le regard sur la révolution de 2011.
20h : Lybia hora, reportage illustrant les causes et les répercussions de la rébellion en Lybie, qui commença le 17 février 2011 dans la ville de Benghazi et culmina avec la chute de Kadhafi, 42 après son accès au pouvoir.
Où ? Cine El Plata, av Juan Bautista 5751. Entrée gratuite.

A 19h et à 20h, Le ministère de la culture de Buenos Aires, Teresa Constantini et la Fondation Arte Vivo présenteront l’œuvre théâtrale « Hembras » (Femmes). Entrée libre et gratuite jusqu’à remplissage de la salle.
Où ? A la Usina del Artem Caffarena 1 (Esquina Av. Pedro de Mendoza), la Boca.

– A 20h, la chanteuse Ligia Piro se produira sur scène, avec sa mère, la chanteuse Susana Rinaldi, comme invitée.
Où ? Teatro San Martin, Av. Corrientes 1530.

Dans les prochains jours de mars…

Samedi 9 Mars : Session de graffitis communautaire sur la Place Alfonsa Storni pour honorer le travail de cette grande poète. Vous pouvez y participer en envoyant un mail à compromisociudadano@buenosaires.gob.ar avec pour objet “Plaza Alfonsina Storni”.
Oú ? Plaza Alfonsina Storni, dans le quartier de Constitución (intersection San Juan, Virrey Cevallos, Solis, et Auropista 25 de Mayo)

Vendredi 15 Mars à 17h45 : Une exposition combinant musique et comtes aura lieu dans la Casa Fernandez Isaac Blanco, à Hipólito Irigoyen 1420.

Vendredi 22 Mars à partir de 14h : Ciné débat sur le long-métrage d’animation « Persepolis », de Vincent Paronnaud et Marjane Satrapi, contant l’histoire d’une enfant iranienne qui vit la chute du régime du Chah, l’instauration de la République islamique et la guerre contre l’Irak avant d’être envoyée en Europe (Autriche) à son adolescence.
Où ? Centro Integral de la Mujer Arminda Aberasturi, Av. Hipólito Irigoyen 3202

De plus, sont organisés régulièrement jusqu’à fin mars des ateliers créatifs (de théatre, de tissage au crochet, d’écriture ou encore des discussions sur l’insertion de la femme dans la vie économique au Centro Integral de la Mujer Arminda Aberasturi, Hipolito Yrigoyen, 3202.