Le 26 septembre 2012 a été signé un décret autorisant le lancement du projet “Polo Audiovisual”. En effet, la présidente Cristina Kirchner a appuyé son souhait de dynamiser la production cinématographique argentine !

Photo – Source: LaUnion

Revenir à la 4ème position d’exportateur mondial !

Ce projet viendra concurrencer Hollywood et ses studios puisqu’avant l’entrée fracassante sur la scène internationale de ce dernier, l’Argentine était le premier exportateur mondial de contenus audio. De même, depuis 2009 l’Argentine a perdu sa position de 4ème exportateur mondial en matière de cinéma, ce projet colossal permettrait donc de repartir dans la course ! Entre autres, dans sa dernière allocution la présidente exprime son désir de “favoriser la production argentine en dehors des frontières d’Amérique latine”. Bien que le pays soit leader à travers toute l’Amérique latine, l’objectif de ce pôle est de parvenir à s’implanter sur le continent européen et asiatique, un beau défi en perspective !

L’île de Marchi, futur Hollywood ?

Ce pôle ciné verra le jour à l’extrême sud de Puerto Madero, sur l’île de Marchi. Cette zone est un ancien complexe industriel laissé à l’abandon depuis plus d’une dizaine d’années et compte une superficie de plus de 120.000 m². De même le gouvernement entend bien dynamiser et appuyer ce projet puisque le montant de la subvention atteindra les 5 millions de pesos contre les 3.5 millions annuels alloués à ce secteur.  Mais attention, car l’actuel centre cinématographique situé entre Palermo et Chacarita pourrait se voir mettre sur la touche comme l’annoncent les différents représentants.

En tout cas, si cela permet de faire voir le jour à d’autres chefs-d’oeuvre de Juan José Campanella comme “El secreto de sus ojos” ou encore “El Elefante blanco”, on adhère !

Et n’oubliez pas notre nouvelle rubrique cinéma mensuelle !